Afrique

Vaccins, contaminations : où en est le continent africain avec le Covid-19 ?

Sandile Cele, un chercheur à l'Institut de rercheche de santé africaine, analyse des échantillons du variant Omicron du virus Covid-19 à Durban, en Afrique du Sud, le 15 décembre 2021
Sandile Cele, un chercheur à l'Institut de rercheche de santé africaine, analyse des échantillons du variant Omicron du virus Covid-19 à Durban, en Afrique du Sud, le 15 décembre 2021
AP/ Jerome Delay

Alors que plus de la moitié de la population mondiale a reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, seulement 8,8% de la population africaine est vaccinée. Une disparité qui selon certains, serait à l'origine de la persistance des vagues de contaminations dans le monde. Retour sur les chiffres liés au virus pour chaque pays*.

« La seule façon de ralentir cette maladie est de faire en sorte que toutes les personnes à risque soient vaccinées ». Au début du mois de décembre, l'OMS a tenu à rappeler à l'ordre les pays développés dans leur utilisation du vaccin au détriment des pays pauvres. Alors que l'hémisphère nord traverse sa quatrième vague de cas de contaminations avec le variant Omicron, la troisième dose va désormais devenir obligatoire dans plusieurs pays. En Afrique, seulement 14% de la population a reçu au moins une dose. 

  • Afrique du Sud

Le pays le plus touché par le Covid-19 (avec presque 3,3 millions de cas), a été parmi les premiers à lancer sa campagne de vaccination le 17 janvier 2021. Après avoir revendu ses doses du vaccin AstraZeneca en raison d'une faible efficacité face au variant sud-africain Delta, le gouvernement a opté pour le Pfizer-BioNTech ainsi que le Johnson&Johnson. 31 millions de doses ont pu être acheminés à ce jour. Plus de 26% de la population s'est fait administrer reçu deux doses de vaccin sur 59 millions d'habitants.

  • Algérie

Après avoir lancé sa vaccination le 29 janvier avec le vaccin russe Spoutnik V, l'Algérie a depuis multiplié la provenance de ses doses, administrant aussi le chinois Sinopharm et le suédo-britannique AstraZeneca. À ce jour, 12,2 millions de doses ont pu être administrées. Un peu plus de 12% de la population est donc entièrement vaccinée. Aujourd'hui, l'Algérie compte 61  104 cas actifs.

(Re)voir : Covid-19 : L'Algérie face à une troisième vague de l'épidémie

Chargement du lecteur...
  • Angola 

L'Angola a administré 11 millions de doses depuis le début de sa campagne de vaccination lancée le 2 mars. En tout, 11,4% de la population angolaise a pu être vacciné entièrement. Aujourd'hui, l'Angola enregistre 1635 cas actifs déclarés liés au Covid-19 sur 33 millions d'habitants.

  • Bénin

Le petit pays de 12 millions d'habitants vaccine sa population depuis le 29 mars. Après avoir reçu près de 2 millions de doses, seulement 8,8% de la population a été entièrement vacciné. Le pays compte actuellement 228 cas de contaminations.

  • Botswana

Après avoir reçu près de 2 millions doses, le Botswana a pu vacciner près de 42% de sa population de 2,3 millions d'habitants. Le pays compte 8822 cas actifs au Covid-19.

  • Burkina Faso 

Le Burkina Faso a reçu ses premières doses d'AstraZeneca le 30 mai. Pour une population de près de 21 millions d'habitants, le pays a reçu seulement 3,4 millions de doses. Un peu plus d'1,5% des Burkinabés ont pu recevoir les deux doses de vaccins. Le pays enregistre 473 cas actifs de contaminations.

(Re)lire : Covid-19 : les différentes réactions des pays africains face au variant Omicron

  • Burundi 

Alors que son prédécesseur avait longtemps nié la dangerosité de la pandémie de Covid-19, le président Évariste Ndayishimiye a qualifié l'été dernier le coronavirus ennemi public numéro 1. Le Burundi fait toutefois partie des pays d'Afrique qui présentent les plus faibles taux de vaccination du continent africain : 0,03%. Selon les chiffres disponibles, le nombre de contaminations monterait à seulement 1497 cas actifs pour 12 millions d'habitants.

  • Cameroun 

Pour une population de 26,5 millions d'habitants, le Cameroun a reçu en totalité près de 2,3 millions de doses de vaccins AstraZeneca, Sinopharm et Johnson&Johnson. Seulement 2,37% de sa population est entièrement vaccinée. 450 cas actifs de contaminations sont actuellement enregistrés.

  • Cap-Vert 

L'archipel lusophone présente un taux significatif de 42% de vaccinés (deux doses), après avoir reçu près de 771 000 vaccins (AstraZeneca, Sinopharm, BioNTech et Moderna) depuis le 18 mars. Près de 265 contaminations actives sont comptabilisées, pour une population de 600 000 habitants.

(Re)voir : Covid-19 au Cap-Vert : face au tourisme en berne, le modèle économique est à réinventer

Chargement du lecteur...
  • République centrafricaine 

Après avoir accusé un certain retard dû à la situation sécuritaire, Bangui a reçu 1,3 millions de doses d’AstraZeneca et de Johnson&Johnson, pour une population de 4,8 millions d'habitants. 626 cas de contaminations sont enregistrés.

  • Comores

L'archipel des Comores affiche un taux de 27% de vaccinés, pour une population de 900 000 habitants. Le pays aurait disposé de 2 millions de doses d'Astrazeneca et de Sinopharm, avec une campagne de vaccination qui a débuté le 15 mars. 384 contaminations actives liés au Covid-19 ont été enregistrés.

  • République du Congo 

La République du Congo a reçu 2,5 millions de doses et a commencé à vacciner le 23 mars 2021. Sur une population de 5,5 millions d'habitants, seul 10,4% est entièrement vacciné. 1179 sont actuellement contaminés.

  • République Démocratique du Congo

En nombre absolu de cas, le pays d'Afrique centrale est l'un des plus touchés avec 11 494 cas actifs. Cependant, 4,5 millions de doses ont pu être acheminées pour une population de 89,6 millions d'habitants depuis le début de la pandémie. Aujourd'hui, 0,09% de la population est vaccinée.

(Re)voir : Covid-19 en Côte d'Ivoire : les vaccinations se font aussi sur les marchés

Chargement du lecteur...
  • Côte d'Ivoire

Avec 11,8 millions  de doses, la Côte d'Ivoire a pu vacciner 5,7% de sa population de 26 millions d'habitants depuis le 1er mars. 1070 cas de contaminations actives sont détectées.

  • Djibouti 

Petit pays d'un million d'habitants de la Corne de l'Afrique, Djibouti a reçu 626 400 doses d'Astrazeneca, de Sinovac et de Johnson&Johnson. Près de 3% de sa population a pu être vaccinée depuis le 15 mars, alors que 41 cas actifs sont comptabilisés.

  • Égypte 

Fortement touché par le virus, l'Egypte a commencé à vacciner sa population de 102 millions d'habitants depuis le 24 janvier. Avec des livraisons de 31 millions de doses, seulement 18% des Egyptiens auraient reçu les deux doses nécessaires de vaccins. 42 000 contaminations actives sont enregistrées.

  • Erythrée 

L'Erythrée, 3,5 millions d'habitants, est le seul pays d'Afrique qui n'a pas entamé de campagne de vaccination contre le Covid-19. Les chiffres disponibles affichent 154 contaminations actives.

  • Eswatini 

Récemment rebaptisé, Eswatini (ex-Swaziland) a commencé à vacciner sa population d'1,2 million d'habitants le 19 mars, après avoir reçu 612 000 doses d'AstraZeneca, de BioNTech et de Johnson&Johnson. Près de 25% des habitants sont entièrement vaccinés. Eswatini enregistre actuellement 9918 cas de contaminations.

  • Ethiopie

Traversé par une guerre sans fin, le deuxième pays le plus peuplé d'Afrique a reçu 16,6 millions de doses. 3,3% des Éthiopiens ont été vaccinés depuis le 13 mars. Près de 24 187 contaminations sont enregistrées.

  • Gabon 

N'ayant pas bénéficié du mécanisme Covax, le Gabon s'est dirigé vers la Chine pour se fournir de 300 000 doses de Sinopharm. Au 19 juin, moins d'1% des 2,2 millions de Gabonais seraient complètement vaccinés. 24 834 cas de contaminations ont été enregistrés ainsi que 157 décès.

(Re)lire : Afrique : la course continentale à la production de vaccins contre le Covid-19

<p>Sandile Cele, un chercheur à l'Institut de rercheche de santé africaine, analyse des échantillons du variant Omicron du virus Covid-19 à Durban, en Afrique du Sud, le 15 décembre 2021.</p>

Sandile Cele, un chercheur à l'Institut de rercheche de santé africaine, analyse des échantillons du variant Omicron du virus Covid-19 à Durban, en Afrique du Sud, le 15 décembre 2021.

AP/Jerome Delay
  • Gambie 

Près de 10% des Gambiens sont entièrement vaccinés avec des injections d'AstraZeneca de Sinopharm ou de Johnson&Johnson, alors que le gouvernement a commencé à vacciner le 12 mars. 494 000 doses ont été acheminées depuis cette date alors que 53 cas de contaminations ont été enregistrés.

  • Ghana 

Après avoir reçu 16,4 millions de doses et commencé à vacciner le 1er mars, le Ghana a pu administrer les deux doses à 6,45% de sa population de 31 millions d'habitants. Le pays enregistre 3165 cas actifs de contaminations.

  • Guinée 

Près de 7 millions de doses d'AstraZeneca, de Sinopharm, de Spoutnik V, de Sinovac et de Johnson&Johnson  ont été acheminés vers la Guinée depuis le début de la pandémie. Le pays compte parmi ceux qui ont été vaccinés le plus tôt, à savoir le 31 décembre 2020. Cependant seul 7% des Guinéens sont vaccinés. 452 cas actifs de contaminations sont enregistrés.

  •  Guinée-Bissau 

1% des 2 millions de Bissau-Guinéens ont reçu une dose d'AstraZeneca ou de Johnson&Johnson ou de Sinopharm depuis le début de la campagne le 2 avril. Le pays enregistré 16 cas actifs de contaminations.

  • Guinée Equatoriale

Ne bénéficiant pas du mécanisme COVAX, la Guinée Equatoriale s'est tournée vers la Chine et son vaccin Sinopharm afin de pouvoir commencer à vacciner sa population d'1,4 million d'habitants. Au 22 décembre, 14,5% de la population aurait reçu les  doses de vaccins nécessaires. 36 cas de contaminations sont enregistrés.

(Re)voir : Vaccination contre le Covid-19 : l'OMS appelle à davantage de solidarité

Chargement du lecteur...
  • Kenya 
Sur une population de 53 millions d'habitants, 6,7% de Kenyans sont totalement vaccinés depuis le début de la campagne le 5 mars. 18,2 million de doses du vaccin ont été livrés. 12743 cas actifs de contaminations sont comptabilisés.
 
  • Lesotho

Le Lesotho a commencé à vacciner le 10 mars après avoir reçu 1,4 million de doses d'AstraZeneca, de Sinopharm et de Johnson&Johnson. Le pays présente un des taux de vaccination les plus élevés d'Afrique avec 34% de la population entièrement vaccinée. 11 590 cas de contaminations sont enregistrés.

  • Liberia

1,5 millions de doses d'AstraZeneca et de Johnson&Johnson ont été acheminées au Liberia, sachant que la population compte 5 millions d'habitants. Depuis le début de la campagne du 1 avril, 14,5% des Libériens ont reçu deux doses de vaccins. 107 cas de contaminations ont été enregistrés.

  • Libye 

Après avoir disposé de 4,5 millions de doses , la Libye a commencé à vacciner le 15 avril. Au 22 décembre, 11,5% de la population a entièrement été vaccinée alors que 6034 cas de contaminations sont comptabilisés.

  • Madagascar 

Le gouvernement malgache a longtemps tenu à l'écart sa population de 27 millions d'habitants de toute vaccination, préférant mettre en avant le CVO +, un remède traditionnel à base de plantes endémiques comme l’artemisia et le ravintsara. Ayant fini par se résigner, la campagne de vaccination a commencé le 10 mai, après l'acheminement de 2,4 millions de doses (au 22 décembre) d'AstraZeneca, de Johnson&Johnson et de BioNtech. Moins de 2% de la population serait pour autant vaccinée. L'île compte 1126 cas actifs de contaminations.

(Re)voir : Madagascar : changement de stratégie face au Covid-19

Chargement du lecteur...
  • Malawi

Le Malawi a commencé à vacciner le 11 mars, et a pu récupérer 2,5 millions de doses d'AstraZeneca et de Johnson&Johnson, pour une population de 19,1 millions d'habitants. Près de 4% de la population est entièrement vaccinée. Le pays a enregistré 6621 cas actifs de contaminations.

  • Mali 

Traversé par d'importants changements politiques, le Mali peuplé de 20 millions d'habitants n'a entamé sa campagne de vaccination que le 31 mars. Avec la réception de seulement 2,8 millions de doses, moins de 2% de la population a pu être vacciné. Le pays sahélien a enregistré 2224 cas actifs de contaminations.

  • Maroc

Le Maroc est un des pays africains les plus avancés sur sa campagne de vaccination qui a débuté le 28 janvier. 62% des Marocains ont reçu deux doses d'AstraZeneca, de Sinopharm ou de Johnson&Johnson. Aujourd'hui, le royaume compte 2243 cas de contaminations.

  • Maurice 

Sur 1,3 million d'habitants, l'Ile Maurice a déjà pu vacciner 70% de sa population depuis le 25 janvier après la réception de 2,3 millions de doses. Le pays enregistre 786 cas de contaminations.

(Re)voir : Baisse des dons de sang : "Les structures de transfusion sanguine ont moins de ressources en Afrique "

Chargement du lecteur...
  • Mauritanie

15,5% des Mauritaniens ont pu recevoir deux des 2,6 millions de doses d'AstraZeneca, de Sinopharm, de BioNTech ou de Johnson&Johnson depuis le 26 mars. Le pays de 4,6 millions d'habitants a enregistré 554 cas actifs.

  • Mozambique 

Avec 11,8 millions de doses d'AstraZeneca, de Sinopharm et de Johnson&Johnson, le Mozambique a pu vacciner plus de 17% de sa population de 31,3 millions d'habitants depuis le 8 mars. Le pays enregistre 14105 cas actifs de contaminations.

  • Namibie 

Plus de 13,5% des Namibiens ont pu recevoir deux doses d'AstraZeneca, de Sinopharm, de BioNtech ou de Johnson&Johnson depuis le 19 mars. Le pays de 2,5 millions d'habitants enregistre 9421 cas actifs de contaminations.

  • Niger 

Moins de 2% de la population est entièrement vaccinée alors que le pays comptabilise 1,2 millions de doses d'AstraZeneca, de Sinopharm ou de Johnson&Johnson. Le pays, qui compte 24,2 millions d'habitants enregistre selon les chiffres communiqués 90 cas actifs de contaminations.

(Re) voir : Accès au vaccin contre le Covid-19 en Afrique : « Les autorités font au mieux avec ce qui est disponible »

Chargement du lecteur...
  • Nigeria 

Le pays le plus peuplé d'Afrique a reçu près de 23 millions de doses de vaccins depuis début mars. Cependant, au 22 décembre, seulement 2% de la population a pu recevoir deux doses de vaccins. Sur 206 millions d'habitants18322 cas de contaminations actifs sont enregistrés.

  • Ouganda 

Près de 3% d'Ougandais ont pu recevoir deux doses des 14 millions de vaccins livrés, depuis le 10 mars. Le pays, qui compte 45,7 millions d'habitants, enregistre 29487 cas actifs de contaminations.

  • Rwanda 

Le Rwanda fait partie des rares pays africains a avoir pu recevoir des doses de BioNTech et Moderna, en plus de l'AstraZeneca, dès le début de la pandémie. Avec près de 10 millions de doses reçues, 38% de la population a pu être vaccinée au 22 décembre. Le pays de 13 millions d'habitants enregistre 53  267 cas de contaminations.

  • Sao Tomé-et-Principe

Le petit archipel du Golfe de Guinée, qui compte 200 000 habitants, a pu vacciner près de 27% de sa population après la livraison de 270 000 doses d'AstraZeneca et de Sinopharm. Le pays a enregistré 2 cas de contaminations.

  • Sénégal

3,27% des Sénégalais a pu recevoir une première dose d'AstraZeneca et de Sinopharm, depuis le 23 février. Le pays de 16,7 millions d'habitants a enregistré 42 259 cas de contaminations et 1 158 décès.

<p>Un docteur du SAMU est sur le point de transférer d'hôpital une patiente enceinte de 8 mois et malade du Covid-19 à Dakar, au Sénégal, le 5 août 2021.</p>

Un docteur du SAMU est sur le point de transférer d'hôpital une patiente enceinte de 8 mois et malade du Covid-19 à Dakar, au Sénégal, le 5 août 2021.

AP/Leo Correa
  • Seychelles

L'archipel au large de l'Afrique orientale a été le premier Etat africain à lancer sa vaccination. Au 22 décembre, 78% des 100 000 Seychellois ont été vaccinés totalement grâce à l'AstraZeneca, au Sinopharm, au Spoutnik V et au BioNTech. Le pays enregistre 324 cas de contaminations.

  • Sierra Leone 

Près de 5% des 8 millions de Sierra-Léonais a reçu deux doses des 1,4 millions de vaccins reçus d'AstraZeneca, de Sinopharm, de Johnson&Johson et de BioNTech depuis le 15 mars. Le pays de 8 millions d'habitants compte 2091 cas de contaminations.

  • Somalie 

Pour 15,9 millions d'habitants1,3  million de doses d'AstraZeneca, de Sinopharm et de Johnson&Johnson ont été acheminées vers la Somalie. Au 22 décembre, un peu plus de 4% de la population a été vacciné. Le pays enregistre 9879 cas de contaminations.

  • Soudan 

2,5 millions de doses d'AstraZeneca, de Sinopharm et de Johnson&Johnson ont été livrées au Soudan, qui a commencé à vacciner le 9 mars. Au 22 décembre, moins de 3% des 43,8 millions de Soudanais a été vacciné. Le pays enregistre 10 700 cas de contaminations.

(Re)voir : Covax : "Cela ne sert à rien d'être vacciné en Europe si ce n'est pas aussi le cas dans les pays africains"

Chargement du lecteur...
  • Soudan du Sud 

Comptant parmi les pays les plus pauvres d'Afrique, le Soudan du Sud a reçu seulement 344 000 doses d'AstraZeneca et Johnson&Johnson grâce au dispositif Covax début avril. Moins de 2% de la population est actuellement vaccinée. Le pays qui compte 11,2 millions d'habitants a enregistré 1162 cas actifs de contaminations .

  • Tanzanie 

La Tanzanie faisait partie des pays africains qui ont commencé tardivement leur campagne de vaccination. Selon les seuls chiffres disponibles, moins de 2% des 59,7 millions d'habitants ont pu se voir administrer deux doses de Sinopharm, Sinovac ou Johnson&Johnson. Le pays a enregistré 25397 cas actifs de contaminations.

  • Tchad 

Le Tchad n'a entamé sa campagne de vaccination que début juin. 634 070 doses de Sinopharm et BioNTech ont été acheminées depuis le début de la pandémie, vaccinant seulement 0,4% de la population. Le pays qui compte 16,4 millions d'habitants enregistre 345 cas de contaminations.

  • Togo 

Plus de 10% de Togolais ont pu recevoir deux des 3,1 millions de doses d'AstraZeneca, de BioNTech, de Sinovac ou de Johnson&Johnson. Le pays qui compte 8,3 millions d'habitants, enregistré 1125 cas actifs de contaminations.

  • Tunisie 

La Tunisie vaccine depuis le 13 mars sa population après la livraison d'1,5 million de doses d'AstraZeneca, de Sinopharm, de Spoutnik V, de BioNTech, de Sinovac et de Johnson&Johnson. Près de 36% des 11,8 millions de Tunisiens ont pu se faire administrer deux doses de vaccins. Le pays enregistre 1789 cas de contaminations au 22 décembre.

(Re)lire : Tunisie : l'obligation du pass vaccinal "viole" les droits, selon Amnesty International

<p>Des posters informent de la présentation obligatoire d'un pass vaccinal pour se rendre dans les lieux publics, à Tunis, le 22 décembre 2021.</p>

<p> </p>

Des posters informent de la présentation obligatoire d'un pass vaccinal pour se rendre dans les lieux publics, à Tunis, le 22 décembre 2021.

 

AP/ Hassene Dridi
  • Zambie 

Depuis le 14 avril, moins de 6% des Zambiens ont pu être totalement vacciné. Le pays a reçu 4,2 millions de doses d'AstraZeneca, de Sinopharm et de Johnson&Johnson. Le pays qui compte 18,4 millions d'habitants, enregistre 13317 cas actifs de contaminations au 22 décembre.

  • Zimbabwe

Après la réception de 12,7 millions de doses des vaccins Sinopharm, Sputnik V, Sinovac et Covaxin, le Zimbabwe a vacciné 20% de sa population, depuis le 18 février. Le pays qui compte 14,9 millions d'habitants, a enregistré un nombre significatif de cas actifs de contaminations : 46907.

*Tous les chiffres proviennent du site Africa CDC ( Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, une agence de santé publique de l'Union africaine )