Afrique

Vidéo - Cameroun : 18 otages libérés en zone anglophone

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE

Les opérations de libération des otages ont été menées lundi 2 avril par l'armée camerounaise, mais ce n'est que deux jours plus tard que les détails ont été dévoilés : 18 personnes captives en zone anglophone, suite au conflit avec les séparatistes ont pu finalement retrouver la liberté. 

dans
Ils étaient détenus depuis plusieurs semaines et sont désormais libres. 18 otages dont 6 fonctionnaires camerounais et 12 touristes européens ont été extraits de la zone anglophone du Cameroun. 

Selon le gouvernement, l'armée a libéré ces otages des mains de groupes séparatistes.
Plusieurs dizaines d'assaillants auraient été tués et différents éléments saisis, selon le correspondant de TV5MONDE au Cameroun Marcel Amoko. Notamment des munitions et de la drogue.

Le ministre de la communication a voulu ériger cette opération en symbole de la lutte pour l'unité du peuple. C'est une manière pour lui de rassurer la population et surtout les touristes. 
 
Les touristes doivent comprendre l'engagement de notre nation pour la garder unie, et unie pour tous. Et nous sommes prêts à aller de l'avant, en partageant notre vision et notre volonté commune de vivre ensemble. 
Issa Tchiroma Bakary - Ministre de la Communication du Cameroun

La zone anglophone du Cameroun est devenue l'épicentre d'actions violentes des groupes séparatistes, mais aussi de l'armée. Attaques de gendarmeries ou encore enlèvements de fonctionnaires :  les séparatistes multiplient les actions violentes contre les symboles de l'Etat et revendiquent l'existence de l'ambazonie. Ces tensions pourraient perturber l'élection présidentielle prévue au Cameroun fin 2018.