Afrique

Vidéo- En Namibie, les Hereros et les Namas attendent toujours réparation

Chargement du lecteur...
©Caroline Dumay

Ils sont les victimes du premier génocide du  XXe siècle. Les communautés Herero et Nama en Namibie ont été exterminées pendant la période coloniale par les Allemands. Berlin continue de s'opposer à toute idée de réparation. A New York, où s'est ouverte mercredi la troisième audience du procès, ces minorités espèrent obtenir une indemnisation de l'Allemagne.

dans

Au sud de la Namibie , une chef traditionnel Nama est mort. David Frederick s'est battu toute sa vie pour qu'on reconnaisse le massacre de ses ancêtres. Son ami le chef Herero Rukoro est venu lui rendre hommage. Ils étaient partenaires dans le procès contre l'Allemagne. Sa disparition ne changera rien à la détermination des deux tribus qui demandent justice.

Nos deux tribus ont été ciblées ensemble pour une extermination totale. Nous ne pouvons pas laisser tomber et nous ne le ferons jamais.

Vekuii Rukoro, Chef suprême des Hereros

David Friedrick était l'arrière petit fils de Cornelius Frederick , qui avait fait la guerre contre les forces coloniales allemandes. Il est mort en camp de concentration. Entre 1904 et 1907, les trois quart des populations Namas et Hereros ont été éradiquées. L'Allemagne a déjà présenté des excuses officielles à la Namibie mais à Windhoek l'Ambassadeur refuse d'entendre parler de réparation.
 

Nous sommes convaincus que cette action est contre le principe du droit international et dans ce cas contre celui de l'immunité d'un Etat.

Christian Matthias Schlaga, Ambassadeur d'Allemagne à Windhoek

Mais le Chef Rukoro est aussi avocat . Il a même été vice-ministre de la justice. S'il s'est présenté devant une juridiction américaine, ça n'est pas par hasard. Le tribunal de New York qui a été saisi permet à n'importe quel groupe de victimes de demander justice pour crimes contre l'humanité.

On ne peut pas plaider l'immunité d'Etat pour des cas de génocide. C'est même dans le traité de Rome que les gouvernements namibiens et allemands ont signé.

Vekuii Rukoro, Chef suprême des Hereros

Loin des tribunaux de New York, les communautés Hereros et Namas attendent impatiemment le retour du chef Rukoro. Les compensations financières que pourraient entrainer le procès sont pour beaucoup le seul moyen de sortir de la pauvreté.