Afrique

Vidéo - RD Congo : fermeture de la Maison Schengen et incertitude autour des visas vers l'Europe

Chargement du lecteur...
Reportage de Francine Mokoko avec Philippe Randrianarimana

En République démocratique du Congo, près d’un mois après la fermeture de la Maison Schengen par les autorités c'est plus grande incertitude pour obtenir un visa à destination de l'Europe. Une mesure prise par les autorités en représailles à la décision de la Belgique de réorienter directement son  aide humanitaire vers les ONG congolaises, les conséquences de cette mesure se font déjà sentir sur les habitants de Kinshasa.

dans


Rien ne va plus pour Willy Luwuwu car ce propriétaire de cybercafé n'arrive plus à joindre les deux bouts. Pourtant son affaire est plutôt bien située sur une avenue animée de Kinshasa. Beaucoup de ses clients congolais traversaient pour venir faire des photos d'identité ou des photocopies.Des services nécessaires pour constituer leur dossier de demande de visa schengen, mais cette activité s'est brutalement interrompue.

Les gens qui venaient de la Maison Schengen venaient chez pour remplir les formulaires de demande de visa. Mais maintenant on ne reçoit plus de clients, nous sommes bloqués, il n'y a pas moyen de payer notre loyer.Willy Luwuwu, propriétaire de cybercafé




La source du problème c'est que depuis fin janvier les portes de la Maison Schengen sont fermées sur décision des autorités congolaises. Une mesure à l'encontre des autorités belges qui gèrent ce centre consulaire. Sauf que la Maison Schengen, c'est le passage obligé pour un visa dans 18 Etats européens.

Dans les agence de voyages pas de miracle, les pays concernés sont désormais inacessibles à tout congolais qui souhaite s'y rendre et il n'y a aucune exception.

C'est vrai qu'il y a plusieurs types de voyages, le tourisme, la visite familiale, les soins médicaux, les missions de services et autres. Il y a des gens qui viennent tous les jours pour effectuer des voyages dans ces pays schengen mais tout s'est arreté.Eliel Praise, chargée de clientèle dans une agence de voyage

Professionnels ou simples citoyens, tous espèrent un changement de politique.
En fermant la Maison Schengen, Kinshasa veut sanctionner Bruxelles
pour avoir décidé de verser son aide à la RD Congo directement aux ONG et non plus au gouvernement congolais. Une sanction lourdes de conséquences.