Afrique

Vidéo - RD Congo : la Justice fait la chasse aux faux magistrats

Chargement du lecteur...
Reportage de F.Mokoko et récit de J. Muntzer

C'est une véritable chasse aux magistrats sans diplôme dans laquelle se lance le Ministère de la Justice.  Plus de 4 000 dossiers et parcours sont à vérifier. Beaucoup ont été recrutés à la hâte en 2009 pour pallier les carences.

dans

Corruption, manque d'indépendance, clientélisme, l'institution judiciaire souffre de beaucoup de maux. Alors Alexis Thambwe Mwamba, le ministre congolais de la Justice veut mettre de l'ordre et redorer le blason du système judiciaire. Pour lui cela commence par les magistrats qui n'ont ni les compétences ni les diplômes pour occuper la fonction. Une commission va etre mise en place par le ministère de la Justice pour vérifier chaque dossier de chaque magistrat. Alexis Thambwe promet de déférer les coupables devant la justice pour faux et usage de faux.

Nous avons trouvé que plusieurs individus qui portent aujourd'hui la robe de magistrat, auraient pu faire n'importe quoi sauf de la magistrature. Ils auraient pu vendre du poisson salé ou devenir chauffeur de taxi mais ils ne devraient pas être au Palais de Justice. Nous allons prendre les dispositions nécessaires pour les chasser de la magistrature.
Alexis Thambwe Mwamba, Ministre congolais de la Justice


Ces parodies de justice ont des conséquences graves pour les victimes. La LIZADEEL, la Ligue de la Zone Afrique pour la Défense des droits des Enfants et des Elèves, met en lumière certaines pratiques et le comportement de certains juges lors des procès pour des cas de viol.

Je prends le cas d'une petite fille de 5 ans violée, que l'on a amèné en flagrance devant le juge. Le juge a libèré l'auteur du crime, celui qui a violé l'enfant, en disant qu'il n'y avait pas assez de preuves.Joseph Godé Kayembe, Ligue de la Zone Afrique pour la Défense des Enfants et des Elèves


Pour beaucoup un simple coup de balais dans l'institution ne suffit pas.
Stéphane Nzita di Nzita est chancelier et fondateur de l'Université Chrétienne Internationale. Il s'est disputé une parcelle de terrain appartenant à son institution avec un membre du gouvernement qui lui aurait ravie. Le tribunal de Matete a jugé l'affaire alors qu'il n'était pas compétent selon le principe de territorialité puisque la parcelle dépendait de la commune de Ngiri Ngiri. Les juges ont donné raison à l'adversaire de Stéphane Nzita Nzita alors qu'ils n'auraient pas du se prononcer sur la question. Stéphane Nzita Nzita a été obligé de faire appel devant la Cour supreme de Justice

Il n'y a pas que l'incompétence, il y a aussi la corruption et la masquarade. Il faut une refonte totale de la justice. C'est un appareil avec un cancer et il ne se guérit pas avec une purge de quelques magistrats.Stéphane Nzita di Nzita, Fondateur et chancellier de l'Université chrétienne internationale

La commission du ministère de la Justice a commencé les vérifications sur les magistrats dans la capitale Kinshasa, puis ce sera autour des autres provinces du pays. Un travail qui s'annonce long et  laborieux. Les faussaires seront ensuite déféré devant les tribunaux, en esperant que d'ici là l'ordre règne enfin au sein de la justice congolaise.