Afrique

Vidéo - RDC : L'UDPS se déchire entre Tshibala et Tshisekedi

Chargement du lecteur...

Rien ne va plus au sein de l'Union pour la démocratie et le progrès social. Deux branches se font face. D'un côté, l'aile du Premier ministre Bruno Tshibala, pourtant exclu du parti, et de l'autre celle de Félix Tshisekedi, fils du père fondateur de l'UDPS.

dans

Ils sont des centaines de militants - surchauffés - à attendre leur chef ce dimanche 10 décembre 2017. Bruno Tshibala et ses proches ont organisé leur congrès pour mettre la main sur ce que l'actuel Premier ministre congolais, revendique comme son parti.
L'UDPS, ce serait donc lui : séance tenante, Bruno Tshibala est intronisé Président du parti élu par acclamation.


J'accepte donc la haute fonction politique que vous venez de me confier de l'intérêt supérieur de notre parti UDPS.

Bruno Tshibala, Premier ministre

Ce congrès extaordinaire, l'autre branche de l'UDPS - la "branche Limete" - ne le reconnait pas. Pour elle, Bruno Tshibala s'est exclu de lui-même du parti en acceptant en mars dernier de devenir le Premier ministre du Président Kabila.


C'est de la tricherie pure et simple parce que au regard de nos statuts, Bruno Tshibala n'a pas qualité de convoquer le congrès de l UDPS.  C'est la contrepartie qu'il veut payer à Joseph Kabila par rapport à la fonction qui lui a été donnée
la contre partie c'est celle la ! Déstabiliser l'UDPS, paralyser l'UDPS au profit de joseph Kabila.

Jean-Marc Kabund a Kabund, Secrétaire général de l'UDPS
 

L'aile "Tshibala" et l'aile "Limete", incarné par Jean Marc Kabund, et par Félix Tshisekedi - le fils de feu Etienne Tshisekedi, fondateur du parti - se disputent l'héritage, le nom de l'UDPS. Une autre bataille pourrait se jouer autour du siège du parti - situé dans le fief de la famille Tshisekedi - et que Bruno Tshibala compte récupérer.

Un nouveau front

C'est un nouveau front qui s'ouvre dans la crise politique qui agite la RDC depuis le maintien au pouvoir de Joseph Kabila. Une crise de learship au sein du principal parti d'opposition. Fort du congrès de ce dimanche et de leur position au sein du gouvernement, les pro-Tshibala espèrent être les seuls à représenter l'UDPS au niveau de la commission électorale nationale indépendante, en vue des éléctions générales prévues fin 2018.