Afrique

Vidéo : RDC, la douleur des proches de l'activiste Rossy Mukendi

Chargement du lecteur...
Récit : May Vallaud, Images : Francine Mokoko, montage : Marko Mormil
© TV5MONDE

Rossy Mukendi était professeur à l'université de Kinshasa. Il était aussi un activiste opposant au président congolais Joseph Kabila. Le dimanche 25 février, il est mort, tué par balles lors d'une marche qui se voulait pacifique.

dans

Les hurlements et le désespoir d'un frère. Son frère c'était lui : Rossy Mukendi Tshimanga. Une des victimes des manifestations anti-Kabila de dimanche. Il a été tué par la police alors qu'il s'était, avec d'autres, réfugié dans la paroisse saint-Benoît de Kinshasa. Il avait 36 ans. Il était père ce deux enfants. 

Douleur

La douleur semble avoir fait perdre la raison à sa soeur qui ère, hagarde, dans le quartier de ses parents depuis l'annonce de la mort du jeune militant. Comme à sa mère que des proches entourent malgré leur propre peine et leur impuissance. Quant à son père, la colère l'empêche presque de parler.

Il était devenu l'espoir de toute une famille

Fernand Ignace TSHIMANGA, le père de Rossy Mukendi

Rossy était assistant à l'Université. Il dirigeait le mouvement citoyen « Collectif 2016 » qui réclame le départ du président Kabila. Un militant très respecté. "Jusqu'à quand on va continuer à perdre les nôtres ?" se demande Gloria Senga, du mouvement citoyen LUCHA.  
 

La liberté ne nous sera jamais donnée sur un plateau d'or, la liberté s'arrache.

Ben José LUENDU "Engagement Citoyen pour le Changement" (ECCHA)

Malgré la violence de la répression, les camarades de Rossy comptent donc poursuivre le combat. Quel qu'en soit le prix.