Afrique

[À vrai dire] La Guinée équatoriale va-t-elle vraiment quitter le franc CFA ?

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE

Le franc CFA est un sujet explosif sur le continent africain. Dans certains pays, beaucoup de jeunes ou même d'économistes rejettent cette monnaie symbole de la colonisation. Alors quand le président de la Guinée équatoriale annonce qu'il veut se débarrasser de la devise, le web s'emballe. Sauf que cette rumeur est fausse.

dans

La fausse annonce a été reprise par des dizaines de médias africains, notamment au Sénégal ou en Côte d'Ivoire.

Article publié sur le site "Sénégal direct" le 31 aôut 2018
Article publié sur le site "Sénégal direct" le 31 aôut 2018

Elle a aussi été partagée plus de 18 000 fois sur Facebook et Twitter.

Le président de la Guinée équatoriale aurait "mis fin" au franc CFA. Le nom de la future nouvelle monnaie est même cité dans les différents articles, ce serait le "MAL".


Sauf que tout est faux. Non seulement ce n'est pas une information mais c'est surtout un canular écrit à l'origine par un site humoristiques appelé "24jours.com", qui se présente lui-même comme "satirique". 

Quelle réaction des autorités ?

Le canular a été repris par erreur par des dizaines de sites d'information connus.

Communiqué de l'ambassade de Guinée équatoriale en France, le 3 septembre 2018
Communiqué de l'ambassade de Guinée équatoriale en France, le 3 septembre 2018

Ce qui a poussé le gouvernement à réagir. L'ambassade de Guinée équatoriale en France a publié un communiqué : "il n'est absolument pas d'actualité que la Guinée équatoriale sorte unilatéralement du franc CFA".

Et de rappeler que l'ancienne colonie espagnole avait "volontairement rejoint la zone Franc". C'était en 1985. 
 

Pourquoi le canular a-t-il connu un tel succès ?

Le franc CFA est un sujet sensible sur le continent africain. Dernièrement, au mois de juin 2018, il avait par exemple fait l'objet d'un clip vidéo demandant sa suppression. Les paroles du refrain :  "Plus de bla-bla, on veut plus du franc CFA / L'histoire est en marche et nul de l'arrêtera / On n'en veut plus, on n'en peut plus / On est plus que convaincus / Ce ne sont plus des murmures mais la clameur de la rue."

La chanson "7 minutes contre le franc CFA" a été publiée par "Amoul Bayi Records", un label indépendant basé à Dakar au Sénégal et chanté par une dizaine d'artistes ouest-africains. Ils exigent la fin de la monnaie utilisée dans 14 pays d'Afrique.

Dans les anciennes colonies françaises, des politiques mais aussi la société civile mènent depuis longtemps un combat pour faire tomber le franc CFA. La devise est considérée comme le symbole d'un asservissement économique imposé par la France.

Voilà pourquoi beaucoup se sont précipités pour partager le canular du site "24jours.com". Et si la Guinée équatoriale a été choisie, c'est peut-être justement parce qu'elle n'a jamais été une colonie française. Sa sortie de la zone Franc -si elle avait réellement eu lieu- serait un bel exemple pour les opposants au franc CFA.