Zambie : face à l'urgence climatique, le président demande 900 millions de dollars

La Zambie confrontée à une crise humanitaire sans précédent alors que le phénomène El Niño déclenche une sécheresse dévastatrice, touchant des millions de personnes. Le président Hakainde Hichilema lance un appel urgent à l'aide internationale pour faire face à cette situation critique.

Image
Phénomène Niño

Une piscine chauffée au soleil qui servait autrefois d'approvisionnement en eau pérenne est visible dans le parc national de Mana Pools, au Zimbabwe, le 27 octobre 2019. (Photo AP/Tsvangiraya Mukwazhi, dossiers

AP
Partager1 minute de lecture

"Le cœur lourd, au nom du gouvernement et du peuple de Zambie, nous lançons un appel à la communauté internationale, à nos partenaires dans le pays, au secteur privé, aux Églises et aux organisations de la société civile, pour qu'ils soutiennent financièrement et matériellement notre plan pour limiter les effets dévastateurs de la sécheresse". Le président Hakainde Hichilema tire la sonnette d'alarme lors de son discours télévisé du 16 avril. Le phénomène météorologique El Niño a touché de plein fouet son pays. 

La Zambie n'a connu que des précipitations extrêmement faibles cette année, provoquant la pire sécheresse jamais enregistrée. 

Hakainde Hichilema, président de la Zambie

Près de la moitié des vingt millions d'habitants de ce pays très pauvre d'Afrique australe ont été touchés par cette sécheresse provoqué par le phénomène climatique El Niño, estime le chef d'État.

Ce phénomène météorologique naturel, qui a débuté en 2023, correspond à un réchauffement d'une grande partie du Pacifique tropical et se produit tous les deux à sept ans pour durer entre neuf et douze mois.

La situation d'urgence en Zambie nécessiterait une assistance "vitale" de plus de 900 millions de dollars pour faire face à la pire sécheresse de l’histoire de la Zambie. Le président Hichilema lance donc un appel à l'aide internationale. "La Zambie n'a connu que des précipitations extrêmement faibles cette année, provoquant la pire sécheresse jamais enregistrée", a-t-il abondé.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Aujourd’hui, plus de six millions de personnes ont besoin d'une aide d'urgence, a-t-il déclaré. Alors que les températures augmentent et que les ressources en eau se font de plus en plus rares, les familles se retrouvent dans une situation extrêmement précaire. Les enfants encourent des risques accrus de malnutrition, de déshydratation et de maladies. 

Dans 84 des 116 districts du pays, 6 millions de personnes subissent de plein fouet la sécheresse selon l’UNICEF.

Il s'étend d'ailleurs sur une bonne partie de l’Afrique australe, provoquant des sécheresses catastrophiques au Zimbabwe et au Malawi, qui ont eux aussi demandé de l’aide internationale.