Jasmine Abdulcadir dirige un centre d'accueil pour les victimes de mutilations génitales féminines, aux Hôpitaux universitaires de Genève.
Jasmine Abdulcadir dirige un centre d'accueil pour les victimes de mutilations génitales féminines, aux Hôpitaux universitaires de Genève.
©Tsr