<div>
	« <em>C'est un projet d'entraide, de cohésion, ça a rapproché les élèves, ça a rapproché les groupes, les professeurs, on a découvert les talents de plusieurs personnes. C'est le bilan d'une passion, que ce soit l'écriture ou la musique, on a mélangé les deux et ça a donné ce beau résultat</em> ».<br />
	<br />
	<strong>Rolla Bekhazi, enseignante, école Jacques-Bizard (elle a joué du piano sur les berceuses)</strong></div>
<div>
	 </div>
« C'est un projet d'entraide, de cohésion, ça a rapproché les élèves, ça a rapproché les groupes, les professeurs, on a découvert les talents de plusieurs personnes. C'est le bilan d'une passion, que ce soit l'écriture ou la musique, on a mélangé les deux et ça a donné ce beau résultat ».

Rolla Bekhazi, enseignante, école Jacques-Bizard (elle a joué du piano sur les berceuses)
 
©Catherine François