La candidate de l'extrême-gauche Beatriz Sanchez, le jour du vote. Sa percée à plus de 20 % constitue la surprise du scrutin.<br />
<sub>(Andres Pina/Aton via AP) </sub>
La candidate de l'extrême-gauche Beatriz Sanchez, le jour du vote. Sa percée à plus de 20 % constitue la surprise du scrutin.
(Andres Pina/Aton via AP)