L'actualité au Mali

<p>Le colonel Assimi Goïta rencontre une délégation de la Cédéao ce 22 août 2020.</p>

Le Mali est entré en septembre 2020 dans une nouvelle période de transition. La junte est au pouvoir depuis le coup d'Etat du 18 août 2020, avec à sa tête Assimi Goïta, La Cédéao, la communauté ouest-africaine, surveille de très près la situation et maintient ses sanctions à l'encontre du Mali. Le coup d'État du 18 août était intervenu alors que depuis deux mois le pays était secoué par des manifestations contre le président Ibrahim Boubacar Keïta. Le Mali est toujours confronté à la pression des groupes djihadistes au moment où les forces françaises se retirent du nord du pays.

Sobane-Da, dans la région de Bandiagara dans le centre du Mali, après l'attaque du dimanche 9 juin 2019.
Alioune Nouhoum Diallo a été président de l'Assemblée nationale malienne de 1992 à 2002. Aujourd'hui dans l'opposition, il se dit...
5 : 46
Suite à l’attaque du village de Sobame Da survenu dans la nuit de dimanche à lundi, dans le centre du pays, l’Association Malienne des Droits de...
2 : 24
Des dizaines de morts et des dizaines de blessés. C'est le bilan effroyable de l'attaque du village dogon de Sobame Da de 300 habitants. Le Premier...
Le village dogon de Sobane-Kou, attaqué dans la nuit de dimanche à lundi, se trouve dans la même région que celui figurant sur cette photo, situé à Guimini, près de Sangha (centre du Mali). <br />
 
Le bilan de l'attaque du village dogon de Sobane-Da, dans le centre du Mali, est passé de 95 à 35 morts, dont 24 enfants, selon...
2 : 11
Les cheminots maliens ont reçu le soutien de leurs camarades français, venus avec un chèque de plus de 6 millions de francs CFA. Après 140 jours de...
1 : 36
Au Mali, les syndicats des enseignants, en grève depuis cinq mois, ont décidé de reprendre le travail dès ce lundi 20 mai. Ils n'ont pourtant pas...

L’esclavage est très répandu dans les zones sahéliennes. Contrairement à la Mauritanie, au Tchad, au Niger ou au nord du Mali, ce n’est pas un groupe ethnique qui en asservit un autre dans la région de Kayes et dans le reste du sud du Mali. C’est un esclavagisme par ascendance, lié à l’hérédité, qui s'apparente à un système de castes. Dans la région de Kayes, des communautés entières sont victimes de violations de leurs droits. Depuis près d’un an, des « esclaves » ont décidé de s’élever contre l’ordre établi. Victimes d’agressions physiques, de tortures ou de confiscations de biens, ils mènent une campagne de dénonciation auprès des Autorités. Reportage Kaourou Magassa.

1 : 42
2000 réfugiés maliens ont quitté le camp de M'berra en Mauritanie pour revenir dans leurs villages d'origine au Mali. A Koy Gouma, à l'ouest du pays,...
1 : 49
Le Mali se dirige-t-il vers une union sacrée ? La majorité et l'opposition ont signé un accord historique dans lequel ils s'engagent à travailler...
1 : 50
Soumeylou Boubeye Maïga aura passé plus de 18 mois à la Primature sans jamais perdre la confiance du chef de l'Etat Ibrahim Boubacar Keïta. Malgré sa...
10 : 36
Dégradation de la situation au Mali et au Burkina Faso, un conflit qui prend à présent une tournure communautaire : comment la stratégie française...
1 : 22
Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont massées sur la place de l'indépendance de Bamako à l'appel des deux plus influentes personnalités...
1 : 43
Après l'attentat perpétré contre le quartier général du G5 Sahel initialement basé à Mopti, les forces doivent poser leurs bagages à Bamako dans le...

Pages