AFP

Tous les articles de AFP

L'immense majorité des 70 à 90 millions d'habitants de la République démocratique du Congo n'a pas accès à des "toilettes...
Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema. DR
Les électeurs de Guinée équatoriale étaient appelés aux urnes dimanche pour des élections législatives, sénatoriales et...
Le président américain achève sa tournée asiatique. Après le Vietnam, Donald Trump s'est posé en fin d'après-midi, ce dimanche 12...
Copie d'écran <a href="https://www.fidh.org/fr/regions/maghreb-moyen-orient/egypte/vente-de-materiel-de-surveillance-a-l-egypte-demande-d-ouverture-d">de l'illustration du site de la FIDH</a>, tirée du site d'investigation français <a href="https://reflets.info/deep-packet-inspection-il-suffit-de-mettre-des-gros-ordinateurs-les-chinois-lont-bien-fait-j-myard/">Reflets.info ayant dévoilé en mai 2011 les systèmes de surveillance "Eagle" d'Amesys</a>. La vente à la Libye de Kadhafi d'un "Eagle" <a href="https://www.wsj.com/articles/SB10001424053111904199404576538721260166388">est vérifiée par les journalistes du Wall Street Journal quelques mois plus tard</a>.
La société française Amesys (devenue Nexa Technologies), déjà au coeur d'une enquête pour son matériel de surveillance fourni à...
Proche du Premier ministre canadien Justin Trudeau, il était le responsable de la collecte pour le compte du parti libéral...
Des forces de sécurité yéménites ont affirmé avoir mis fin lundi matin à une attaque à Aden revendiquée par le groupe Etat...
La Corée du Nord a prévenu Donald Trump, ce dimanche 5 novembre 2017, qu'il devait s'abstenir de toute "remarque irresponsable",...
Le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé à la surprise générale, sa démission en accusant le Hezbollah chiite et son...
Le tribunal de Porto au Portugal excuse les violences physiques commises par un mari contre son épouse au motif que celle-ci a été infidèle.
En accordant des circonstances atténuantes à un époux qui a frappé son épouse à coups de bâton clouté, à la suite d’un adultère,...
Le vice-président de Guinée équatoriale a été condamné en France à 3 ans de prison et 30 millions d'euros d'amende avec sursis...

Pages