Agnès Gallais

Tous les articles de Agnès Gallais

Des statues de Jizo, dans le temple  Zojoji à Tokyo, Entité de culte bouddhique, le Jizo est  considéré au Japon comme une divinité protectrice des enfants. Il est notamment celui qui accompagne les enfants morts. (Photo de François HORNOY/blogtokyo).
« Ma décision était sans appel, il fallait avorter. J'ai su que j'étais enceinte de 9 semaines alors que je commence tout juste ma carrière dans le marketing ». C’est le témoignage teinté de fatalisme de Mariko, jeune tokyoïte de 24 ans qui, fraichement diplômée de son université, se retrouvait enceinte cinq mois auparavant. Alors que le débat sur l'avortement a ressurgi en France, l’opinion des Japonais semble dénuée de jugement moral. 
Cette écolière de Yokohama quittera-t-elle son travail comme  près de 70% des Japonaises après leur premier accouchement
« Redonner le choix aux femmes de poursuivre leur carrière pour donner envie aux Japonais de faire des enfants », c’est le pari...

Pages

  • 1