Caroline Gosse

Tous les articles de Caroline Gosse

En 2004, l'Union européenne s'élargit de 15 à 25 pays membres. Au sein des institutions, la question du multilinguisme inquiète : comment assurer les 420 combinaisons possibles entre les 22 langues de la future grande Europe ? Après la monnaie unique, l'UE devra-t-elle adopter une langue unique ? Si le français, langue dite diplomatique, a longtemps été utilisée en interne, l'anglais s'est largement imposé avec l'ouverture aux pays du Nord puis de l'Est. Mais nombreux sont ceux qui s'élèvent pour défendre le principe de l'égalité des langues.

Pages

  • 1