Florencia Valdés Andino

Tous les articles de Florencia Valdés Andino

Florencia Valdés-Andino est mexicaine. Cela fait douze ans qu'elle vit en France et que, chaque année, elle doit renouveller son"titre de séjour" qui lui permet de rester légalement en France. Là où vit son mari et est née sa fille. 
Florencia Valdés-Andino, journaliste mexicaine, vit en France depuis douze ans.  Chaque année, elle doit renouveler son titre de séjour à la préfecture. Un parcours administratif laborieux et stressant partagé par tous les autres étrangers comme elle. Récit. 
Partager: 
Ce mercredi 23 août se tiennent les élections générales dans ce pays du sud-ouest de l’Afrique : le parti qui remporte les...
Partager: 
Des Tunisiennes manifestent pour leurs droits le 2 novembre 2011 à Tunis. 
A l’occasion de la journée des droits des femmes tunisiennes ce 13 août, le Président du Comité général de la fonction publique a...
Partager: 
Président du Rassemblement de l’opposition au président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, le Congolais Félix Tshisekedi est...
Partager: 
En RDC, les autorités sanitaires ont déclaré ce vendredi l’épidémie d’Ebola à Kinshasa, dans le nord-est du pays. Trois personnes...
Partager: 
Maxima Acuna de Chaupe
Depuis plus de cinq ans, Máxima Acuña de Chaupe, femme indigène, s’oppose, au péril de sa vie, à un projet minier pharaonique,...
Partager: 
Condamné à 35 ans de prison par la justice française pour le meurtre d’un Franco-chilien, le colonel José Osvaldo Riveiro va...
Partager: 
Sur cette photo de 2013, un internaute chinois voit apparaître sur son écran un message de la police l'invitant à respecter le "bon usage d"Internet".  
Ce samedi 29 avril, les Turcs ne pouvaient pas consulter Wikipédia car l’accès en avait été coupé par le gouvernement d’Erdogan,...
Partager: 
Pour soutenir le vote au Parlement, des centaines de citoyen ont défilé dans les rues de San Salvador, la capital, au cri de "Non aux mines, oui à la vie". 
Le Salvador devient officiellement le premier pays à interdire les mines de métaux sur son territoire. La raison : "Il s'agit...
Partager: 
Le candidat à la présidentielle, Henrique Capriles, lors d'une conférence sur Facebook en 2012. Candidat malheureux, il est aujourd'hui condamné à l'inéligibilité et se sert toujours de Facebook pour diffuser ses déclarations. 
Propagande, appels à manifester, coups de gueule et conférences de presse… Au Venezuela les réseaux sociaux sont la caisse de...
Partager: 

Pages