Louise Michel d’Annoville

Tous les articles de Louise Michel d’Annoville

Lors d'une conférence de presse au bureau des Grands-mères de la Place de<br />
Mai, le 31 août 2015, à Buenos Aires, Maria Assof de Dominguez annonce<br />
avoir retrouvé la trace de sa petite-fille volée pendant la dictature<br />
militaire. (Photo : Louise Michel d'Annoville)
« Bienvenue à la 117e petite-fille ! ». Voilà 37 ans qu’elles attendaient ce moment. Les emblématiques Grands-mères de la Place de Mai en Argentine ont annoncé le 31 août dernier avoir retrouvé la trace d’une femme  enlevée et appropriée illégalement à sa naissance, en pleine dictature militaire (1976-1983). Fille de militants communistes, séquestrés par le régime et dont les noms figurent aujourd’hui parmi les 30 000 « disparus », elle est la 117e personne retrouvée sur les 500 petits-enfants volés.

Pages

  • 1