Beauté des femmes, normes, sacrifices

Quand le conformisme aux canons de beauté, et les diktats des industries de la cosmétique, entraînent des conséquences parfois fatales pour les femmes

Robe de la créatrice Martine Sitbon, à l'exposition "Back Side/Dos à la mode" au musée Bourdelle à Paris, le 3 juillet 2019
Aucun vêtement d'homme, à part la camisole de force, ne s'est jamais fermé par derrière, mais ceux des femmes le sont souvent,...
1 : 38
Arborer des faux cheveux en coûtera plus cher aux Tanzaniennes. Le 13 juin 2019, Philip Mpango, le ministre tanzanien des Finances, a annoncé une...
Des dizaines de milliers de Japonaises expriment leur ras-le-bol de l'obligation tacite de porter des talons au travail : le...
1 : 22
Des milliers de femmes ont signé une pétition pour que cesse l'obligation tacite de porter des talons au travail. Le mouvement #KuToo est lancé pour...
La mannequin Yazemeenah Rossi avait fait le buzz en posant, à plus de 60 ans, pour une campagne pour des maillots de bain, en janvier 2017. Ici une photo d'elle postée sur son compte instagram.
Pas de rides, pas de mou, pas (ou peu) de cheveux gris : au cinéma, dans les magazines, dans les médias, au travail, la mode...
Judith Dorvil plonge dans son album photos, dans lequel elle a presque toujours les cheveux défrisés.
En cinq ans, les ventes de produits défrisant ont baissé de 37% dans le monde. De plus en plus de femmes noires et métisses...
A compter de ce mardi 2 avril 2019, les perruques en fibres synthétiques, dites de classe 1, seront remboursées à hauteur de 350 euros par les services de santé français.<br />
 
Les associations le réclamaient depuis longtemps. Les perruques destinées aux femmes atteintes d'un cancer du sein vont être mieux voire parfois intégralement remboursées à partir de ce 2 avril. Une bonne nouvelle quand on connait le prix de ces prothèses, certaines dépassant les 1000 euros. Un accessoire qui justement n'en est pas un, tant il est indispensable à de nombreuses patientes pour se protéger du regard des autres.
Comment se libérer du carcan de la norme dominante, qui a décidé que les femmes cessent d'être séduisantes après 45 ans...
Il y a quelques années, cette image avait fait le buzz sur les réseaux sociaux, elle a été réalisée par une jeune blogueuse militante américaine<a href="http://roseaposey.tumblr.com/" rel="nofollow" target="_blank"> Rosea Posey</a>, et publiée avec ce slogan #MyChoicenotyours (Mon choix, pas le tien). Sur la cuisse, on peut lire, de bas en haut, traduit en français "effrontée", "provocante", "tu n'as plus qu'à demander", "salope", "pute".
En cette post-ère #Metoo, la manière dont une femme s'habille reste toujours un enjeu et matière à commentaire voire harcèlement....
Qui sont ces grandes dames de l'Histoire du continent africain et de la diaspora ? À Paris, une exposition photographique...
"Les vieilles"de <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Francisco_de_Goya" title="Francisco de Goya">Francisco de Goya</a>
Avec Histoire de la laideur féminine, Claudine Sagaert signe un essai sur la représentation des femmes disgracieuses dans les...
Khadidja Benhamou, Miss Algérie 2019.
Largement soutenue face aux nombreuses critiques qui ont fait suite à son sacre, Miss Algérie 2019 bouscule les canons...
Bianca Castafiore n’est pas celle que vous croyez. Seul personnage féminin d’envergure dans l’univers d’Hergé, la cantatrice...

Pages