Culture

Apple va produire le film de Ridley Scott sur Napoléon

Joaquin Phoenix à son arrivée à la cérémonie des Oscars à Los Angeles, le 9 février 2020
Joaquin Phoenix à son arrivée à la cérémonie des Oscars à Los Angeles, le 9 février 2020
afp.com - Robyn Beck

Le studio Apple va produire le film de Ridley Scott "Kitbag", consacré à Napoléon Bonaparte, avec le comédien américain oscarisé Joaquin Phoenix dans le rôle principal.

Le long-métrage sera centré sur le début du parcours du futur empereur et sur son ascension vers le pouvoir, à travers le prisme de sa relation avec Joséphine, devenue son épouse en 1796, a indiqué Apple à l'AFP.

C'est le scénariste David Scarpa, déjà à l'oeuvre sur le film "Tout l'argent du monde" (2017), qui a écrit le script de "Kitbag" (sac de voyage en toile), dont la date de sortie n'a pas encore été annoncée.

Ce nouveau projet sera l'occasion pour Ridley Scott de renouer avec la période abordée dans son tout premier long-métrage, "Les Duellistes" (1977), qui lui avait valu, à Cannes, le prix de la première oeuvre.

Le film se déroulait sous l'Empire et avait pour héros un hussard napoléonien (joué par Harvey Keitel).

C'est cette fois le comédien Joaquin Phoenix, 46 ans, primé pour son rôle principal dans "Joker" aux derniers Oscars, qui sera en haut de l'affiche, dans le rôle du Corse le plus célèbre de France.

Apple avait déjà un partenariat avec le metteur en scène britannique de 83 ans et sa société de production Scott Free Productions portant sur des projets télévisés pour sa plateforme vidéo Apple TV+.

Après avoir lancé Apple TV+ en novembre 2019 avec une programmation surtout constituée de séries, le groupe de Cupertino (Californie) a depuis massivement investi dans le cinéma.

Il a notamment produit "Cherry", premier film d'Anthony et Joe Russo depuis "Avengers: Endgame", et dont la sortie est prévue le 12 mars.

La plateforme s'est aussi engagée à produire le prochain film de Martin Scorsese, "Killers of the Flower Moon", dont le budget tournerait autour de 200 millions de dollars, selon plusieurs médias américains.