Culture

Aretha Franklin, "la Reine de la soul" est morte

Chargement du lecteur...
©J. Muntzer, M. Mormil / TV5MONDE et photo AP

Aretha Franklin, est décédée ce jeudi 16 août 2018, à 76 ans. Elle était considérée comme la "Reine de la musique soul". Retour sur sa carrière. 

dans
A 76 ans, la voix de la Reine de la soul s'est éteinte. Cette fille de pasteur, venue de Memphis, ville ancrée dans le gospel et le jazz, va devenir à la fin des années 1960, la reine de la "musique de l'âme".

Figure emblématique de la communauté noire, sa voix puissante et sensuelle a marqué des générations entières.
 

Respect, hymne féministe

Un titre : "Respect" va marquer son époque. En pleine période de lutte pour les droits civiques, cette chanson empruntée à Otis redding, est transformée en hymne féministe, en 1967.

Chez Otis Redding, un homme clame son besoin de respect de la part de sa femme puisqu'il apporte l'argent au foyer. Dans la version d'Aretha Frankli, ce schéma traditionnel est bousculé en mettant ces mots dans la bouche d'une femme forte et énergique.

La musicologue américaine Victoria Malawey, professeure au Macalester College de Minneapolis-Saint Paul, explique à l'AFP :"elle n'a pas seulement modifié quelques paroles ou changé le point de vue, elle lui a aussi apporté une nouvelle âme."

Ce titre va dynamiter les chartes et la société américaine. Selon le magazine Rolling Stone, ce tube international sera classé cinquière chanson "de tous les temps", dans un palmarès paru en 2004.

Les tubes s'enchaînent : "Baby I Love You", "Chain of Fools", "(You Make Me Feel) Like a Natural Woman".


Si une chanson parle de quelque chose que j'ai vécu ou qui aurait pu m'arriver, c'est bien. Mais si elle m'est étrangère, je ne pourrais rien lui prêter. Parce que c'est ça la soul, juste vivre et réussir à se débrouiller.

Aretha Franklin, au magazine Time en 1968

Habituée de la Maison Blanche

Aretha, la diva ne quittera plus les sommets : 18 grammy awards, 75 millions de disques écoulés. Elle reste encore aujourd'hui l'artiste feminine ayant vendu le plus de vinyles.

Dans les années 80, elle sera la première femme à entrer au Rock n roll hall of fame, le panthéon de la musique américaine.

Invitée régulière à la Maison Blanche par 3 présidents, c'est forcément elle qui chante pour l'inauguration du premier président noir de l'histoire, Barack Obama. 
 

​"Dans sa voix, nous pouvions lire notre Histoire, dans son entièreté et dans toutes ses nuances: notre puissance et nos peines, notre côté sombre et notre lumière, notre quête de la rédemption et le respect gagné difficilement", a d'ailleurs commenté l'ex-président démocrate Barack Obama. 

Dernier album

En février 2017, elle annonçait l'enregistrement d'un dernier album avant de mettre fin à sa carrière en studio.

"Je me sens très très satisfaite quand je vois où ma carrière a commencé et où j'en suis à présent mais je ne vais pas m'en aller et juste m'asseoir sans rien faire. Ce ne serait pas souhaitable non plus", déclarait-elle.

C'est au gala d'anniversaire de la fondation Elton John de lutte contre le sida, à New York, en novembre 2017, qu'elle montera sur scène pour la dernière fois. 

Detroit en deuil

C'est dans sa ville à Detroit, que cette combattante féministe et des droits civiques s'est éteinte. C'est là qu'elle sera enterrée. Là où elle a commencé à chanter, dans l'église de son père. Hommages : 

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Réactions d'artistes

Depuis l'annonce de sa mort, les artistes du monde entier partagent leur émotion sur les réseaux sociaux comme la chanteuse Line Renaud ou encore l'écrivain Alain Mabanckou. 

 

Icône américaine, à jamais éternelle, elle restera l'une des plus grandes voix du XXème siècle.