Culture

Chez Chanel, fête foraine haute couture

Défilé Chanel haute couture à Paris, le 24 janvier 2023
Défilé Chanel haute couture à Paris, le 24 janvier 2023
afp.com - STEPHANE DE SAKUTIN
afp.com - Clotilde GOURLET
Défilé Chanel haute couture à Paris le 24 janvier 2023
afp.com - STEPHANE DE SAKUTIN
Robe de mariée du défilé Chanel à Paris, le 24 janvier 2023
Robe de mariée du défilé Chanel à Paris, le 24 janvier 2023
afp.com - STEPHANE DE SAKUTIN
Défilé Chanel haute couture à Paris, le 24 janvier 2023
Défilé Chanel haute couture à Paris, le 24 janvier 2023
afp.com - STEPHANE DE SAKUTIN

Des mannequins en tenues courtes et scintillantes déambulant au milieu d'un bestiaire animé au Grand Palais éphémère: Chanel a tout fait pour casser le côté ampoulé d'un défilé haute couture mardi à Paris.

Des sculptures surdimensionnées représentant biche, chien, oiseau, éléphant ou encore chameau ont été amenées sur leurs roulettes jusque sur la scène du défilé d'où sont sorties les premiers mannequins en blanc.

Elles ont évolué au milieu de la ménagerie faite en bois, carton ou papier dans l'esprit d'une "fête de village spontanée", selon les notes du défilé.

"J’aime quand surgit le merveilleux et que le cours des choses s’interrompt", a déclaré la directrice artistique de Chanel Virginie Viard, en expliquant que l'inspiration vient de l’appartement de Gabrielle Chanel qui comprend une collection d'objets, sculptures et dessin de lions, biches, cerfs et oiseaux.

Avec ce décor simple et présenté comme recyclable, une nouvelle collaboration avec l'artiste Xavier Veilhan, Virginie Viard s'est encore éloignée de l'univers de son prédécesseur Karl Lagerfeld et ses défilés légendaires reproduisant supermarché, plage ou chalet alpin plus vrais que nature.

"J"avais envie d'aller vers quelque chose d'immédiat et direct, avec légèreté et fantaisie", a pour sa part dit Xavier Veilhan.

- Poésie des majorettes -

La silhouette est tout en jambes, jeune et facile à porter, les éléments haute couture se traduisant en broderies exceptionnelles.

Le tailleur Chanel se porte avec des mini jupes ou shorts. Clin d'oeil au décor, une veste est ornée de tête de chien brodé. Robes et manteaux structurés sont également courts. Chatons et lapins apparaissent en toute discrétion brodés sur des tweeds.

Ce vestiaire emprunte ses codes aux uniformes féminins de la parade et du spectacle.

Haut-de-forme, nœud papillon, gants blancs, bottines lacées, cape en satin, jupe plissée, veste à double boutonnage ou à basque, plastrons, paillettes, short court, jupon : c’est "la poésie des majorettes" qui a inspiré Virginie Viard.

Les robes longues ont des lignes simples, des combinaisons sans manches brodées de fleurs sont une alternative pour une sortie habillée, mais pas trop.

Ces pièces jouant les superpositions et transparences, avec volants, plissés et fines bretelles se déclinent dans le tulle de soie, le taffetas, l’organza, le crêpe georgette et la dentelle chantilly.

Le blanc et le noir dominent avec quelques incursion de rose et de bleu.

Chapeau melon et noeud papillon noir ou blanc porté à même le cou et attirant le regard sur la bouche rouge sont les accessoires ultimes de cette collection haute couture printemps-été 2023.

Aux pieds, des bottines bicolores à bout rond, blanc-noir ou or-noir et à petits talons.

Si la mise en scène casse les codes d'un défilé haute couture associé à des robes volumineuses dignes des musées, talons vertigineux et rythme ralenti, une grande tradition est maintenue: la robe de mariée pour le dernier look.

Celle de Chanel est dans l'esprit de la collection: courte, près du corps, portée avec des bottines dorées et noeud papillon blanc avec un voile brodé d'hirondelles, comme la robe.

Chargement du lecteur...