Culture

Cirque du soleil : rencontre avec le chanteur amérindien Christian Laveau

Chargement du lecteur...
© TV5 MONDE

Le Cirque du Soleil a fait du chemin depuis sa création en 1984 au Québec avec sa vingtaine de saltimbanques. Devenue une immense machine avec plus de 10 millions de spectateurs à travers le monde, la multinationale du divertissement propose cette année plus de 19 spectacles. Créé en 2010 et mis en scène par Robert Lepage, le spectacle Totem se joue actuellement à Paris, pour la première fois. Rencontre avec son chanteur, Christian Laveau, amérindien. 

dans
Aujourd'hui, Christian est comme un poisson dans l'eau. Petite fils de chasseur, il est né dans une réserve amérindienne et jamais il n'aurait imaginé travailler dans le prestigieux  Cirque du Soleil. Au départ il en était même hors de question.

"Ça a été une adaptation au début, j'ai même fait de l'angoisse. Maintenant je sais ce que c'est de s'angoisser. Ma mère a dit « Le Cirque du Soleil mais comment vont-ils faire pour représenter les premières nations ? Encore comme dans les films avec les indiens, les cowboys, les plumes ? N'y va pas, on est tanné de tous ces clichés", explique Christian Laveau.

Avec l'accord du Grand-Chef, Christian quitte pour la première fois Wendake pour parcourir le monde. Il laisse derrière lui sa terre natale, sa culture et sa famille.

"Je pense beaucoup à eux alors je me sens comme l'ambassadeur, le porte-parole de ma famille et des premiers peuples aussi. C'est un honneur et un privilège, une chance de pouvoir faire briller la culture des premières nations d'une belle façon", décrit-il.

Depuis 9 ans, il est l'un des acteurs principaux de Totem. Sur scène, il chante et joue du tambour, une tradition très importante dans la culture Wendat.

"Quand je frappe sur mon tambour, ça représente les battements du coeur de mes ancêtres disparus. A chaque fois que j'ai le tambour dans les mains ou que je chante, c'est une prière", conclut l'amérindien. 
 
Le cœur de Christian bat aujourd'hui pour le Cirque du Soleil et c'est avec fierté qu'il présente sa culture, aux quatre coins du monde.