Culture

Coronavirus : vive la culture confinée ! 2

Los Angeles, Californie, États-Unis, 2 avril 2020.
Los Angeles, Californie, États-Unis, 2 avril 2020.
© AP / Marcio José Sanchez

Les propositions du premier épisode ont toutes été passées en revue ? Pas de panique, voici une deuxième livraison de bons plans pour s’émouvoir, apprendre, rire et briller dans les dîners en ville… lorsqu’ils seront à nouveau autorisés. Cinéastes, musiciens et peintres sont à portée de clics, en ces temps de coronavirus.

  • Des expos pas perdues pour tout le monde !

Simple : les visiter de chez soi.
Le magazine Beaux Arts a fait la liste des évènements non-accessibles à cause du Covid-19 mais ouvertes grâce à un simple clic. La sélection est à trouver ici.

Des œuvres confinées - dans tous les sens du terme - d’Edward Hopper à la Fondation Beyeler en Suisse en passant par la sublime exposition que consacre le Musée Thyssen de Madrid au génie de Rembrandt, le choix est vaste.

Beaux Arts liste également les galeries privées qui ouvrent leurs portes numériques. L’une des plus singulières artistes françaises, Louise Bourgeois, est à l’affiche de la galerie Hauser & Wirth à Zurich.

La version new-yorkaise de la galerie Perrotin expose le jeune prodige de la peinture sud-africaine Cinga Samson.
 

 
  • Fabrice Luchini confiné, c'est énorme !


Fabrice Luchini ne pouvait rester chez lui, silencieux. Quelques jours après l’ordre de confinement, il envoyait ce message : « Tous les deux trois jours, je vous adresserai une fable de la Fontaine ». Résultat : « Le coche et la mouche », « Le rat et l’éléphant », « Les femmes et le secret ».

Dans « L’Ours et l’Amateur des jardins », Luchini nous présente le confinement de deux personnages qui n’en peuvent plus d’être… seuls.

Il nous convie à le suivre : https://www.facebook.com/watch/LuchiniFan/

  • Rock / jazz : le code magique

(capture d'écran)


- « Chéri, le confinement est terminé, sortons !
- Hors de question ! »


Voici ce qu’il risque de se produire si vous aimez le jazz, le rock et que vous lisez les lignes qui suivent.

Le site d’écoute musicale Stingray propose à ses abonnés une mine de documents comme une cinquantaine de concerts filmés au Festival de Jazz de Montreux (Nina Simone, Ray Charles, Youssou N’Dour, Quincy Jones & friends …) et une large variété de documentaires musicaux (dont la splendide collection « Classic albums »).

En cette période de solidarité face à l’enfermement, l’équipe de ce site, ces jours-ci, fait tourner un code promo pour offrir l’accès à ses pépites.

Ce code (grande respiration), le voici : FREEMJF1M

  • Cinéma : la Cinémathèque chez soi

(capture d'écran)


Au moment où les salles obscures de la planète ne sont plus accessibles, la lumière nous vient de la Cinémathèque française.

L’institution sort le grand jeu sur son site.

Si vous cliquez ici ce sera « jour de fête » pour votre âme de cinéphile :
- près de 1 400 documents, d’archives, de documentaires et les fameuses « Masterclass ».

- plus de 800 cours de cinéma avec, sur l’estrade, James Gray, les frères Dardenne, Robert Redford, Martin Scorsese, Jane Fonda (en français !), Alain Chabat, Sergio Leone… Des anecdotes de tournages, des révélations sur les sens cachés de certaines scènes, des explications techniques. 

Le site vous permet également de cliquer sur une multitude de liens pour aller encore plus loin dans votre connaissance du 7ème art.