Culture

Coronavirus : vive la culture confinée ! 3

Le Monde, petit à petit « déconfine » mais la culture demeure déconfite. Salles de concerts, théâtres, cinémas, grands musées et galeries gardent, dans de nombreux pays, le rideau baissé mais poursuivent leurs missions : informer, divertir, émerveiller via les écrans.
 

  • Galerie de portraits

A Paris, New York, Séoul, Tokyo, Shanghaï, et dans les foires d’Art Contemporain, les actualités de la galerie Perrotin  sont suivies de près par les collectionneurs, les amateurs, voire les deux. Le site permet de découvrir ou de revisiter l’ensemble des expositions organisées depuis des années dans les espaces de la marque et ailleurs…
 

Comme la spectaculaire collaboration entre le plasticien japonais Mr et le musicien-producteur-collectionneur Pharrell Williams ou la drolatique ou angoissante (suivant votre humeur du jour) rétrospective consacrée à Maurizio Cattelan. 

Dans cette mine d’or vous pourrez également tomber sur des documentaires rares et sur un OVNI que l’on croyait disparu à jamais : No Sex Last Night ! 
Une  mystérieuse déambulation en Cadillac sur les routes américaines entre la papesse de l’art conceptuel Sophie Calle et son amant. Entre le confinement dans les motels et les grands espaces, le Document intime et la fiction.

  • Podcast : enquête sur une collection

Grâce au Podcast, la culture est en capacité de vous suivre dans votre retour dans les transports en commun. 

"L’affaire des 450 tableaux" est une série en cinq épisodes de 15 minutes qui se termine par une victoire (chut !) et débute par ce jour où Francine, 70 ans, apprend par un coup de fil qu’elle est l’héritière d’une collection extraordinaire de 450 oeuvres (signées Monet, Renoir, Vuillard, Delacroix…) spoliées et éparpillées sous l’occupation par le gouvernement de Vichy. De prestigieux musées aux collections privées, en archives sonores, le travail d’enquête, la passion et l’émotion vous tiendront en haleine. Disponible sur toutes les plateformes de podcast, par exemple ici ou .

  • Les cours du Collège de France à domicile !

Comment briller sur n’importe quel sujet lors des dîners en ville ? Il ne reste que très peu de temps pour muscler votre culture générale avant le retour des restaurants et des terrasses.


Depuis deux ans le Collège de France s’invite sur TV5MONDE. Régulièrement d’éminents professeurs de l’institution viennent parler de migration, d’environnement, des origines de l’homme, littérature,… 
Sur le site de votre chaîne, tous les entretiens sont visibles : nombre d’entre eux peuvent s’avérer utiles ces jours-ci...

L’institution née sous François 1er propose sur son site Internet plus de 10 000 contenus accessibles gratuitement. Des cours en vidéo, audio, des ressources écrites.

  • Marc Rebillet : un délire funky confiné !

Un ordinateur, un clavier, un séquenceur et c’est parti ! Marc Rebillet, musicien franco-américain, est un fou-furieux du son. Il part sur une idée, pose la rythmique, deux trois boucles de synthé et de voix et expose un gros funk à la Stevie Wonder, l’humour en plus.
Son invitation, en slip dans sa chambre, a plonger dans la piscine est irrésistible. 


Ses centaines de milliers de fans sur YouTube passent et repassent ses prestations confinées en attendant son retour sur scène.
A ce propos, on vous recommande les premières minutes délirantes de son récent concert 100% improvisé à Amsterdam.