Disparition de Michel Côté : le Québec perd son acteur préféré

Certains l’appelaient « Monsieur box-office » tant ses films avaient du succès. Son capital de sympathie était à la mesure de son talent. Immense. Michel Côté est décédé. Il avait 72 ans.

Image
Le comédien Michel Côté

Le comédien Michel Côté a marqué le cinéma, la télévision et le théâtre québécois.

RADIO-CANADA
Partager2 minutes de lecture

En avril 2022, l'acteur québécois Michel Côté s'était retiré de la vie publique pour une période indéterminée en raison d’une maladie de la moelle osseuse.

Lorsque la Fondation Québec Cinéma lui remet un prix Jutra hommage, en 2013, le comédien Rémi Girard a ces mots : Ce que j’aime, c’est sa façon unique de disparaître complètement derrière un personnage, et ça, il y a peu d'acteurs au monde qui savent le faire.

Et les personnages, Michel Côté aimait les faire parler.

Que l’on pense à Jean-Lou dans La p’tite vie, Pierre Gauthier dans Omertà l, ll et lll, Verrue, Pointu et autres dans Broue, le commandant Robert Piché dans Piché, entre ciel et terre ou Gervais Beaulieu dans C.R.A.Z.Y., le comédien se plaisait dans tous les registres, même s’il disait, à juste titre, que la comédie était sa zone de confort.

Les doublés Cruising bar et De père en flic, ce dernier film aux côtés de Louis-José Houde, en témoignent.

Il aura participé à plus d'une vingtaine de séries télé et à 25 films.

Au théâtre, c’est bien sûr Broue qui bat tous les records d’assistance.

Michel Côté sort à peine de l’École nationale lorsqu’il monte la pièce avec ses copains Marc Messier et Marcel Gauthier. Ils viennent de créer le petit Théâtre des Voyagements et lancent un appel aux auteurs. L'ère des tavernes se termine, mais leurs clients s'incarneront dans un décor qui sent fort le houblon.

La première a lieu en 1979, devant 80 personnes.

Le reste appartient à l’histoire... La pièce est d'ailleurs inscrite aux records Guinness.

« On l’a quand même jouée pendant 38 ans, ce qui représente 3322 représentations, devant 3,5 millions de personnes. »

Une citation de  Michel Côté

Le succès de Broue l'amènera naturellement à faire partie de la distribution de plusieurs Bye Bye, dans les années 1980.

Ces montagnes de mousse donneront au comédien une sécurité financière qui lui permettra de choisir ses projets.

Les animateurs Normand Harvey et Ghislaine Paradis s’entretiennent avec les comédiens Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier sur la pièce de théâtre à succès « Broue ».

Enfant du Lac

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est bien connu, est une pépinière d'acteurs et d'humoristes, et Michel Côté en est un digne rejeton.

Il naît à Alma, le 25 juin 1950, au sein d'une famille modeste. Il a des parents aimants qui l’encouragent à faire ce qu'il souhaite. Il se voit sur une scène.

On est un peu innocents, les Bleuets, racontait le comédien au micro de Franco Nuovo, en 2015, sur ICI Première. Nous autres, c’est comme impossible d’échouer quelque part. On embarque dans quelque chose et on dit : ça va marcher, ça va marcher, c’est sûr. C’est un peu inconscient.

Heureusement pour le public, son inconscience paiera.

C’est à l’École nationale qu’il rencontre sa compagne d’une vie, Véronique Le Flaguais, avec laquelle il aura deux enfants, Charles, architecte, et Maxime (Le Flaguais), digne héritier du talent de ses parents.

C’est d’ailleurs Maxime Le Flaguais qui incarnera le rôle du jeune Robert Piché aux côtés de son père, qui jouera le commandant adulte, dans Piché, entre ciel et terre (Sylvain Archambault). Le film relate la saga du pilote d’Air Transat qui a sauvé 306 personnes en faisant planer son avion en panne jusqu’aux Açores, en 2001.

Père à succès

Les rôles de père rapportent à Michel Côté de nombreux prix.

Il reçoit le Jutra et le Genie du meilleur acteur pour son rôle de Gervais Beaulieu dans C.R.A.Z.Y. (Jean-Marc Vallée).

À l’été 2009, De père en flic, d'Émile Gaudreault, devient le plus grand succès de l’histoire du cinéma francophone au Canada et remporte le Guichet d’or, remis par Téléfilm Canada, ainsi que le Jutra Billet d’or.

À l'automne 2016, il tourne De père en flic avec la même équipe. En juillet 2017, le film est numéro un au box-office canadien.

Il coécrit Cruising Bar (Robert Ménard) et Cruising Bar 2 (qu’il coréalise également). À l'instar de Broue, Michel Côté se métamorphose en quatre personnages aussi différents que distrayants.

Cet immense succès populaire remporte le Guichet d’or et le Jutra Billet d’or.

Le Pierre Gauthier des téléséries Omertà I, II et III lui a valu plusieurs prix Gémeaux. Il remet cela en 2012 dans le film Omertà (Luc Dionne), également couronné de la Bobine d’or.

Papa poule pour sa famille, grand frère pour ses collègues de travail, Michel Côté avait l’esprit de famille, l’esprit d’équipe.

C’est très important sur le plateau. On a besoin d’une bonne ambiance, disait-il. L'une des clés de son succès sans doute.

Michel Côté ne rêvait pas de carrière internationale. Pour lui, le plus beau cadeau du monde, c'était de voir la salle de spectacle d'Alma porter son nom. Il y a joué Broue.

Ça vaut plus que tous les prix du monde pour moi, parce que ça va rester pour mon petit-fils, mes descendants…