Culture

Emma Lavigne quitte le palais de Tokyo pour rejoindre la Pinault Collection

Emma Lavigne le 16 juillet 2020 à Metz
Emma Lavigne le 16 juillet 2020 à Metz
afp.com - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Jusqu'ici à la tête du palais de Tokyo, Emma Lavigne va devenir directrice générale de Pinault Collection et prendre la suite de l'ancien ministre Jean-Jacques Aillagon, a annoncé lundi le groupe du milliardaire français, dans un communiqué.

Cette conservatrice, historienne de l'art de formation, prendra ses fonctions le 1er novembre.

Elle dirigera la Bourse de Commerce, centre d'art contemporain qui a ouvert ses portes en mai en plein centre de Paris, avec l'objectif de développer la collection qui mêle des oeuvres du provocateur italien Maurizio Cattelan à celles d'artistes moins connus comme l'Afro-Américain David Hammons.

Elle "veillera, par ailleurs, avec Bruno Racine, à ce que la programmation de Palazzo Grassi – Punta della Dogana (à Venise) contribue au rayonnement de la collection". Bruno Racine est à la tête du Palais Grassi et de la Punta della Dogana.

"Je suis assuré que le travail qu’elle a accompli, jusqu’à ce jour, dans de grandes institutions comme le Centre Pompidou, le Centre Pompidou-Metz et le Palais de Tokyo, lui permettra de conduire cette mission avec efficacité et générosité", affirme François Pinault dans le communiqué.

L'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, 74 ans, "conservera, auprès de François Pinault, une mission de conseiller", précise le communiqué.

Emma Lavigne, 53 ans, a été commissaire de plus de cinquante expositions, tant en France qu’à l’étranger. Elle a été conservatrice à la Cité de la musique, puis au Musée national d’art moderne/Centre Pompidou, directrice du Centre Pompidou-Metz avant de devenir présidente en septembre 2019 du Palais de Tokyo, centre consacré à l'art contemporain, dans le 16e arrondissement de la capitale.

Elle est notamment spécialiste des liens entre arts visuels, musique, danse et performance.