Culture

Erasmus, le programme qui fait bouger l'Europe

Chargement du lecteur...

Pour sa deuxième édition, les 12 et 13 octobre 2018, les Erasmusdays se développent un peu plus à travers l'Europe et au-delà pour célébrer le programme européen pour l'éducation, la formation la jeunesse et le sport : Erasmus +. 

dans
Erasmus + c'est LE programme d'échanges et de mobilité en Europe. Il se décline en plusieurs volets : l'éducation, la formation, le jeunesse et le sport. Etabli pour la période allant de 2014 à 2020, il regroupe à lui seul tous les anciens programmes européens existants. C'est donc le fruit de près de 3 décennies d'expériences, de programmes européens, avec l'ambition de s'adapter aux défis contemporains.

A (re)lire - UE : les trente bougies du programme Erasmus

Erasmus, ce n'est plus seulement l'image romantique de "l'auberge espagnole" qui a fait le succès du film français éponyme. Désormais Erasmus + vise à lutter contre le décrochage scolaire, le chômage des jeunes, favoriser l'employabilité, la citoyenneté ou encore "réduire le coût socio-économique du manque d'activité physique".

Point marquant de ces évolutions : l'élargissement des publics ciblés. Des jeunes âgés de moins de 30 ans, mais pas que des étudiants. Il y a aussi les apprentis et stagiaires, les demandeurs d'emplois, mais aussi les formateurs et enseignants. Tous ont la possibilité de séjourner, travailler, étudier, se former dans un pays étranger. A cet égard, outre les pays dits du programme, les membres de l'UE et d'autres Etats européens, il y a également des pays partenaires qui sont concernés par les actions menées, notamment dans le voisinage de l'Europe mais aussi sur les autres continents.

L'autre dimension du programme concerne non plus les indvidus mais les organisations, associations et établissements, qui sont soutenus dans des actions de partenariats, d'échanges et de renforcement de capacités.

Mobilité, coopération, réforme des politiques sont les maîtres mots des objectifs que se fixe Erasmus + avec un budget de plus de 14 milliards d'euros pour la période de sept années du programme.