Culture

Exposition : l'artiste qui se cache derrière l'artiste

Chargement du lecteur...
©C. François, Radio Canada pour TV5MONDE
Le cinéaste Gilles Carle a développé un talent indéniable de peintre. 

L'exposition "Créer : l'été des rencontres improbables" permet au visiteur de découvrir des talents cachés et insoupçonnés de chanteurs, danseurs, acteurs ou réalisateurs bien connus comme Miles Davis ou Juliette Binoche. Une manière de découvrir leur jardin secret. 

dans
Ils peignent, dessinent, prennent des photos mais on les connaît plutôt pour leurs talents de chanteur, danseur, acteur ou réalisateur. C’est l’objectif de cette exposition, "Créer : l'été des rencontres improbables", présentée jusqu’au 2 septembre  au Centre d'art Diane-Dufresne à Repentigny, à l'est de Montréal : présenter les œuvres artistiques d'une vingtaine de personnalités d’ici et d’ailleurs. L’occasion pour le visiteur de découvrir leur jardin secret, de rentrer sur la pointe des pieds dans leur intimité.

Une initiative de Diane Dufresne

Cette idée trottait depuis longtemps dans la tête de Diane Dufresne et de son conjoint Richard Langevin, qui est l’un des commissaires de l’exposition : faire découvrir l’artiste derrière l’artiste, parce que, comme dit Diane Dufresne, elle-même peintre, « on est tous des artistes », il faut juste laisser parler sa créativité, son instinct, trop souvent brimés quand on arrive à l’âge adulte.

La chanteuse avoue qu’elle se sent bien plus libre dans les arts visuels que quand elle est sur scène, parce que quand elle peint, elle a le droit de se tromper, et de recommencer. Pour beaucoup de ces artistes et ces personnalités dont les œuvres sont exposées, peindre, dessiner, prendre des photos, c’est une façon de se laver la tête, un exutoire, une passion, un besoin vital de créer ou un simple plaisir. 

Cette exposition permet donc au visiteur de découvrir des talents cachés et insoupçonnés, de faire des rencontres en effet plutôt improbables en se rendant jusqu’à Repentigny, au Centre d’art Diane-Dufresne. 

"C'est ça l'acte de création, confie Lewis Furey. Quand je dis ce morceau de métal je le prends je le sors je ne le laisse pas dans le sol, je le prends je le nettoie et je commence à y porter beaucoup d'attention." 

Lewis Furey réalise des sculptures en métal. Il adore ramasser ce matériel dans la forêt, le transformer et leur offrir une deuxième vie.
Lewis Furey réalise des sculptures en métal. Il adore ramasser ce matériel dans la forêt, le transformer et leur offrir une deuxième vie.
©C. François / TV5MONDE


Le visiteur découvre aussi : les tableaux de Lhasa de Sela, Tony Benett, Miles Davis, Paolo Conte. 

Tableau de Miles Davis.
Tableau de Miles Davis.
©C. François /TV5MONDE

Les oeuvres des chanteurs Richard Séguin et Daniel Bélanger. La naïveté des dessins de l'humoriste Clémence Desrochers :
 

Les dessins de l'humoriste Clémence Desrochers
Les dessins de l'humoriste Clémence Desrochers
© C. François / TV5MONDE


Le talent de peintre du cinéaste Gilles Carle :

Les peintures du cinéaste Gilles Carle.
Les peintures du cinéaste Gilles Carle.
© C. François / TV5MONDE


La sobriété du croquis de Woody Allen par Jane Birkin et le coup de crayon incisif de Juliette Binoche, réalisé durant le tournage du film "Les amants du Pont neuf"... 
 

Dessins sur cartons de Juliette Binoche. L'actrice les a faits alors qu'elle tournait le film "Les amants du Pont neuf".
Dessins sur cartons de Juliette Binoche. L'actrice les a faits alors qu'elle tournait le film "Les amants du Pont neuf".
© C. François / TV5MONDE


"Juliette a fait confiance à Diane, elle a envoyé ses cartons au Canada comme ça, c'est la première fois qu'elle les présente, explique Richard Langevin, Commissaire de l'exposition. C'est la créativité, c'est les arts visuels, c'est l'imaginaire qui les réunit ce beau monde-là."

Cette exposition porte un message simple : il y a un créateur en chacun de nous, il suffit juste de le laisser s'exprimer.

Diane Dufresne, Michel Tremblay, Lewis Furey, Chloé Ste-Marie et d'autres artistes exposants, ont laissé libre court à leur imagination pour créer une oeuvre collective 

Juliette Binoche a par exemple accepté d'envoyer ses dessins réalisés lors du tournage du film "Les amants du Pont Neuf" parce que son agent est le même que celui de Diane Dufresne. 

" Je me sens bcp plus libre quand je fais de l'art visuel que quand je fais de la scène, de la musique c'est plus rigoureux, reconnaît Diane Dufresne. On peut se tromper quand on peint et quand on se trompe, on peut changer de direction.

"Il faut apprendre à contrôler l'eau qui est incontrôlable, on ne sait jamais exactement ce que cela va donner et ça j'adore ça", raconte de son côté Michel Tremblay.