Culture

Festival de Verbier : la musique classique au coeur des Alpes

Chargement du lecteur...
Le festival de Verbier fête ses 25 ans.
M. Cerutti @TV5MONDE

Le festival de musique classique de Verbier, qui célèbre ses 25 ans, s'est ouvert en fanfare dans le Valais suisse, avec son nouveau directeur musical, Valery Gergiev. Reportage de notre correspondant Michel Cerutti.

dans

C'est la 25ème édition  de ce rendez-vous de prestige des stars du classique, situé à 1500 mètres d'altitude, au coeur des Alpes valaisannes.

C'est vraiment comme une famille qui se revoit chaque été.                                                              Martin Engström, fondateur et directeur du festival

Martin Engström, directeur et fondateur de la manifestation en 1994, résume l'esprit de Verbier : "Les artistes du début sont revenus et sont toujours là, après 25 ans. On a pu créer une sorte de maison d'été pour eux. C'est vraiment comme une famille qui se revoit chaque été."

Une atmosphère familiale avec des musiciens et interprètes de renom. Cette année, le nouveau directeur musical n'est autre que Valery Gergiev, célèbre chef d'orchestre russe.

Figure incontestée de l’alto, le français Gérard Caussé, est également présent. Il se dit "sensible à ces rencontres et approches" que le festival créé. "Ici, c'est l'occasion de se cotoyer entre artistes, ce qui est rare (...) On s'inspire d'autres artistes que nous-même nous connaissons", explique-t-il.

J’apprends de chaque musicien, l’expérience est la chose la plus importante, de pouvoir parler à de grands musiciens, de comprendre leur personnalité.                                                                                          Daniel Lozakovich, virtuose du violon

Soliste très recherché sur la scène internationale, Daniel Lozakovich se produit au festival. "J’apprends de chaque musicien, l’expérience est la chose la plus importante, de pouvoir parler à de grands musiciens, de comprendre leur personnalité et ensuite, il te faut bien sûr avoir ta propre personnalité, parce qu’en musique, la chose la plus importante, est que tu crées ton propre monde", raconte le jeune prodige du violon.

Le violoniste suédois d'à peine 17 ans, doit beaucoup au festival : "Ici, il est vraiment possible de comprendre différents grands artistes, leur personnalité... C’est juste incroyable d’apprendre à les connaître, je me sens très chanceux. Mais cela n’influence pas mon jeu, parce que je sais ce que je veux dans ma musique et j’expérimente pendant les concerts ce que je peux faire de plus."

Le Festival de Verbier se tiendra jusqu’au 5 août.
www.verbierfestival.com