Culture

Francophonie : à la découverte des comédiens de doublage

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Les films et séries anglophones doublés en français sont monnaie courante depuis de nombreuses années. Mais derrière cette "VF", il y a des femmes et des hommes : les comédiens de doublage. Exemple avec Nathalie Homs, directrice artistique et comédienne de doublage.

dans
Nathalie Homs est la voie française de la Reine Élinor dans le film d'animation Rebelle de Disney mais aussi le jeune Peter dans la série animée Heidi (version 2017) et a doublé les voix de nombreux personnages de séries américaines ou de "japanimation". Pour elle, le métier de comédien de doublage est une branche de la profession d'acteur qui demande d'utiliser toute son énergie pour animer sa voix et faire vivre un personnage uniquement avec du texte. 

Tout l'enjeu de cet exercice consiste à trouver, en soi, la voix qui correspondra à l'acteur ou au personnage d'animation qu'elle doit interpréter. Ainsi, quand elle double Manu, le meilleur ami de Titeuf, elle mime l'expression qu'il arbore sur les planches de Zep.

Ce doublage est une spécificité française : aux États-Unis, les acteurs posent leurs voix sans voir les images... Alors qu'en France, la plupart du temps, les comédiens de doublage voient les scènes défiler sous leurs yeux. Résultat, ils peuvent plus aisément se projetter dans l'action et jouer, le plus possible, le rôle du personnage qu'ils interprètent.

Avec l'arrivée d'Internet, ces acteurs ont pu passer de l'ombre à la lumière, les spectateurs ayant la possibilité de poser un visage sur les voix qu'ils connaissaient grâce aux produits cinématographiques ou télévisuels qu'ils ont abondamment consommés.

Cette popularité nouvelle se traduit concrètement à l'occasion de salons comme le Paris Manga (qui, d'après les organisateurs, a réuni 75 000 "visitateurs" les 3 et 4 février cumulés) où des centaines de visiteurs font la queue pour une dédicace ou une photo avec ces comédiens de doublage.