Culture

La Cité Fertile : Nouvelle friche culturelle aux portes de Paris

Chargement du lecteur...
Reportage: P. Bourgaux et L. Gay-Padoan / Montage : P. Hautefort / Images: M. Van den Bosch

 La ville de Pantin se dote d'un nouveau lieu de vie : la Cité fertile. Une véritable friche culturelle qui a pour vocation de sensibiliser les visiteurs autour des enjeux environnementaux pour réinventer la ville de demain. Visite de ce nouveau spot hybride qui s'étend sur 10 000 mètres carrés de terrain. 

 

 Dans l'ancienne gare de fret à Pantin, les hangars et les allées accueillent désormais un public bien différent.

C'est Clémence Vazard, la responsable de "La Cité Fertile", qui nous fait découvrir ce lieu hors du commun :

« Ici on est dans la grande cour pavée de  "La Cité Fertile", les gens jouent à la pétanque, on a aussi un terrain de beach volley et un grand bar, dans lequel on peut déguster des bières artisanales, qui sont brassées dans cette grande hall et vous pouvez également déguster un repas qui a été confectionné avec des produits locaux et de saison ».

Tel un véritable laboratoire d’idées, l’ancienne friche laisse une place de choix à l’art et la culture : « Alors ici sous le préau, on programme des expositions, des projections, des conférences, des rencontres autour de projets culturels qui œuvrent pour la ville de demain », ajoute Clémence Vazard.

Une nouvelle manière donc de penser la ville : davantage de place pour la culture, la détente en famille et les projets d'agriculture urbaine.

Ces nouveaux concepts de lieux essaiment un peu partout en France. Alors pour aider leurs créateurs, les vieux guichets de la SNCF abritent désormais un campus.

« On accueille pendant six mois dix porteurs de projets, qui vont pouvoir apprendre grâce à l’expérience que l’on a acquise au fur et à mesure des 25 années sur lesquelles on a créé des tiers lieux, à faire de la communication, de l’administration, de la comptabilité, a  on a crée leurs équipes , à faire leur programmation… », explique Stéphane Vatinel, directeur de Sinny &Ooko, l’agence qui a imaginé ce projet. 

En tout, une dizaine de bureaux et salles de réunions tous décorés différemment. Cette nouvelle expérience urbanistique séduit même en Afrique.

« Le principe c’est  50% de franciliens, pratiquement 50% sur le reste de la France, et au mois de février nous avons même eu une recyclerie bis qui a été montée au Nigeria et donc l’équipe du Nigeria est venue et on les a accueillis pendant une semaine, on a fait une formation avec eux », reprend le directeur de l’agence.

La "Cité Fertile" est un lieu de transition. Dans trois ans, elle laissera la place à un éco-quartier, un nouvel aménagement censé intégrer les idées développées ici.