La France rend un hommage national à l'acteur Michel Bouquet

Monument du théâtre français décédé mi-avril à l'âge de 96 ans, Michel Bouquet reçoit un hommage national à l'Hôtel des Invalides. Le président Emmanuel Macron, dont ce sera la première apparition publique suite à sa réélection, prononcera son éloge funèbre.
Image
Hommage à Michel Bouquet aux Invalides
Ce 27 avril, la France rend hommage à l'acteur Michel Bouquet, mort le 13 avril dernier à l'âge de 96 ans. Une cérémonie s'est déroulée en public, en présence du président de la République à l'Hôtel des Invalides à Paris.
© capture d'écran TV5MONDE - images Reuters
Partager2 minutes de lecture

Une cérémonie à l'Hôtel des Invalides à Paris est organisé pour rendre un dernier hommage à Michel Bouquet. L'acteur a marqué l'histoire du théâtre et du cinéma en France. Succédant à Fabrice Luchini et Muriel Robin, qui a été son élève au Conservatoire, le président de la République a prononcé un éloge funèbre.

Lire : Michel Bouquet, une vie de théâtre qui s'achève à 96 ans

Cet hommage est la première sortie officielle d'Emmanuel Macron depuis sa réélection dimanche. Une bonne partie du gouvernement est présente comme le fait remarquer le journaliste de France Inter Maxence Lambrecq.


La cérémonie était ouverte au public, en présence de la famille et des proches de l'acteur. 

"Merci Michel, adieu Michel, ton souvenir sera éternel car ta voix est éternelle", a déclaré l'acteur Fabrice Luchini en hommage à Michel Bouquet.

Muriel Robin prend ensuite la parole très émue : "Vous m'avez sans doute empêché de mourir et plus encore donné à vivre (...). J'ai toujours vu en vous un géant." 


Le président de la République retrace ensuite le parcours de Michel Bouquet, ses "sept années de pensionnat à la discipline cruelle", loin de ses parents, avant la découverte du théâtre. "Tout au théâtre l'émerveille", c'est "un dernier bastion de liberté, l'occasion de vivre enfin". En 1943, "il entre en théâtre comme on entre en religion".

La cérémonie s'achève avec le Chœur de l'Armée française et l'orchestre de la Garde républicaine, qui entonneront La Marseillaise.

Michel Bouquet était considéré par ses pairs comme l'un des plus grands comédiens de sa génération. Il avait reçu à deux reprises le César du meilleur acteur, une première fois en 2002 pour "Comment j'ai tué mon père" et une seconde fois en 2006 pour "Le promeneur du Champ-de-Mars". Il avait également été salué de deux Molière du comédien, en 1998 pour "Les Côtelettes" et en 2005 pour "Le roi se meurt".