Culture

Le couple d'artistes Mitchell et Riopelle exposé en Bretagne

Chargement du lecteur...

Le Fonds Hélène & Édouard Leclerc pour la Culture à Landerneau (en Bretagne) accueille jusq'au 22 avril 2019 une exposition consacrée au couple artistique formé par la peintre américaine Joan Mitchell (1925‑1992) et le peintre québécois Jean‑Paul Riopelle (1923-2002). Intitulée "Un couple dans la démesure", cette exposition retrace pour la première fois leurs carrières artistiques respectives à l’aune de leur relation, à compter de leur rencontre en 1955, jusqu’à leur séparation en 1979. 

dans
Il y a les toiles qu'elle connaît par coeur. D'autres qu'elle redécouvre.
Yseult, la fille de Jean-Paul Riopelle est venue à Landerneau pour accompagner cette exposition. Son père est très connu au Canada. Un peu moins en France. 

C'est pourtant à Paris en 1955 que Jean-Paul Riopelle - le Canadien - rencontre l'Américaine Joan Mitchell. Deux artistes. Deux fortes personnalités. Leur histoire d'amour va durer 24 ans. Michel Martin, commissaire de l'exposition, est le premier à les réunir dans un même espace. Pour lui, ils se sont forcément influencés.

Pas de mimétisme. Pas de copié-collé. Mais une même passion pour les couleurs, pour la nature. Ces correspondances entre les deux artistes, Gisèle Barrault les retrouve dans leur travail. Elle qui a été la dernière assistante de Joan Mitchell !

Ici c'est un tilleul qui s'embrase !!!  Joan Mitchell peint cette toile au moment où Riopelle la quitte. Mais des années plus tard, quand elle meurt en 1992, l'artiste canadien lui consacre une oeuvre monumentale. L'Hommage à Rosa Luxembourg. Pour la voir, il vous faudra aller à Montréal !