Le Québécois Kevin Lambert remporte la récompense parodique du "Prix de la page 111"

Le jeune Québecois Kevin Lambert, auteur de "Que notre joie demeure" (éd. Le Nouvel Attila), en lice pour le Médicis, a remporté le "prix de la page 111", récompense parodique qui juge les livres sur cette seule page.

Image
LAMBERT

Le jeune Québecois Kevin Lambert, auteur de "Que notre joie demeure" (éd. Le Nouvel Attila), en lice pour le Médicis, a remporté le "prix de la page 111". 

TV5MONDE
Partager1 minute de lecture

Le Canadien de 31 ans avait été recalé début octobre de la course au Goncourt mais est l'un des finalistes pour le prix Médicis, qui sera décerné le 9 novembre. Il est également finaliste du prix Décembre, qui sera remis le 31 octobre.

Le jury parodique du "Prix de la page 111", réuni vendredi au cabaret Les Trois Baudets à Paris, a salué "la cohérence, les qualités littéraires et la tonalité critique de la page, ainsi que l'usage particulièrement pertinent des voyelles". Ce prix consiste en 1,11€ remis en 111 pièces de un centime.

Kevin Lambert est par ailleurs au centre d'une polémique pour avoir fait appel à une relectrice canado-haïtienne, afin de, selon l'auteur, éviter "certains pièges de la représentation des personnes noires". Ce recours à un "sensitivity reader", répandu chez les éditeurs nord-américains, fait débat en France.