Liban : 100 000 livres libanaises pour un dollar sur le marché parallèle, un record historique

La livre libanaise a franchi le seuil record de 100.000 pour un dollar mardi sur le marché parallèle, ont rapporté mardi des bureaux de change dans ce pays englué dans une très grave crise économique et financière et alors que les banques ont repris une grève illimitée.
Image
livre libanaise dollar
Cette photo montre un billet d'un dollar américain et un billet de 100 000 livres libanaises à Beirouth, au Liban, 14 mars 2023. 
(AP Photo/Hussein Malla)
Partager3 minutes de lecture

A 100 000 livres libanaises (LL) pour un dollar américain sur le marché parallèle, la monnaie au Liban franchit un record historique. Le taux de change officiel avait été fixé en février à 15.000 livres pour un dollar, contre 1.507 au début de la crise sans précédent déclenchée en 2019.

Le nouveau taux officiel de 15.000 LL pour un dollar reste ainsi plus de six fois inférieur à la valeur réelle de la livre sur le marché parallèle, où le billet vert s'échange désormais à 100.000 LL, selon deux bureaux de change.

(Re)voir : Liban : de faux-billets pour faire face à la crise financière

Reprise de la grève illimitée des banques

Les banques ont repris mardi une grève illimitée entamée début février pour protester contre ce que l'Association des banques libanaises avait qualifié de mesures judiciaires "arbitraires" contre les créanciers, après que des épargnants ont porté plainte pour récupérer leurs économies.

Les épargnants n'ont plus accès à leurs économies bloquées dans des banques, qui ont restreint les retraits et transferts d'argent.

A la suite de dépôts de plaintes, des juges avaient notamment cherché à saisir les fonds de directeurs de banques ou de membres du conseil d'administration d'établissements bancaires.

Les banques avaient rouvert après que le Premier ministre, Najib Mikati, à la tête d'un gouvernement démissionnaire chargé d'expédier les affaires courantes, était intervenu fin février pour entraver le travail d'un des juges enquêtant sur une banque.

A la mi-février, des dizaines d'épargnants avaient brisé les vitrines de banques et incendié des pneus à Beyrouth pour réclamer leur argent bloqué.

Liban : la chute record de la monnaie provoque la colère dans tout le pays

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Les prix des denrées alimentaires explosent

Le Liban connaît l'une des pires crises économiques au monde depuis 1850 selon la Banque mondiale, marquée par une paupérisation inédite de la population et de graves pénuries.

Début mars, les supermarchés libanais avaient commencé à afficher les prix en dollars américains, par décision des autorités face à la dépréciation rapide de la monnaie nationale.

Auparavant, les supermarchés avaient cessé d'indiquer les prix des denrées alimentaires en livres à cause de la dégradation rapide de la devise libanaise. Dans un pays qui importe 90% de ses marchandises, les restaurants et les magasins ont commencé eux il y a plusieurs mois à fixer leurs prix en dollars.

Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de façon spectaculaire depuis 2019. Selon la Banque mondiale, le taux d'inflation, le plus élevé au monde, a atteint 332% de janvier 2021 à juillet 2022.

(Re)lire : Liban : "Plus personne n'est à l'abri de la pauvreté"

La crise politique aggrave la situation et le pays est privé de président depuis le 1er novembre. Le Parlement, divisé, ne parvient pas à s'entendre sur un nouveau chef de l'Etat.

Ce record historique de la livre survient alors que la justice libanaise a demandé lundi au gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, poursuivi au Liban et à l'étranger pour plusieurs délits financiers, de se présenter devant des juges européens pour être interrogé, selon une source judiciaire.