Culture

Oscars 2020 : quels films francophones pourraient l'emporter ?

Chargement du lecteur...

Grand favori pour cette 92e cérémonie des Oscars, "1917" de Sam Mendes semble bien parti pour rafler de nombreuses récompenses ce dimanche 8 février. Mais quid du cinéma francophone ? Si "Les Misérables" du Français Ladj Ly veulent y croirent, pas sûr qu'ils soient les mieux placés pour repartir de Los Angeles avec une statuette. Alors qui sont les mieux placés ?

"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clampin (France)
Catégorie : Meilleur long métrage d'animation
Chance de victoire : 60%
Il fera face à des superproductions comme "Toy Story 4"  ou "Dragons 3 : le monde caché" mais "J'ai perdu mon corps" collectionne les prix et récompenses depuis un an avec notamment le Grand prix de la Semaine de la critique au dernier Festival de Cannes ou le Cristal du long métrage et Prix du public au Festival international du film d'animation d'Annecy 2019... C'est la principale chance de victoire côté films français. !
 

Alexandre Desplat (France)
Catégorie : meilleure musique originale
Chance de victoire : 60%
Le grand habitué de la cérémonie ! Lauréat en 2018 pour la musique de "The Shape of Water", le français concourt cette année pour la meilleure musique originale avec le film "Les quatre filles du docteur March". Il s'agit de sa onzième nomination aux Oscars dans cette catégorie.


"Dragons 3 : le monde caché" (Canada)
Catégorie : meilleur film d'animation
Chance de victoire : 40%
Le réalisateur québecois Dean DeBlois est dans la sélection finale pour le superbe film d'animation "Dragons 3 : le monde caché." Il s'agit là de sa 4ème nomination aux Oscars... Et si c'était lui, la surprise de cette cérémonie 2020 ?


"Mémorable" de Bruno Collet (France)
Catégorie : Meilleur court métrage d'animation
Chance de victoire : 40%
Une fable poétique sur les les conséquences de la maladie d'Alzheimer chez un peintre qui a d'ores et déjà reçu des prix dans les festivals du monde entier, notamment au Festival d'Annecy.  Un film d'animation réalisé avec des marionnettes et qui a de bonnes chances lors de cette 92e cérémonie.
 

"Nefta Football Club" d'Yves Piat (France)
Catégorie : Meilleur court métrage de fiction
Chance de victoire : 40%
Un petit bijou d’humour mettant en scène deux enfants et un âne, dans une histoire de trafic de drogue à la frontière entre l’Algérie et la Tunisie. Il a déjà reçu 70 récompenses dans les festivals du monde entier... On croise les doigts car cela pourrait être la belle surprise de cette cérémonie.


"Une soeur" de Delphine Girard (Belgique / Canada)
Catégorie : meilleur court métrage de fiction
Chance de victoire : 20%
Belle performance pour la réalisatrice belgo-canadienne Delphine Girard d'avoir pu se hisser jusque là. Prétendante à l'Oscar du meilleur court métrage de fiction, ce thriller psychologique a déjà remporté de nombreuses récompenses à l'international.


"Brotherhood" de Meryam Joobeur (Tunisie / Canada)
Catégorie : meilleur court métrage de fiction
Chance de victoire : 20%
Et si un court-métrage tunisien repartait avec un Oscar ? Tous les regards seront tournés vers l'américano-tunisienne Meryam Joobeur, qui vit depuis 11 ans à Montréal. Une nouvelle consécration pour ce film notamment récompensé au Festival de Toronto et aux Journées cinématographiques de Carthage (Tunisie), où il a remporté le Tanit d'or.
 

"Les Misérables" de Ladj Ly (France)
Catégorie : Meilleur film étranger
Chance de victoire : 10%
Le film à succès de Ladj Ly, "Les Misérables", représente la France dans la catégorie du meilleur film international. Une belle performance pour ce long métrage qui raconte la vie à Montfermeil, en banlieue nord de Paris, sur fond de violences policières. Mais il ne fait pas figure de favori. "Parasite", réalisé par le sud-coréen Bong Joon-ho et palme d'or au dernier festival de Cannes devrait, sauf surprise, recevoir l'Oscar dans cette catégorie !