TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Partager

Pierre Soulages : "Une volonté de se tenir dans la plus grande rigueur possible"

Entretien. Pierre Soulages était né un soir de Noël à Rodez, en 1919. Mort ce 26 octobre à l'âge de 102 ans, il ne s'est arrêté de peindre que quelques temps avant sa mort. Il laisse derrière lui sa femme, Colette, indissociable de son œuvre.
Difficile d'expliquer une œuvre aussi vaste et unique dans son genre en quelques mots. Eric de Chassey, historien d'art, auteur de L’abstraction avec ou sans raisons (Gallimard, 2017) et directeur de l'Institut National d'Histoire de l'Art nous livre quelques clés.


TV5MONDE : Comment expliquer cette oeuvre si particulière autour d'une couleur, le noir ?

Eric de Chassey : Il n’y a pas beaucoup d’artistes comme Pierre Soulages.
Il expose dans l’immédiat après-guerre, à partir de 1947. Il va travailler de façon continue, de cette période-là à 2022, quelques temps avant sa mort. Ce qui est, pour l’histoire de l’art, une concentration extrême en termes de moyens.
 
Qui regarde ma peinture, est dans ma peinture.
Pierre Soulages (entretien à France culture)
C’est quelqu’un qui n’a jamais fait d’œuvre figurative, à part dans sa petite enfance, qui reste fidèle à son idée de l’abstraction. C’est quelqu’un qui s’est concentré sur une couleur, le noir, même si elle peut être accompagnée d’autres. Il y a même un tableau blanc. Mais dans cette espèce de concentration et cette capacité à en faire surgir une extraordinaire diversité il y a quelque chose de très particulier. Il n’y a pas beaucoup d’équivalents de ça. 

(RE)voir : Noir, c'est noir ? Les Outrenoirs de Pierre Soulages à Lausanne
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

TV5MONDE : Qu’est ce qui rend Soulages unique ?

Eric de Chassey : En France, en cette période-là, Soulages vit à un moment où les artistes étaient très préoccupés par leur héritage, il fallait se défaire de la présence forte de Matisse et Picasso. Picasso était encore vivant jusque dans les années 1970. Pierre Soulages a tenu une ligne très droite, pas droite en termes plastiques, mais très rigoureuse et très habitée. 

TV5MONDE : Quelle était la peinture de Pierre Soulages ?

Eric de Chassey : C’est une peinture entièrement abstraite, c’est-à-dire qu’elle ne représente pas le réel extérieur, mais elle est entièrement chargée des expériences de la vie de l’artiste, des expériences de son époque, sans passer, jamais, par aucune psychologie. C'est ce qui est aussi une chose très impressionnante.
 
La peinture, c'est quelque chose qui se fréquente.
Pierre Soulages (entretien à la Télévision Suisse Romande)
Il ne s’agit pas des affects de l’artiste. Ce n’est pas ce qu’il lui est arrivé ou ce qu’il vit psychologiquement qui se retrouve sur la toile. C’est une volonté de se tenir dans la plus grande rigueur possible. 

(RE)voir : Pierre Soulages : "un artiste de la matière, qui cherchait toujours"
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

TV5MONDE : Pierre Soulages c'est aussi sa femme, Colette. Quel âge-a-t-elle ?

Eric de Chassey : Colette Soulages a 101 ans. Ils sont mariés depuis le début des années 1940. On peut dire que Pierre Soulages était indissociable de son épouse. Il y avait une complémentarité absolument magnifique de respect entier par Colette du travail de Pierre et en même temps d’extraordinaire confiance.
Colette était la mémoire de Pierre pour plein de choses et en même temps lui considérait qu’elle avait un regard juste sur son travail.
Mais elle ne rentrait pas dans l’atelier s’il ne lui avait pas dit qu’il avait besoin qu’elle y entre.