Culture

Prix d'honneur à Nuri Bilge Ceylan à l'ouverture du Festival du film de Sarajevo

Le cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan, le 22 juin 2018 à Paris
Le cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan, le 22 juin 2018 à Paris
afp.com - Christophe ARCHAMBAULT
dans

Le cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan s'est vue remettre vendredi soir un prix d'honneur pour sa "contribution exceptionnelle" au septième art, lors de la cérémonie d'ouverture du 24e Festival de film de Sarajevo.

"Vos films racontent la vie de ceux qui vivent sur ce qu'on appelle les confins de l'Europe. Ils racontent l'histoire de nos proches, de nos familles, de nos voisins, des villes, des banlieues et des villages que nous habitons", a déclaré le directeur du Festival, Mirsad Purivatra, avant de remettre le "Coeur d'honneur de Sarajevo" au cinéaste turc.

"C'est un grand honneur pour moi et je l'accepte de tout coeur. Je suis venu trois fois ici, à ce festival, et c'est un de mes festivals favoris", a déclaré le réalisateur devant plusieurs centaines d'invités, dans le théâtre national de Sarajevo.

Nuri Bilge Ceylan, 59 ans, a notamment reçu la Palme d'or à Cannes en 2014 pour "Winter Sleep". Une rétrospective de son oeuvre est présentée durant les huit jours du Festival de Sarajevo.

Le festival a été ouvert par la projection en plein air, devant 3.000 personnes, de "Cold War" (Prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes), en présence de son réalisateur, le Polonais Pawel Pawlikowski, Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2015 avec "Ida".

Le jury du programme de longs métrages régionaux, la compétition principale du Festival de Sarajevo, est présidé par le réalisateur iranien doublement oscarisé Asghar Farhadi. Dix films de l'Europe du sud-est seront présentés dans cette compétition.

La promotion de ce cinéma est la mission principale de cette manifestation crée comme un "acte de résistance" pendant la guerre de Bosnie (1992-95).

Au total, 226 films de 56 pays doivent être projetés cette année.