Culture

Vidéo - Emir Kusturica, icône rock et underground en Serbie

Chargement du lecteur...
©TV5Monde/N.George, E.Broche, M.Mormil

Emir Kusturica, le réalisateur et musicien serbe a enflammé la scène du festival de "Kustendorf"début janvier. Festival qu'il a lancé il y a 11 ans. Un événement alternatif et undergound qui se tient dans un village de bois au sud ouest de la Serbie. Il y reçoit célébrités du cinéma et de la musique. Cinéma et musique : les deux grands amours d'Emir Kusturica.

dans

Dernière répétition pour Emir Kusturica  et le "No Smoking Orchestra". Le groupe fondé à Sarajevo dans les années 80 est de retour avec un nouvel album. L’occasion de fêter en avant première leur vingt ans d’existence. 

Si Emir Kusturica est avant tout un cinéaste reconnu dans le monde entier, sa première passion reste la musique. Ses compositions mélangent jazz, musique classique, folklore balkanique et chants tziganes, appelées le Unza Unza. Un genre révolutionnaire, qui a attiré l’attention de Joe Strummer, le chanteur du groupe de punk "The Clash". Une admiration réciproque est née entre les deux hommes.
 


C’est un héros, pour moi c’est le plus grand rock'n roller du monde. Les Clash et tout le punk, c’était comme une nouvelle vague en musique, c'était contre le mainstream d’Hollywood.
Emir Kusturica, réalisateur et musicien

Question du journaliste : "qu’est-ce que c’est être rock aujourd’hui ?"

Le rock c’est rien, le rock n’existe pas,  c’est comme une incrustation hollywoodienne. C’est pas connecté avec la vie des gens. 

Les célèbres pistoleros-mariachis du fin fond de la Serbie osent pourtant défier le mammouth américain, MTV, en lui dédicaçant un nouveau slogan" Do you agree ? F...you MTV !".

Face à la société de consommation, le village des irréductibles serbes fait de la résistance, envers et contre tout, gardant un cap résolument Underground !