Direct démarré le 30 octobre 2023 à 6H00

DIRECT : Benjamin Netanyahu balaie la possibilité d'un cessez-le-feu, qui serait une "reddition face au Hamas"

Des chars israéliens sont entrés lundi dans un quartier à la lisière de Gaza-ville, coupant le principal axe routier entre le nord et le sud de la bande de Gaza, ont indiqué des témoins. D'après le Hamas, de violents combats au sol sont en cours dans l'enclave, toujours soumise à des bombardements intensifs de l'armée israélienne. Malgré les appels internationaux à une trêve hulanitaire, le e Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exclu toute eventualité d'un cessez-le-feu.

Les horaires sont affichés en temps universel.

Partager
Image
netanyahu

Lors d'une conférence de presse à Tel-Aviv le 30 octobre 2023, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a écarté toute possibilité d'un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, qui constiturait selon lui une "reddition" face au Hamas.

Abir Sultan/ AP
31
nouvelle(s) publication(s)
20h03
Attaque antisémite

Daguestan : l'assaut sur un aéroport comparable à un "pogrom", pour la Maison Blanche

La prise d'assaut d'un aéroport dans la république russe à majorité musulmane du Daguestan par une foule d'hommes hostile à Israël est comparable "aux pogroms de la fin du XIXe siècle et du début du XXe" a estimé John Kirby, le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche. 

"C'est purement et simplement de la haine, du sectarisme et de l'intimidation", a-t-il ajouté.

19h40
DES CIVILS EN SOUFFRANCE

A Gaza, "on ampute des gamins sans anesthésie" dénonce Médecins du monde

A Gaza, les médecins "opèrent à même le sol" et pratiquent des césariennes ou des "amputations de gamins sans anesthésie" du fait du manque de médicaments, a dénoncé lundi Médecins du monde (MDM).

Si MDM, qui compte une vingtaine de salariés sur place, condamne les "atrocités inqualifiables" du Hamas commises le 7 octobre, "il faut condamner aussi le fait qu’aujourd’hui on assoiffe, on affame, on bombarde des gens sans perspective de sortie d’un territoire de 300 km2", s'est indigné Jean-François Corty, le vice-président de cette ONG.

(Re)voir → Siège complet de la bande de Gaza et deuil des Palestiniens

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Selon le dernier bilan du Hamas,  8 306 personnes dont 3 457 enfants, ont été tués dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre avec Israël. "On passe d’une prison à ciel ouvert à un charnier à ciel ouvert. Ce sont des milliers de morts civils, des centaines d’aidants qui n’ont rien à voir avec des terroristes qui sont en train de mourir sous les bombes", a-t-il affirmé.

Médecins du monde met en garde sur un risque de "mortalité exponentielle" chez les enfants de Gaza "dans les jours qui viennent", du fait des bombardements, mais aussi du manque d'eau potable.

19h19
pas de répit

La Maison Blanche pas favorable à un cessez-le-feu "pour le moment"

Un porte-parole de la Maison Blanche a jugé qu'un cessez-le-feu dans la guerre entre Israël et le Hamas n'était "pas la bonne réponse pour l'instant" et estimé que le groupe islamiste palestinien "serait le seul à en profiter."

(Re)lire → Gaza : une dévastation rappelant "un tremblement de terre" après des raids israéliens

L'exécutif américain est en revanche favorable à "des pauses humanitaires temporaires et localisées pour permettre à l'aide (humanitaire) d'atteindre certaines populations spécifiques et peut-être même pour aider à l'évacuation de personnes qui veulent sortir" de l'enclave par le sud, a ajouté John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.

La Maison Blanche juge possible de faire entrer jusqu'à 100 camions par jour dans la bande de Gaza

19h04
catastrophe humanitaire

Le système actuel d'aide à Gaza "voué à l'échec", alerte l'ONU

Le système actuel d'aide à la bande de Gaza via le poste frontière de Rafah est "voué à l'échec", a mis en garde lundi le chef de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), dénonçant la "punition collective" imposée par Israël.

"Soyons clairs : la poignée de convois autorisés via Rafah n'est rien comparé aux besoins de plus de 2 millions de personnes piégées à Gaza", a lancé Philippe Lazzarini, appelant les membres du Conseil de sécurité à l'aide et réclamant un "cessez-le-feu humanitaire immédiat".

(Re)voir → Internationales : « Nous n'avons plus les moyens d'assurer l'aide humanitaire à Gaza » alerte l'UNRWA

18h11
ACCUSATIONS

Les Etats-Unis sont responsables du "chaos mortel" au Moyen-Orient selon Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé que les Etats-Unis étaient, selon lui, responsables du "chaos mortel" au Moyen-Orient, après plus de trois semaines de guerre entre Israël et le Hamas qui a fait des milliers de morts.

"Nous devons comprendre clairement qui, en réalité, est à l'origine de la tragédie des peuples du Moyen-Orient et d'autres régions du monde. Ce sont les élites dirigeantes actuelles des États-Unis et leurs satellites qui sont les principaux bénéficiaires de l'instabilité mondiale", a-t-il accusé lors d'une réunion gouvernementale retransmise à la télévision russe.

17H17
PAS DE TREVE EN VUE

Un cessez-le-feu serait "une reddition face au Hamas" estime Netanyahu

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exclu tout cessez-le-feu dans la bande de Gaza, qui serait selon lui "une reddition face au Hamas".

"Les appels à un cessez-le-feu sont des appels à Israël à se rendre face au Hamas. Cela ne se produira pas", a déclaré M. Netanyahu lors d'une conférence de presse à Tel-Aviv, exhortant la communauté internationale à se joindre à son pays pour exiger la libération "immédiate et sans conditions" des otages retenus à Gaza.

(Re)voir → Israël-Hamas : les enfants, premières victimes de la guerre

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
16h55
BLOCUS

Les Etats-Unis saluent le rétablissement progressif d'internet à Gaza

Les Etats-Unis ont assuré avoir fait pression sur Israël pour obtenir le rétablissement d'internet dans la bande de Gaza et se sont félicités du retour progressif de la connexion dans l'enclave palestinienne, soumise à un black out total depuis vendredi 27 octobre.

15h46
LIBERATION

L'armée israélienne annonce avoir libéré une soldate retenue à Gaza

L'armée israélienne a annoncé avoir libéré une soldate retenue en otage par le mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza, ont indiqué les autorités israéliennes.

Dans la nuit de dimanche à lundi "la soldate Ori Megidish a été libérée, lors d'une opération terrestre, après avoir été kidnappée par l'organisation terroriste Hamas le 7 octobre", ont indiqué le service de sécurité intérieure et l'armée israélienne dans un communiqué conjoint.

(Re)voir → Israël - Gaza : l'insoutenable attente des familles des otages

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
15h26
Offensive terrestre

L'armée israélienne "progresse méthodiquement" à Gaza d'après Netanyahu

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé lundi que l'armée israélienne progressait "méthodiquement" dans la bande de Gaza, au 24e jour de la guerre entre Israël et le Hamas.

(Re)voir → L'armée israélienne avance dans la bande de Gaza

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

"Tsahal a étendu son entrée terrestre dans la bande de Gaza, elle le fait par étapes mesurées et très puissantes, en progressant méthodiquement étape par étape", a-t-il dit en ouverture de la réunion du cabinet.

15h09
deux guerres se croisent

Aéroport pris d'assaut : l'Ukraine rejette les accusations de la Russie

L'Ukraine a rejeté les accusations de la Russie qui lui reproche d'avoir joué un "rôle clé" dans les émeutes anti-Israël dans un aéroport de la république caucasienne russe du Daguestan, majoritairement musulmane. 

(Re)voir → Russie : une foule en colère contre Israël à l'aéroport du Daguestan

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

"Les accusations du ministère russe des Affaires étrangères sur l'implication de l'Ukraine dans les évènements au Daguestan sont une tentative de rejeter la responsabilité" sur Kiev, a dénoncé le porte-parole de la diplomatie ukrainienne, Oleg Nikolenko.

13h51
Bataille médiatique

Netanyahu dénonce "une propagande psychologique cruelle" après la publication d'une vidéo d'otages

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié lundi de "propagande psychologique cruelle" la vidéo que le Hamas palestinien a diffusée de trois femmes présentées comme des otages détenues depuis l'attaque perpétrée en Israël le 7 octobre.

"Je me tourne vers Yelena Trupanov, Danielle Aloni et Rimon Kirsht qui ont été kidnappées par le Hamas qui commet des crimes de guerre (...). Nos coeurs sont avec vous et avec toutes les autres personnes enlevées", a-t-il ajouté dans un communiqué.

13h01
VERS UN ECHANGE DE PRISONNIER ?

Le Hamas publie une vidéo de trois femmes présentées comme des otages

Le Hamas palestinien a publié lundi une vidéo de trois femmes, présentées comme des otages détenues dans la bande de Gaza depuis l'attaque perpétrée en Israël le 7 octobre dernier.

Sur cette vidéo de 76 secondes, diffusée par les médias du Hamas avec le titre "Un certain nombre de détenus sionistes adressent un message à (Benjamin) Netanyahu et son gouvernement", on peut voir l'une des trois femmes appelant le Premier ministre israélien à conclure un échange de prisonniers avec le mouvement islamiste pour obtenir leur libération.

Plusieurs médias israéliens ont publié sur leur site une capture d'écran de cette vidéo en indiquant qu'ils ne la diffuseraient pas, jugeant que les propos tenus sont dictés par le Hamas. 

Tweet URL

Le ministre israélien de la Défense Yoav Gallant a accusé dimanche le Hamas de "manipulation psychologique" au sujet des otages qu'il détient après que le mouvement islamiste s'est dit prêt à les libérer en échange de tous les prisonniers palestiniens incarcérés par Israël.

13H11

Mort d'une Germano-Israélienne enlevée par le Hamas

Le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé lundi la mort d'une Germano-Israélienne, Shani Louk, qui avait été enlevée par le Hamas lors des attaques du 7 octobre et dont la famille avait appelé les autorités à l'aide.

"Nous sommes dévastés d'informer que la mort de Shani Louk, Germano-Israélienne de 23 ans, est confirmée", a écrit le ministère israélien sur le réseau social X (anciennement Twitter), sans préciser les circonstances de cette découverte.

Tweet URL


Shani Louk a "vécu des horreurs insondables", ajoute le ministère, après son enlèvement par le Hamas alors qu'elle participait au festival de musique Tribe of Nova, dans le sud d'Israël, l'une des cibles du mouvement islamiste palestinien lors des attaques du 7 octobre.

"Nous avons malheureusement appris hier que ma fille n'était plus en vie", a déclaré lundi Ricarda Louk, la mère de la jeune femme, à la chaîne allemande RTL.
 

12H55
Message de l'OMS

Le patron de l'OMS lance un appel très personnel à la paix

Le patron de l'OMS a lancé lundi un appel très personnel à un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, déclarant avoir connu "intimement" l'"odeur, les sons et les images" de la guerre qui "n'apporte que dévastation et horreur".

"Un humble plaidoyer pour le cessez-le-feu et la paix", a posté Tedros Adhanom Ghebreyesus sur X (anciennement Twitter).

"En tant qu'enfant piégé dans l'ombre de la guerre, je connaissais intimement son odeur, ses sons et ses images", a poursuivi le directeur général de l'organisation, originaire du Tigré, une région d'Ethiopie qui a été le théâtre de conflits sanglants ces dernières décennies et jusqu'à ces derniers mois.

"Je sympathise profondément avec ceux qui sont désormais pris au milieu d'un conflit, ressentant leur douleur comme si c'était la mienne", écrit encore le Dr Tedros, qui de tous les hauts responsables de l'ONU, qui ont appelé jusque-là à un cessez-le-feu dans la guerre entre Israël et le Hamas, est celui qui a vécu la guerre dans sa chair quand il était enfant. Il a notamment perdu un frère, mort faute de pouvoir accéder à des soins.

Tweet URL
12H39
Détonations

Sirènes d'alerte à la roquette à Jérusalem

Les sirènes d'alerte à la roquette ont retenti lundi à Jérusalem et des détonations ont été entendues, au 24ème jour de la guerre entre Israël et le Hamas palestinien, selon des journalistes de l'AFP.

Les sirènes ont retenti à 14H29 (12H29 GMT) et cinq détonations ont été entendues dans la foulée.
 

Qui anime ce direct ?

AFP