Direct terminé à 20h30 TU
Direct débuté à 10h30 TU

DIRECT - Bombardements israéliens à Gaza, la guerre entre dans son neuvième mois

Des frappes israéliennes ont touché un camp de réfugiés dans la bande de Gaza après une attaque meurtrière contre une école gérée par l'ONU. La guerre déclenchée par Israël après l'attaque du Hamas le 7 octobre est entrée dans son neuvième mois.

 

Les horaires sont affichés en temps universel (TU).

Partager
Image
GAZA MORTS

Des Palestiniens se receuillent devant les corps des victimes du bombardement israélien sur l''école du camp de réfugiés de Deir al Balah dans la bande de Gaza.

AP Photo/Abdel Kareem Hana
8
nouvelle(s) publication(s)
18h46
"Base du Hamas"

L'armée israélienne assure avoir visé des combattants du Hamas en bombardant une école onusienne

L'armée israélienne a indiqué avoir mené une frappe visant des combattants du Hamas dans une école des Nations unies (ONU) à Gaza-Ville. Selon elle, la frappe visait des "terroristes" du mouvement islamiste qui opéraient depuis un conteneur situé dans l'enceinte d'une école gérée par l'Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) dans le camp de réfugiés de Chati.

Tweet URL

Le service de presse du gouvernement dirigé par le Hamas a indiqué de son côté qu'un avion israélien a pris pour cible l'école, faisant trois morts et sept blessés. 

Hier, un hôpital de la bande de Gaza a fait état de la mort d'au moins 37 personnes dans un bombardement contre une autre école de l'UNRWA. L'armée israélienne a revendiqué cette frappe qui visait, selon elle, "une base du Hamas."

La porte-parole de l'agence onusienne, Juliette Touma, a déclaré que "plus de 180 installations de l'UNRWA, dont de nombreux abris pour les personnes déplacées, ont été touchées depuis le début de la guerre."

Selon elle, 440 personnes déplacées ont été tuées alors qu'elles avaient trouvé refuge dans des écoles ou d'autres structures de l'Unrwa qui coordonne la quasi-totalité de l'aide à Gaza. L'agence onusienne partage les coordonnées de tous ses bâtiments à Gaza avec toutes les parties au conflit, y compris l'armée israélienne, a-t-elle ajouté. 

Tweet URL
18h01
Ultimatum

Benny Gantz pourrait démissionner demain

Benny Gantz, membre du cabinet de guerre israélien et rival du Premier ministre, Benjamin Netanyahu, tiendra, demain soir, une conférence de presse, selon son bureau. Plusieurs médias israéliens y voient le signe de l'annonce de sa démission du gouvernement.

Ministre sans portefeuille dans le cadre d'un gouvernement élargi après l'attaque du Hamas, le chef du parti de l'Union nationale (centre) a lancé, le 18, mai un ultimatum à Benjamin Netanyahu.

Il a alors exigé du chef du Likoud, le grand parti de la droite, l'adoption par le cabinet de guerre d'un "plan d'action" sur la question de l'après-guerre dans la bande de Gaza, faute de quoi il se verrait "contraint de démissionner du gouvernement."

Dans une note envoyée aux rédactions, le bureau de l'ancien chef d'état-major de l'armée israélienne a précisé que cette déclaration à la presse était prévue ce samedi 8 juin à 20h40 (17h40 GMT) à Ramat Gan, dans la banlieue de Tel-Aviv. Benny Gantz répondra ensuite aux questions des journalistes, a indiqué la même source.

(Re)voir Israël : Des fissures dans le gouvernement Netanyahu

17h40
Droits des enfants

Le Hamas sera ajouté à "la liste de la honte" de l'ONU

Les mouvements palestiniens armés du Hamas et du Jihad islamique seront ajoutés à la "liste de la honte" des Nations unies (ONU) sur les droits des enfants lors de conflits, qui doit être publiée le 18 juin, selon une source diplomatique.

Plus tôt dans la journée, l'ambassadeur israélien à l'ONU a annoncé avoir été notifié de l'ajout de l'armée israélienne sur cette annexe du rapport annuel du secrétaire général de l'ONU sur les violations des droits des enfants dans une vingtaine de zones de conflits dans le monde.

16h34
Huitième visite

Antony Blinken au Moyen-Orient pour prôner un cessez-le-feu

Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, se rendra la semaine prochaine au Moyen-Orient pour promouvoir une proposition de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, selon le département d'État.

Ce sera sa huitième visite dans la région depuis le début du conflit le 7 octobre. Il ira en Israël, en Égypte, au Qatar et en Jordanie du 10 au 12 juin, a précisé son ministère.

15h48
Enfants et conflits

Israël "choqué" de se retrouver sur "la liste de la honte de l'ONU"

Israël a été notifié de son ajout à la "liste de la honte" des Nations unies (ONU) sur les droits des enfants lors de conflits, a annoncé l'ambassadeur israélien. Il s'est dit "choqué et écoeuré" de la décision du secrétaire général, Antonio Guterres.

"C'est une décision immorale qui aide le terrorisme et récompense le Hamas. Le seul qui est placé sur une liste noire aujourd'hui est le secrétaire général. Honte à lui !", a déclaré Gilad Erdan, alors que la publication officielle du rapport annuel mettant cette liste à jour est attendue d'ici fin juin.

Tweet URL
13h45
Aide humanitaire

Le jetée temporaire réinstallé sur le littoral de Gaza

La jetée temporaire construite par les États-Unis sur le littoral de la bande de Gaza pour acheminer de l'aide humanitaire, endommagée par une tempête fin mai, a été réinstallée après des réparations, selon l'armée américaine.

Ses effectifs "ont réinstallé avec succès la jetée temporaire à Gaza, permettant la poursuite des livraisons d'une aide humanitaire indispensable à la population de Gaza", a écrit le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom) sur X.

Tweet URL
11H30
Escalade ?

Israël-Liban: le chef de l'ONU met en garde contre un conflit "plus large"

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé jeudi à la cessation des hostilités le long de la ligne de démarcation fixée par les Nations unies entre Israël et le Liban, s'inquiétant d'un risque de "conflit plus large aux conséquences dévastatrices pour la région".

"Alors que les échanges de feu continuent autour de la Ligne bleue, le secrétaire général appelle à nouveau les parties à un cessez-le-feu urgent", a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric dans un communiqué. 

"Ces échanges de feu pourraient déclencher un conflit plus large avec des conséquences dévastatrices pour la région", a-t-il mis en garde.

"Des centaines de vies ont déjà été perdues, des dizaines de milliers de personnes déplacées, des maisons et des moyens de subsistance détruits, des deux côtés de la Ligne bleue. Les incendies de végétation provoqués par les explosions ravagent les communautés et l'environnement", a-t-il ajouté.

Les échanges de tirs quotidiens entre l'armée israélienne et le Hezbollah libanais se sont intensifiés ces derniers jours, en pleine guerre dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas palestinien, dont le Hezbollah est un allié.

Tweet URL
10HTU

La guerre entre dans son 9ème mois

Des frappes israéliennes ont touché un camp de réfugiés dans la bande de Gaza après une attaque meurtrière contre une école gérée par l'ONU, alors que la guerre déclenchée par Israël après l'attaque du Hamas le 7 octobre est entrée vendredi dans son neuvième mois.

Le conflit a fait des dizaines de milliers de morts, ravagé une grande partie de la bande de Gaza et déraciné la plupart de ses 2,4 millions d'habitants confrontés à un risque de famine.

Les efforts diplomatiques pour parvenir au premier cessez-le-feu depuis une pause d'une semaine dans le combats en novembre semblent être au point mort, une semaine seulement après la nouvelle feuille de route annoncée par le président américain, Joe Biden.

Qui anime ce direct ?

Avec AFP