Direct terminé le 15 octobre 2023 à 20h30
Direct démarré le 15 octobre 2023 à 5H00

DIRECT : Israël se prépare à une offensive terrestre dans le nord de la bande de Gaza

Israël poursuit ce dimanche ses préparatifs en vue d'une offensive terrestre dans le nord de la bande de Gaza, après avoir accordé un délai supplémentaire aux habitants pour évacuer la zone, une semaine après l'attaque sans précédent du Hamas sur son sol. Les horaires sont affichés en temps universel.

 

Partager
Image
gaza

Une unité d’artillerie israélienne a tiré un obus depuis le sud d’Israël vers la bande de Gaza, dans une position proche de la frontière entre Israël et Gaza, le 14 octobre 2023. @AP Photo/Maya Allerruzzo.

45
nouvelle(s) publication(s)
20h16
Conflit armé

Dans le sud de Gaza, le manque d'eau pousse à faire des choix

Dans le sud de la bande de Gaza, où se sont réfugiés des dizaines de milliers de Palestiniens, Assem est confronté au quotidien à un dilemme : prendre une douche ou économiser de l'eau pour boire. Des dizaines de Palestiniens font la queue devant les toilettes, beaucoup d'entre eux ne s'étant pas douchés depuis des jours après qu'Israël a coupé l'eau, l'électricité et la nourriture dans le sillage de l'attaque meurtrière du Hamas contre le territoire israélien le 7 octobre.

"L'eau est un problème", dit Assem, qui a accueilli dans sa maison à Khan Younès des "invités" du quartier de Rimal et de Tal al-Hawa ayant fui les bombardements israéliens dans le nord de la bande de Gaza. "Chaque jour, nous réfléchissons à la façon d'économiser l'eau. Si l'on prend une douche, on ne boira pas d'eau", regrette cet habitant, qui n'a pas souhaité donner son nom de famille. 

19h50
Conflit armé

En Argentine, étreintes et soulagement à l'arrivée des premiers rapatriés

Ovation, larmes, étreintes ont accueilli à Buenos Aires un premier vol d'Argentins évacués d'Israël, des adolescents en majorité, qui ont raconté "la peur" de devoir rester dans le pays cible des attaques du 7 octobre. Dans l'aéroport d'Ezeiza, à 35 km de Buenos Aires, un tonnerre d'applaudissements a salué l'atterrissage de l'avion d'Aerolineas Argentinas venu de Rome, le premier de l'opération "Retour sûr" déclenchée par le ministère des Affaires étrangères pour les Argentins ou binationaux souhaitant une évacuation d'Israël.

"Ca a été des jours tendus, d'incertitude. On a vécu ça avec beaucoup de peur", racontait Hernan Fray, en attendant sa fille de 15 ans, Karen. "On est venu la chercher pour lui transmettre tout l'amour qu'on essayait d'envoyer à distance avec la technologie". "On était très angoissés", a avoué Guillermo Bagaci, venu récupérer aussi sa fille. "Elle est petite, elle a à peine 14 ans. Peut-être qu'elle n'a qu'en partie pris conscience de ce qui se passait. Mais là, je ressens juste un soulagement".

18h37
18h37

Le ministre de la Défense explique que la France apporte du "renseignement" à Israël

La France apporte "du renseignement" à Israël, indique le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, dans un entretien pour les journaux du groupe Ebra. Paris a assuré samedi ne pas avoir été sollicitée pour fournir de l'aide militaire à Israël et qu'il n'était "pas question" pour la France de se joindre à des opérations militaires. "Le renseignement fourni l'est dans le cadre du partenariat habituel entre nos deux pays", a précisé le ministre français.

"Nous avons malheureusement une longue expérience en matière de lutte antiterroriste et nos services de renseignements disposent de moyens et de capteurs particulièrement performants", a-t-il ajouté, sans plus de précisions. Le ministre a indiqué qu'il échangera avec son homologue israélien "la semaine prochaine".

18h12
Sport

Karim Benzema montre son soutien à Gaza

Le footballeur français Karim Benzema adresse "ses prières" aux habitants de Gaza dans un message publié sur les réseaux sociaux, sa première réaction au conflit opposant le Hamas et Israël. "Toutes nos prières pour les habitants de Gaza victimes une fois de plus de ces bombardements injustes qui n'épargnent ni femmes ni enfants",  écrit sur X (ex-Twitter) l'attaquant de 35 ans, transféré au club d'Al-Ittihad en Arabie saoudite en juin dernier.

Tweet URL

Nabil Fekir, joueur du Betis Séville et champion du monde 2018 avec l'équipe de France, avait également apporté dans un message posté mercredi sur X un "soutien indéfectible au peuple de Palestine" et appelé au retour de la paix et de la justice, estimant aussi que la population palestinienne subissait un "apartheid depuis trop longtemps". Le conseil de l'éthique de la Fédération française de football a par ailleurs été saisi dimanche après le partage par le joueur de Nice Youcef Atal d'une publication contenant des "appels à la violence", en lien avec le conflit.

17h48
Conflit armé

155 otages sont aux mains du Hamas selon Israël

L'armée israélienne affirme avoir notifié les familles de 155 otages de leur captivité, actualisant un bilan qui faisait auparavant état de 126 captifs aux mains du Hamas palestinien dans la bande de Gaza. "Nous mettons en place des efforts colossaux pour la libération des otages", assure Daniel Hagari, un porte-parole militaire lors d'une conférence de presse, précisant que les familles de "155 captifs" avaient été contactées.

17h41
Diplomatie

Le président iranien "mis en garde" par Macron "contre toute escalade"

Emmanuel Macron a "mis en garde" le président iranien Ebrahim Raïssi "contre toute escalade ou extension du conflit" entre Israël et le Hamas, "notamment au Liban", lors d'un entretien téléphonique avec son homologue, annonce l'Elysée.

Le président français a par ailleurs "rappelé la nécessité pour tous de condamner sans équivoque les attaques terroristes perpétrées par le Hamas en Israël et le droit d'Israël de se défendre, ainsi que d'éliminer les groupes terroristes qui ont frappé sa population".

17h13
Diplomatie

La France va poursuivre "ses efforts pour éviter un embrasement"

La France va poursuivre "ses efforts pour éviter un embrasement" au Proche-Orient où la guerre entre Israël et le groupe islamiste palestinien Hamas s'intensifie, assure la ministre française des Affaires étrangères. "La situation est difficile, préoccupante. Elle est grave", a déclaré Catherine Colonna, appelant à la responsabilité de tous les dirigeants, lors d'une déclaration à la presse à l'issue de sa visite en Israël. Elle a par ailleurs annoncé que le bilan des Français tués dans les "attaques terroristes" s'était encore alourdi, montant à 19 morts -- deux de plus que la veille -- et 13 disparus.

17h08
Diplomatie

Une agence de l'ONU alerte sur une "catastrophe humanitaire inédite" à Gaza

L'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) alerte sur une "catastrophe humanitaire inédite" en cours dans la bande de Gaza, pilonnée sans cesse par l'armée israélienne en représailles à une attaque sanglante du Hamas sur le sol israélien. "Pas une goutte d'eau, pas un grain de blé, pas un litre de carburant n'a été autorisé à entrer à Gaza ces huit derniers jours", affirme Philippe Lazzarini, le chef de l'Unrwa, lors d'une conférence de presse, estimant que "Gaza se fait étrangler". "Une catastrophe humanitaire inédite" se déroule dans le territoire palestinien, s'est-il alarmé.

16h48
Conflit armé

Le bilan des morts à Gaza passe à 2 670

Les frappes israéliennes dans la bande de Gaza ont tué 2 670 personnes, indique le ministère palestinien de la Santé du Hamas dans un bilan actualisé, alors que l'armée israélienne pilonne le territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste. D'après cette source, 9 600 personnes ont également été blessées dans les raids menés en représailles à l'attaque sans précédent du Hamas contre Israël le 7 octobre.

16h01
Diplomatie

Catherine Colonna a rencontré Netanhayu

La ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna a rencontré en Israël des responsables politiques dont le Premier ministre Benjamin Netanyahu au moment où la riposte d'Israël contre le Hamas s'intensifie faisant redouter une escalade dans la région. La cheffe de la diplomatie "s'est entretenue brièvement avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu", a indiqué son entourage, sans dévoiler la teneur de la conversation.

Cette rencontre a eu lieu alors que l'Iran a averti que "nul ne peut garantir le contrôle de la situation" si Israël envahit Gaza et que Washington a dit redouter une escalade. Catherine Colonna a également rencontré notamment le ministre israélien des Affaires stratégiques Ron Dermer, selon son entourage. "Face au risque d'embrasement de la région, il est essentiel que la communauté internationale passe des messages convergents à tous pour que l'esprit de responsabilité l'emporte", a déclaré Catherine Colonna.

15h47
Diplomatie

Les alliés arabes des États-Unis ne veulent pas de débordement du conflit

Les pays arabes que le secrétaire d’État américain Antony Blinken a visité cette semaine sont "déterminés à ce que le conflit ne déborde pas", assure-t-il en repartant du Caire vers Israël. "Personne ne doit jeter de l'huile sur le feu ailleurs", a-t-il dit, alors que depuis des jours des violences à la frontière entre Israël et le Liban font redouter une régionalisation du conflit entre Israël et le Hamas palestinien. Les différentes capitales arabes où est passé Antony Blinken "utilisent leurs propres canaux pour s'assurer que cela n'arrive pas", a-t-il ajouté.

15h44
Diplomatie

L'aide à Gaza pourra-t-elle passer par l'Egypte ?

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken se dit au Caire confiant sur le passage de l'aide humanitaire vers Gaza, bombardée sans répit par Israël, condition sine qua non posée par l’Égypte pour laisser sortir les Américains de l'enclave palestinienne. "Rafah sera ouvert", a-t-il dit, en référence au terminal égyptien, unique ouverture de Gaza sur le monde non contrôlée par Israël. "Nous mettons en place avec l'ONU, l'Egypte et Israël un mécanisme pour acheminer de l'aide à ceux qui en ont besoin", a-t-il ajouté, alors que de premières cargaisons attendent dans le Sinaï égyptien.

15h42
Diplomatie

Israël a le droit de se "défendre conformément au droit international" selon l'UE

Les dirigeants des 27 pays de l'Union européenne soulignent "le droit d'Israël à se défendre conformément au droit humanitaire et international face aux attaques violentes et indiscriminées" du Hamas, dans un communiqué commun.

"Nous réaffirmons l'importance de la fourniture d'une aide humanitaire d'urgence et sommes prêts à continuer à soutenir les civils qui en ont le plus besoin à Gaza, en coordination avec nos partenaires, en veillant à ce que cette aide ne soit pas détournée par des organisations terroristes. Il est essentiel d'empêcher une escalade régionale", ajoutent-ils.

15h35
Diplomatie

La Ligue arabe et l'UA estiment que l'invasion israélienne "pourrait mener à un génocide"

L'offensive terrestre que l'armée israélienne semble préparer contre la bande de Gaza "pourrait mener à un génocide aux proportions sans équivalent", ont prévenu les patrons de la Ligue arabe et de la Commission de l'Union africaine au Caire. Ahmed Aboul Gheit et Moussa Faki appellent en outre "les Nations Unies et la communauté internationale à arrêter une catastrophe". Depuis le 7 octobre, l'attaque surprise du Hamas contre Israël et les bombardements de rétorsion de l'armée israélienne sur Gaza ont fait des deux côtés des milliers de morts et un million de déplacés.

15h27
Conflit armé

Israël confirme la reprise de la distribution d'eau dans le sud de Gaza

Israël confirme avoir repris la distribution d'eau dans le sud de la bande de Gaza, à la suite d'informations en ce sens de Washington, après sept jours de coupure ordonnée en représailles à l'attaque du Hamas sur le sol israélien. "La décision de distribuer de l'eau dans le sud de Gaza, approuvée par le Premier ministre (Benyamin) Netanyahu et le président (américain Joe) Biden poussera la population civile vers le sud de la bande", estime le ministre israélien de l’Énergie Israel Katz, dans un communiqué.

Qui anime ce direct ?

AFP