Direct terminé à 22H30
Direct démarré le 7 octobre 2023 à 7h00

DIRECT - Le Hamas palestinien déclenche l'opération "déluge d'Al-Aqsa" contre Israël

La branche armée du Hamas palestinien a tiré des roquettes par centaines ce samedi matin depuis la bande de Gaza, faisant au moins 70 morts et des "centaines de blessés" selon le Magen David Adom, équivalent israélien de la Croix-Rouge. En riposte, l'armée israélienne a commencé à mener des frappes aériennes, faisant au moins 232 morts côté palestinien à Gaza, selon le ministère de la Santé du Hamas. A l'international, les réactions sont vives. 

(Les horaires sont indiqués en temps universel TU).

Partager
Image
DIRECT- Gaza : la branche armée du Hamas déclenche l'opération "déluge d'Al-Aqsa" contre Israël

Des policiers israéliens évacuent une femme et un enfant d'un site touché par une roquette tirée depuis la bande de Gaza, à Ashkelon, dans le sud d'Israël, le samedi 7 octobre 2023.

©AP Photo/Tsafrir Abayov
38
nouvelle(s) publication(s)
20H16

Blinken demande à Abbas d'agir pour restaurer le calme et appelle à condamner les attaques

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a appelé le président palestinien Mahmoud Abbas à "poursuivre et intensifier les mesures pour restaurer le calme et la stabilité en Cisjordanie" occupée, selon un communiqué du département d'Etat.

Le chef de la diplomatie américaine a "réitéré la condamnation sans équivoque des attaques terroristes du Hamas contre Israël, et appelé tous les dirigeants de la région à les condamner", selon le texte.

19H52

L'armée israélienne va utiliser "toute sa puissance" pour "détruire" le Hamas, selon Benjamin Netanyahu

Le Premier ministre israélien a promis samedi soir de venger "une journée noire" après la guerre déclenchée par le Hamas à partir de la bande de Gaza assurant que l'armée utiliserait "toute sa puissance" pour "détruire les capacités" du mouvement islamiste palestinien.

Qualifiant Gaza de "cité du Mal", Benjamin Netanyahu a déclaré dans une allocution télévisée: "Tous ces endroits où le Hamas se cache (...) nous allons en faire des ruines". "Je dis aux habitants de Gaza: 'sortez de là maintenant car nous allons agir partout avec toute notre force'".

Le Premier ministre israélien a également demandé aux Palestiniens de quitter Gaza et promet de réduire en "ruines" les cachettes du Hamas

19H05
Combats

Combats toujours en cours contre "des centaines" d'infiltrés en Israël, selon l'armée

Les troupes israéliennes restent engagées dans des combats contre "des centaines" d'infiltrés du Hamas en "22 endroits" samedi soir sur le sol israélien, a déclaré à la presse le lieutenant-colonel Richard Hecht, porte-parole de l'armée israélienne.

"Il y a encore 22 endroits où nous sommes en train de combattre contre des terroristes venus en Israël par les airs, par la mer et par la terre", a déclaré l'officier à la presse, faisant état de "centaines" d'infiltrés encore présents sur le sol israélien après une "puissante invasion terrestre".  

Interrogé sur le nombre de combattants ayant pénétré en Israël depuis le début de l'offensive surprise lancée au petit matin à partir de la bande de Gaza par les Brigades Ezzedine Al-Qassam, branche armée du mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans ce territoire, le colonel Hecht avait également répondu: "des centaines", sans plus de précision. 

L'armée fait face à une "situation grave impliquant des otages" dans deux localités du sud d'Israël, Beeri (à 5 km à l'est de la bande de Gaza) et Ofakim, à une vingtaine de kilomètres à l'est de la ligne de démarcation entre Israël et Gaza.

Selon le colonel Hecht, plus de 3.000 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers Israël.

18H25
Bilan

232 morts à Gaza selon un nouveau bilan des autorités locales

Le bilan du conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza a atteint 232 morts côté palestinien, annonce le ministère de la Santé du Hamas.

"Les hôpitaux de la bande de Gaza ont reçu jusqu'à présent 232 martyrs et 1.697 personnes présentant diverses blessures résultant de l'agression israélienne", a indiqué le ministère dans un communiqué. Le Hamas, mouvement islamiste au pouvoir sur la bande de Gaza depuis 2007, a lancé samedi matin une offensive militaire contre Israël qui a répondu par des frappes aériennes sur l'enclave palestinienne.

17H46
Déclarations

Air France "suspend jusqu'à nouvel ordre" sa desserte de Tel-Aviv

Air France a annoncé suspendre "jusqu'à nouvel ordre" sa desserte de Tel-Aviv, rappelant que sa "priorité absolue" était la sécurité de ses clients et équipages, après après le déclenchement d'une offensive militaire surprise du Hamas.

"En coordination avec la Direction générale de l'aviation civile française et les autorités israéliennes, Air France suspend jusqu'à nouvel ordre sa desserte de Tel-Aviv", a indiqué un porte-parole de la compagnie, qui assure habituellement deux vols par jour vers Tel Aviv.

"Des mesures commerciales sont en place, permettant aux clients de reporter ou d'annuler leur voyage sans frais", a-t-il précisé.

Le prochain vol de la compagnie, le vol AF984, devait quitter Paris-Charles de Gaulle à 21H10 pour gagner Tel-Aviv, où son arrivée était prévue dimanche à 2H30 locales. Ce vol et les suivants, de et en provenance de Tel-Aviv, sont annulés.

17H08
Menace

Israël ordonne de couper la fourniture d'électricité à Gaza

Le ministre israélien de l'Energie, Israël Katz, annonce avoir signé un décret ordonnant à la compagnie publique d'électricité de "cesser (sa) fourniture d’électricité à Gaza".

D'une manière générale, les habitants de Gaza n'ont de l'électricité que 5 à 15 heures par jour, selon les données du Bureau du Quartette pour le Proche-Orient. La bande de Gaza importe habituellement jusqu'à 120 MW de la compagnie publique israélienne quand la centrale thermique de Gaza, d'une capacité théorique de 140 MW, fournit en cycle normal 60 à 80 MW, indique le Quartette.

16H20

Réunion d'urgence du Conseil de sécurité sur le Moyen-Orient dimanche, annonce l'ONU

Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation au Moyen-Orient et la question palestinienne se tiendra dimanche 8 octobre, à la suite des violences entre Israël et le Hamas, ont annoncé les Nations unies dans un communiqué.

Le Brésil, qui assure actuellement la présidence du Conseil, avait indiqué précédemment qu'il convoquerait "une réunion d'urgence de l'organisation" pour aborder la situation en Israël et dans la bande de Gaza.

16H15
Déclarations

Le chef du Hamas entrevoit "une grande victoire" sur Israël

"Nous sommes sur le point de remporter une grande victoire", a déclaré Ismaïl Haniyeh, le chef du mouvement islamiste palestinien Hamas après le lancement d'une spectaculaire offensive militaire contre Israël.

"Trop c'est trop, le cycle des soulèvements et des révolutions dans le combat pour libérer notre terre et nos prisonniers (...) dans les prisons (israéliennes) doit être mené à son terme", a déclaré M. Haniyeh, habituellement basé à Doha, dans une allocution télévisée diffusée par Al-Aqsa TV, chaîne de télévision du Hamas.

16h46
Déclarations

Le chef de l'ONU appelle à "éviter un élargissement de la conflagration" entre Israël et le Hamas

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a exhorté la communauté internationale à des "efforts diplomatiques pour éviter un élargissement de la conflagration" entre Israël et le Hamas.

Il "condamne dans les termes les plus fermes l'attaque ce matin par le Hamas de villes israéliennes proches de la bande de Gaza et du centre d'Israël" et se dit "profondément inquiet pour la population civile et appelle à la plus grande retenue", selon un communiqué.

15H05
Réunion

Le Brésil va convoquer une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU

Le Brésil, qui assure actuellement la présidence du Conseil de sécurité de l'ONU, a annoncé qu'il convoquerait "une réunion d'urgence de l'organisation" pour aborder la situation en Israël et dans la bande de Gaza.

"Le gouvernement brésilien condamne la série de tirs et d'attaques perpétrés aujourd'hui en Israël à partir de la bande de Gaza", a affirmé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, appelant à "une retenue maximale" des parties au conflit pour "éviter l'escalade de la situation".

13H55
Bilan

198 morts à Gaza, selon le ministère de la Santé du Hamas

Au moins 198 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza dans la flambée de violence provoquée par une offensive du Hamas contre Israël suivie par des frappes aériennes israéliennes de représailles, selon le ministère de la Santé du Hamas, au pouvoir à Gaza.

Selon un décompte arrêté à 16H20 (13H20 GMT), on dénombre "198 martyrs et 1.610 personnes souffrant de divers types de blessures", indique le ministère du mouvement palestinien.

13H50
Réactions

La sécurité renforcée en France sur les lieux communautaires juifs

La sécurité a été renforcée autour des lieux de culte et établissements scolaires juifs en France, notamment à Paris et sa banlieue, après l'attaque lancée contre Israël par le Hamas palestinien depuis la bande de Gaza, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

A la demande du président Emmanuel Macron, "nous avons déjà donné comme ordre aux préfets de protéger les lieux communautaires bien évidemment et dès ma rentrée à Paris, je présiderai une réunion de sécurité pour connaître évidemment les difficultés que nous pourrions avoir sur le sol national", a expliqué Gérald Darmanin, lors d'un déplacement à Toulouse, ajoutant qu'il n'y avait actuellement "aucune menace".

Le ministre de l'Intérieur a précisé "être extrêmement attentif" à la protection des lieux de culte comme les synagogues, mais également des écoles.

A Paris, le préfet de police Laurent Nuñez a demandé "une vigilance accrue à ses effectifs sur toute l’agglomération parisienne et le dispositif sera encore renforcé dans le contexte international", a indiqué une source policière.

12H53
Déclarations

L'Egypte appelle Israéliens et Palestiniens à "faire preuve de retenue" à Gaza

L'Egypte a appelé Israéliens et Palestiniens à "faire preuve de retenue", après le déclenchement d'une offensive militaire du Hamas depuis la bande de Gaza, suivie de frappes israéliennes sur l'enclave palestinienne.

Le ministère des Affaires étrangères a appelé dans un communiqué "les Palestiniens comme les Israéliens à faire preuve de la plus extrême retenue" et mis en garde contre "le grave danger de l'escalade en cours". L'Egypte est un médiateur traditionnel dans le conflit israélo-palestinien.

12H52
Déclarations

Lufthansa réduit ses vols vers Israël, selon son porte-parole

Le géant aérien Lufthansa, premier transporteur européen, réduit ses vols vers Israël après le déclenchement d'une offensive militaire surprise du Hamas, le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza, a indiqué un porte-parole.

"Compte tenu de la situation sécuritaire actuelle à Tel-Aviv", le groupe allemand maintient un seul vol à destination de Francfort, et "tous les autres vols Lufthansa à destination et en provenance de Tel Aviv ont été annulés pour ce samedi", a précisé ce porte-parole.

12H36
Bilan

Au moins 40 morts recensés en Israël, selon les secours

Au moins 40 personnes ont été tuées depuis le début de l'offensive du Hamas lors de laquelle des roquettes ont été tirées vers Israël, et des hommes armés se sont infiltrés dans des localités israéliennes, ont indiqué les services de secours.

Le communiqué de la Magen David Adom, équivalent israélien de la Croix Rouge, fait également état de "centaines de blessés". Le ministère israélien de la Santé a fait état de 779 blessés évacués vers les hôpitaux israéliens.

Qui anime ce direct ?

Les faits

Ce qu'il faut retenir de ce samedi 7 octobre à 12H TU. 

  • "Nous sommes en guerre", a déclaré le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, dans un message vidéo avertissant que le Hamas paierait "un prix sans précédent"
  • Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a exhorté ce samedi les Israëliens et les Palestiniens à "agir de manière raisonnable" et à éviter une escalade des violences après les attaques lancées par le Hamas depuis la bande de Gaza.
  • L'Union européenne, plusieurs grandes capitales européennes et l'Ukraine ont "fermement condamné" ce samedi les attaques menées dans la nuit par le Hamas et exprimé leur soutien à Israël
  • Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a dénoncé la prise en otage de civils en violation du droit international
  • Un conseiller militaire du guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a salué samedi la "fière" offensive déclenchée par le mouvement islamiste Hamas contre Israël
  • Le Hezbollah pro-iranien au Liban, qui dispose d'une puissante branche armée, a félicité le mouvement islamiste Hamas pour son "opération héroïque à grande échelle"