Direct terminé le 4 février 2024 à 21h30
Direct démarré le 3 février 2024 à 6H35

DIRECT : la CIJ se dit compétente pour juger une affaire sur l'invasion de l'Ukraine

La plus haute juridiction de l'ONU s'est estimée compétente pour juger une affaire portée par l'Ukraine contre Moscou au sujet de l'invasion de 2022, que le président russe Vladimir Poutine avait justifiée en accusant Kiev de mener un "génocide". Les horaires sont affichés en temps universel.

Partager
Image
CIJ

La Cour internationale de Justice, la plus haute juridiction des Nations Unies, s'est déclarée vendredi 2 février 2024 compétente pour statuer sur une demande de l'Ukraine visant à déclarer que Kiev n'est pas responsable du génocide. @Photo AP/Peter Dejong.

8
nouvelle(s) publication(s)
21h25
Conflit armé

Bombardement ukrainien dans l'est de l'Ukraine occupée : au moins 20 morts, selon Moscou

La Russie annonce que le bilan du bombardement ukrainien d'une boulangerie dans la ville occupée de Lyssytchansk, dans l'est de l'Ukraine, avait grimpé à 20 morts. "À Lyssytchansk, les employés du ministère russe des Situations d'urgence ont retrouvé les corps de 20 personnes sous les décombres", écrit le ministère sur la messagerie Telegram.

20h42
Conflit armé

Le bilan du bombardement ukrainien dans l'est de l'Ukraine occupée monte à 15 morts

Un bombardement ukrainien qui a touché une boulangerie dans la ville occupée de Lyssytchansk, dans l'est du pays, a fait au moins 15 morts, ont annoncé les autorités russes, qui ont dit craindre plus de victimes.

Lyssytchansk, dans la région de Lougansk, est tombée aux mains des forces russes durant l'été 2022 après une violente bataille. Le front dans l'est de l'Ukraine a à peine bougé depuis des mois mais les combats restent sanglants et les bombardements se sont intensifiés dans les deux camps cet hiver. "À Lyssytchansk, des employés du ministère russe des Situations d'urgence ont extrait 15 corps de victimes des décombres", a indiqué le ministère sur Telegram

17h01
Conflit armé

Huit morts dans le bombardement sur une boulangerie dans l'Est de l'Ukraine occupée

Le bilan du bombardement ukrainien qui a touché une boulangerie dans la ville occupée de Lyssytchansk, dans l'est du pays, s'est alourdi à huit morts, annonce le ministère russe des Situations d'urgence. "Les corps des victimes ont été récupérés", indique le ministère russe sur Telegram. Il précise que les opérations de sauvetage se poursuivent et que six personnes ont été sorties vivantes des décombres.

15h44
Conflit armé

Au moins deux morts dans un bombardement attribué à l'Ukraine dans l'Est occupé

Le bombardement d'une boulangerie dans la ville occupée de Lyssytchansk, dans l'est de l'Ukraine, a fait au moins deux morts et six blessés, ont annoncé samedi les autorités d'occupation installées par Moscou, qui l'attribuent aux forces de Kiev.

"Deux personnes sont mortes et six sont hospitalisées à la suite du bombardement de Lyssytchansk", ont annoncé les agences de presse russes TASS et RIA Novosti, citant la police locale installée par Moscou, selon qui "jusqu'à 40 personnes pourraient se trouver sous les décombres".

10H31
Manifestation de femmes de soldats

Interpellation d'une vingtaine de journalistes à Moscou

La police russe a interpellé samedi au moins une vingtaine de journalistes lors d'un rassemblement organisé sur la place Rouge par des femmes de soldats combattant en Ukraine qui demandent le retour de leurs maris du front.

Un vidéaste de l'AFP interpellé pendant cette manifestation a indiqué qu'environ 20 à 25 journalistes, dont des reporters étrangers, se trouvaient avec lui dans un fourgon cellulaire en route vers un commissariat de la capitale.

8H51
Attaque nocturne russe

L'Ukraine dit avoir abattu neuf drones russes sur les 14 lancés dans la nuit

L'armée de l'air ukrainienne a déclaré samedi avoir abattu neuf des 14 drones lancés par la Russie dans le sud et le centre de l'Ukraine, dans la nuit de vendredi à samedi.

"L'Ukraine a détruit neuf drones ennemis dans les régions de Dnipro, Odessa, Mykolaïv et Jytomyr", a déclaré l'armée de l'air de Kiev, précisant que la plupart des drones Shahed de fabrication iranienne visaient des "infrastructures énergétiques" dans la région centrale de Dnipro.

7H54
Attaque de drone à Volgograd

Russie : incendie dans une raffinerie

Un incendie a touché samedi une importante raffinerie dans la région de Volgograd, dans le sud-ouest de la Russie, après une attaque de drone imputée à l'Ukraine, a affirmé un responsable local. 

"Cette nuit, la défense anti-aérienne et les moyens de brouillage électronique ont repoussé une attaque de drones dans la région de Volgograd, dans les districts de Kalatchiovski et de Zakanalié", a indiqué le gouverneur Andreï Botcharov sur Telegram.

"A la suite de la chute d'un drone abattu, un incendie s'est déclaré dans la raffinerie de Volgograd", a-t-il ajouté, précisant que les pompiers avaient d'ores et déjà maîtrisé les flammes en début de matinée. 

07h00
Justice internationale

La CIJ va pouvoir juger une affaire sur l'invasion de l'Ukraine

La plus haute juridiction de l'ONU s'est estimée vendredi compétente pour juger une affaire portée par l'Ukraine contre Moscou au sujet de l'invasion de 2022, que le président russe Vladimir Poutine avait justifiée en accusant Kiev de mener un "génocide".

L'Ukraine a intenté la procédure contre la Russie devant la Cour internationale de justice (CIJ), qui siège à La Haye, quelques jours seulement après le début de l'invasion.

Au moment de lancer l'opération militaire le 24 février 2022, le président russe Vladimir Poutine l'a en partie justifiée par des accusations de "génocide" orchestré par Kiev dans l'Est russophone de l'Ukraine.

Kiev a saisi la CIJ, niant catégoriquement cette affirmation et argumentant que l'utilisation de cette raison par la Russie allait à l'encontre de la Convention des Nations Unies sur le génocide de 1948.

Qui anime ce direct ?

AFP