Direct débuté à 05h00 TU

DIRECT - La jetée temporaire va être déplacée, Gaza toujours bombardée

La jetée temporaire américaine va être un temps déplacée en raison d'une mer agitée. Pendant que Gaza est constamment sous les bombes, l'OMS s'inquiète également de l'aggravation de la crise sanitaire en Cisjordanie. 

 

Les horaires sont affichés en temps universel (TU).

Partager
Image
Cette image fournie par l'armée américaine montre des camions chargés d'aide humanitaire des Émirats arabes unis et de l'Agence américaine pour le développement international traversant la jetée du Trident avant d'arriver sur la plage de la bande de Gaza, le 17 mai 2

Cette image fournie par l'armée américaine montre des camions chargés d'aide humanitaire des Émirats arabes unis et de l'Agence américaine pour le développement international traversant la jetée temporaire avant d'arriver sur la plage de la bande de Gaza, le 17 mai 2024.

AP
7
nouvelle(s) publication(s)
17h41
Victime civile

Un adolescent tué dans un raid en Cisjordanie

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé la mort d'un adolescent, tué par balle par les forces israéliennes en Cisjordanie occupée, une source au sein de l'armée israélienne confirmant que les troupes avaient ouvert le feu lors d'une opération de "contre-terrorisme".

Abdul Rahman Sultan Khatatba, 16 ans, a été tué par les forces israéliennes dans la ville de Beit Furik, dans le nord de la Cisjordanie, près de la ville de Naplouse, a indiqué le ministère dans un communiqué publié sur Facebook. 

Selon l'agence officielle palestinienne Wafa, deux autres personnes ont été blessées au cours de ce raid, un homme de 45 ans et un adolescent de 16 ans, touchés par balles à la cuisse et transportés à l'hôpital.

(Re)voir → Cisjordanie : le projet d'expansion d'Israël est un "crime de guerre" selon l'ONU

"Les forces israéliennes ont pris la ville d'assaut, tirant à balles réelles sur des résidents", rapporte l'agence de presse, citant des habitants.   

Interrogée par l'AFP, une source officielle au sein de l'armée israélienne a assuré qu'au cours d'une "activité de contre-terrorisme dans le secteur de Naplouse, des dizaines de suspects ont lancé des pierres en direction des forces de sécurité, qui ont répondu avec des dispositifs anti-émeutes et des tirs à balles réelles".   

Depuis le 7 octobre, au moins 546 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie occupée par des soldats ou des colons israéliens, selon les autorités palestiniennes. Et au moins 14 Israéliens y ont été tués dans des attaques ou attentats palestiniens, d'après des chiffres officiels israéliens.

15h24
Pertes militaires

Mort de huit soldats israéliens

L'armée israélienne a annoncé la mort de huit soldats dans le sud de la bande de Gaza, où la guerre fait rage depuis huit mois entre Israël et le Hamas palestinien.

Ces huit soldats "sont tombés au cours d'une activité opérationnelle dans le sud de la bande de Gaza", a indiqué l'armée dans un communiqué. 

Selon plusieurs médias israéliens, ces soldats ont été tués dans l'explosion de leur véhicule de transport de troupes près de la ville de Rafah, dans le sud du territoire palestinien.    

11h07
Morts quotidiens

Nouveau bilan de 37.296 morts à Gaza, selon le Hamas

Le ministère de la Santé du gouvernement de Gaza, territoire dirigé par le Hamas, a annoncé un nouveau bilan de 37.296 morts depuis le début de la guerre.

Au moins 30 personnes ont été tuées ces dernières 24 heures, a-t-il indiqué dans un communiqué, ajoutant que 85.197 personnes ont été blessées dans le territoire palestinien depuis le 7 octobre.

(Re)voir Bande de Gaza : l'accès humanitaire s'effondre à Gaza, selon les ONG

05h45
Espoirs douchés

Gaza toujours sous le feu israélien

L'armée israélienne bombarde la bande de Gaza sans signe tangible d'un cessez-le-feu à court terme. Les protagonistes campent sur leurs positions intangibles.

Le front nord d'Israël, à la frontière avec le Liban, connaît une nouvelle flambée de violences avec des échanges de tirs transfrontaliers intenses entre le Hezbollah, allié du Hamas.

(Re)voir Faut-il craindre une guerre totale entre le Liban et Israël ?

Aux premières heures samedi, des témoins ont fait état de frappes israéliennes dans l'enclave. De leur côté, les brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont revendiqué des tirs de roquettes en territoire israélien, tout près de la bande de Gaza.

05h30
Mer Rouge

L'armée américaine affirme avoir détruit des radars houthis au Yémen

Dans un communiqué, le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom) a indiqué avoir détruit "sept radars" permettent aux rebelles yéménites houthis de cibler des "navires et de mettre en danger la navigation commerciale."

Le Centcom a précisé que des radars ont  été détruits au cours des 24 dernières heures dans des territoires contrôlés par les houthis au Yémen. Deux embarcations sans pilote et un drone des rebelles ont aussi été neutralisés pendant cette période.

Tweet URL

Ces frappes américaines interviennent dans un contexte de recrudescence des attaques des houthis, membres de "l'Axe de la résistance", un regroupement de mouvements armés soutenus par l'Iran et hostiles à Israël et aux États-Unis.

(Re)voir Qui sont les Houthis et quelles menaces font-ils peser en Mer Rouge

05h15
Système de santé

L'OMS s'inquiète de l'aggravation de la crise sanitaire en Cisjordanie

Dans un communiqué, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé "à la protection immédiate et active des civils et du système de santé en Cisjordanie." Depuis le 7 octobre, 521 Palestiniens, dont 126 enfants, ont été tués, et plus de 5.200, dont 800 enfants, blessés dans des violences en Cisjordanie, note l'OMS.

L'afflux des blessés alourdit "le fardeau croissant des traumatismes et des soins d'urgence dans des établissements de santé déjà soumis à rude épreuve", et qui ne peuvent fonctionner qu'à 70% de leur capacité par manque d'argent, déplore l'organisation onusienne.

Toujours selon l'OMS, l'accès aux soins est en outre compliqué en Cisjordanie par la fermeture de points de passage entre Israël et la Cisjordanie, l'insécurité croissante et le bouclage de villages entiers.

Une grave crise fiscale, aggravée par le fait qu'Israël retient, depuis le 7 octobre, une part croissante de l'impôt sur le revenu qu'il collecte auprès des Palestiniens, fait que "les soignants ne reçoivent que la moitié de leur salaire depuis presque un an et que 45% des médicaments essentiels sont en rupture de stock."

Tweet URL
05h00
Mer agitée

La jetée américaine va être temporairement déplacée

La jetée temporaire américaine, qui permet d'acheminer de l'aide humanitaire pour la population gazaouie, va être retirée en prévision d'une mer agitée.

"Le déplacement temporaire de la jetée permettra d'éviter les dommages structurels causés par l'état de la mer", a précisé le le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom). Elle sera déplacée dans le port israélien d'Ashdod. "La décision de déplacer temporairement la jetée n'est pas prise à la légère, mais elle est nécessaire pour que la jetée temporaire puisse continuer à acheminer l'aide à l'avenir", a ajouté le Centcom. Il a promis qu'elle sera réinstallée "rapidement."

Tweet URL

Le Programme alimentaire mondial, en charge de l'acheminement de l'aide à Gaza via la jetée, a déjà annoncé suspendre ses opérations pour évaluer la situation sécuritaire. Mise en place mi-mai, elle a déjà été enlevée à la fin du mois à cause d'une tempête, avant d'être réinstallée.

Tweet URL

Qui anime ce direct ?

Avec AFP