Direct terminé le 29 mars 2024 à 21h30
Direct démarré le 29 mars 2024 à 7H10

DIRECT - La Russie frappe "massivement" le réseau énergétique ukrainien

Des frappes russes ont endommagé "gravement" trois centrales thermiques ukrainiennes cette nuit, blessé six personnes et provoqué des coupures de courant dans certaines régions, selon les autorités ukrainiennes. Les horaires sont affichés en temps universel.

Partager
Image
ukraine

Inna, 71 ans, se tient devant sa maison qui a été détruite par une attaque de drone russe dans un quartier résidentiel de Zaporijjia, en Ukraine, le jeudi 28 mars 2024. 

@AP Photo/Andriy Andriyenko
16
nouvelle(s) publication(s)
20h11
Conséquence de la guerre

Sept régions ukrainiennes concernées par des coupures de courant

Le ministère de l'Energie indique avoir procédé au total à des coupures de courant dans sept régions, et demandé aux Ukrainiens "leur compréhension pour ces difficultés temporaires". "L'ennemi espère semer la panique et le désespoir. Mais nous avons passé l'hiver dans la lumière et au chaud, et nous allons continuer", a-t-il ajouté dans un message sur Telegram.

Le ministre de l'Energie Guerman Galouchtchenko avait auparavant annoncé qu'une "attaque massive" avait particulièrement ciblé des sites de production d'énergie dans les régions de Dnipropetrovsk, Poltava (centre) et Tcherkassy (centre). Le Premier ministre ukrainien, Denys Chmygal, a dénoncé des "attaques barbares contre le système énergétique ukrainien".

16h34
Justice

Les leaders du Congrès américain demandent la libération d'Evan Gershkovich

Les quatre leaders démocrates et républicains des deux chambres du Congrès américain, d'habitude à couteaux tirés, se sont unis pour demander la libération de d'Evan Gershkovich, de Paul Whelan et d'autres personnes "détenues à tort" en Russie.  "Le journalisme n'est pas un crime et les reporters ne sont pas une monnaie d'échange", ont-ils dénoncé dans un communiqué commun. 

De son côté, le ministre britannique des Affaires étrangères David Cameron a fustigé un "mépris" de la Russie "pour la liberté des médias".

15h22
Diplomatie

Renforcement de la relation entre l'Ukraine et l'Inde

L'Ukraine et l'Inde ont convenu de "renforcer leur relation", à l'occasion de la visite du ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba dans ce pays partenaire de la Russie et qui lui achète des millions de barils de pétrole. En difficulté, notamment en raison du blocage de l'aide américaine, face à la pression militaire de la Russie qui a lancé une invasion de son territoire en février 2022, l'Ukraine cherche à rallier des poids lourds de la scène internationale à un sommet mondial autour d'un plan de paix prévoyant le retrait des troupes russes.

Les entretiens ont "confirmé notre intention de renforcer les relations avec Kiev", a écrit à l'issue des entretiens le chef de la diplomatie indienne S. Jaishankar, sur les réseaux sociaux. "Notre objectif immédiat est de revenir aux niveaux de commerce antérieurs", a-t-il ajouté.

Le ministre ukrainien a de son côté déclaré que la rencontre avait permis "de convenir de restaurer le niveau de coopération entre les deux pays qui préexistait à la guerre massive lancée par la Russie, ainsi que d'identifier de nouveaux projets prometteurs pour amener les relations à un niveau supérieur".

14h10
Justice

Une photojournaliste placée en détention provisoire en Russie

Un tribunal de Moscou a placé en détention provisoire la photojournaliste Antonina Kravtsova visée par des accusations "d'extrémisme" passibles de six ans de prison, en pleine répression des dernières voix critiques en Russie. Mme Kravtsova, qui travaillait sous le nom d'Antonina Favorskaïa, est accusée de "participation à un groupe extrémiste" et sera en détention pour au moins deux mois, jusqu'au 28 mai, a indiqué sur Telegram le service de presse des tribunaux de Moscou.

Selon le tribunal, il lui est reproché d'avoir monté des vidéos et publié des contenus pour le Fonds de lutte contre la corruption, une organisation de l'opposant Alexeï Navalny déclarée "extrémiste" en 2021 et interdite. Antonina Kravtsova couvrait très régulièrement les procès d'Alexeï Navalny pour SOTAvision, l'un des derniers médias documentant depuis la Russie les répressions politiques et classé "agent de l'étranger" par les autorités russes.

13h43
Diplomatie

Y a-t-il un réseau d'influence russe au Parlement européen ?

Les responsables des groupes libéraux et Verts au Parlement européen réclament l'ouverture d'une enquête interne après l'identification par des services de renseignement d'un réseau d'influence financé par Moscou, ravivant les craintes d'interférences dans l'institution plus d'un an après le "Qatargate". Prague a annoncé que les services de renseignement tchèques avaient démasqué un réseau financé par Moscou qui répandait la propagande prorusse sur l'Ukraine via le site Voice of Europe, et étendait son influence "jusqu'au Parlement européen", sans autres détails.

Dans le cadre de ce réseau, "la Russie a approché des eurodéputés mais aussi payé pour promouvoir la propagande russe, il s'agit de parlementaires touchant de l'argent", a précisé hier le Premier ministre belge Alexander De Croo devant la Chambre des représentants belge. L'eurodéputée macroniste française Valérie Hayer, présidente de Renew Europe (centristes et libéraux), a écrit à la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, pour réclamer l'ouverture d'une enquête interne "immédiate et transparente, en coopération avec les autorités nationales".

13h36
Conséquence de la guerre

Trois régions ukrainiennes visées par des coupures d'électricité d'urgence

Des coupures d'électricité d'urgence ont été instaurées dans trois régions d'Ukraine après les frappes massives russes qui ont visé pendant la nuit une nouvelle fois le réseau énergétique du pays, annonce l'opérateur national Ukrenergo. "Ukrenergo est contraint d'appliquer des programmes de coupure d'urgence jusqu'au soir dans les régions de Dnipropetrovsk (centre-sud), Zaporijjia (sud) et Kirovograd (centre)", indique-t-il dans un communiqué.

12H16
Nouvel appel de Kiev

Le commandant de l'armée ukrainienne affirme que certaines troupes ont "peu ou pas" de munitions

Le commandant en chef ukrainien a affirmé que ses troupes combattaient avec "peu ou pas d'armes et de munitions", appelant de nouveau les Occidentaux à en livrer "plus vite" face à une armée russe ayant accru l'utilisation de ses forces aériennes.

"Les forces de défense accomplissent des tâches tout au long de la vaste ligne de front avec peu voire pas d'armes ou de munitions", a déclaré Oleksandre Syrsky dans une rare interview accordée à l'agence ukrainienne Ukrinform et diffusée vendredi.

ukraine

Des soldats ukrainiens sur la ligne de front, près d'Avdiivka, dans la région de Donetsk, en Ukraine, le vendredi 22 mars 2024. 

@AP Photo/Efrem Lukatsky
12H08
Promesse de Joe Biden

Biden "travaille sans relâche" pour la libération du journaliste américain détenu en Russie

Joe Biden a assuré vendredi dans un communiqué "travailler sans relâche pour obtenir la libération" du journaliste américain Evan Gershkovich, détenu depuis un an en Russie pour espionnage.

journaliste américain

Le journaliste du Wall Street Journal Evan Gershkovich se tient dans une cage de verre dans une salle d'audience du tribunal municipal de Moscou, à Moscou, en Russie, le mardi 20 février 2024. 

@Tribunal municipal de Moscou via AP

"Nous continuerons à dénoncer les tentatives scandaleuses de la Russie d'utiliser des Américains comme monnaie d'échange et à prendre des sanctions" a aussi promis le président américain, qui a évoqué dans son message le cas d'un autre ressortissant américain détenu en Russie, Paul Whelan.

12H03
Nucléaire

Les Occidentaux dénoncent le veto de Moscou à la surveillance des sanctions contre Pyongyang

La dissolution du système de surveillance des sanctions de l'ONU contre la Corée du Nord et son programme nucléaire, imposée par la Russie, a été dénoncée vendredi par l'Union européenne comme une tentative de dissimuler des transferts d'armes entre les deux pays.

Le veto russe est "une tentative visant à dissimuler des transferts illégaux d’armes entre la Corée du Nord et la Russie", a estimé l'UE. "Cela aura de graves conséquences sur la capacité à mettre en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité et à répondre aux actions déstabilisatrices" de Pyongyang et "sapera l'architecture mondiale de non-prolifération", a-t-elle averti.

11H49
Déclaration de la France

Paris dénonce les frappes russes contre des centrales thermiques ukrainiennes

La France a dénoncé vendredi les frappes russes qui ont endommagé trois centrales thermiques ukrainiennes, estimant que celles-ci étaient "potentiellement constitutives de crimes de guerre".

"Les frappes russes prenant pour cible des sites de production d'énergie dans les oblasts de Dnipropetrovsk, Poltava, et Tcherkassy confirment que Moscou ne dévie pas de sa stratégie de terreur", a réagi le ministère français des Affaires étrangères.

11H11
Communiqué du ministère roumain de la Défense

Découverte de fragments de drones en Roumanie

Des fragments de drone ont à nouveau été trouvés côté roumain près de la frontière avec l'Ukraine après une nouvelle campagne de bombardements russes visant ce pays voisin, selon le gouvernement roumain. 

"Des fragments semblant provenir d'un engin aérien (drone) ont été identifiés" jeudi soir "sur le terrain agricole" d'une île danubienne, a déclaré vendredi dans un communiqué le ministère roumain de la Défense.

L'incident sans victime fait l'objet d'une enquête, a ajouté le ministère. 

10H23
Tensions Arménie-Russie

Les banques arméniennes renoncent aux cartes de paiement russes Mir par crainte de sanctions

Les banques arméniennes ont annoncé vendredi qu'elles n'accepteraient plus les cartes de paiement russes Mir en raison des sanctions occidentales imposées à Moscou depuis le début de son invasion de l'Ukraine.

(Re)lire aussi Sanctions occidentales contre la Russie : une stratégie vouée à l'échec ?

La mesure prendra effet dès samedi, et fait suite à une décision similaire du système de paiement mobile Samsung Pay cette semaine.

Elle s'inscrit aussi dans un contexte de tensions grandissantes entre l'Arménie et la Russie, dont l'alliance traditionnelle semble de plus en plus remise en cause.

9H00
"Nous restons forts"

La famille d'un journaliste américain détenu en Russie "continue à se battre" pour sa libération

"Nous continuerons à nous battre": la famille du journaliste américain Evan Gershkovich, arrêté en Russie il y a un an pour espionnage, a promis vendredi de poursuivre son combat pour sa libération, affirmant que son innocence lui donnait du courage dans cette épreuve.

journaliste américain

Le journaliste du Wall Street Journal Evan Gershkovich dans une salle d'audience du tribunal municipal de Moscou, en Russie, le mardi 26 mars 2024. 

@Service de presse du tribunal municipal de Moscou via AP

Evan Gershkovich, 32 ans, avait été arrêté fin mars 2023 par le FSB lors d'un reportage. Premier journaliste accusé d'espionnage depuis la chute de l'Union soviétique, il rejette ces accusations tout comme les États-Unis, son journal et ses proches.

"Nous n'avons jamais envisagé qu'une telle situation arrive à notre fils et frère, et encore moins de passer une année entière dans l'incertitude", a déclaré sa famille dans une lettre aux lecteurs du Wall Street Journal, son employeur."Mais malgré cette longue bataille, nous restons forts".

8H21
Attaque nocturne russe

L'Ukraine dit avoir abattu 84 des 99 missiles et drones russes

L'Ukraine a annoncé vendredi que les forces russes avaient tiré 99 drones et missiles sur le territoire ukrainien durant la nuit, dont 84 ont été détruits par le système de défense ukrainien, endommageant trois centrales thermiques. 

Moscou a intensifié ses frappes aériennes contre l'Ukraine au cours des dernières semaines, visant en particulier les infrastructures énergétiques, en réponse notamment à des attaques ukrainiennes dans des régions russes frontalières.

"84 cibles aériennes ont été détruites : 58 Shahed et 26 missiles", ont indiqué les forces aériennes ukrainiennes dans un communiqué, en référence aux drones d'attaque de fabrication iranienne utilisés régulièrement par les forces russes.

(Re) voir aussi : Guerre en Ukraine : la bataille des drones

Ukraine : nouvelle attaque importante de drones russes sur Kiev

08h01
Attaque massive

Trois centrales thermiques ukrainiennes attaquées par les russes (fournisseur)

Trois centrales thermiques ukrainiennes ont subi des dommages après des tirs des missiles de drones russes, a annoncé vendredi le fournisseur d'énergie ukrainien DTEK.

"Les occupants ont attaqué trois centrales thermiques DTEK. Les équipements ont été gravement endommagés. Après l'attaque, les ingénieurs ont rapidement commencé à faire face aux conséquences", a déclaré DTEK dans un communiqué. 

Qui anime ce direct ?

AFP