Direct terminé le 29 novembre 2023 à 21h30
Direct démarré le 29 novembre 2023 à 8H00

DIRECT : la Russie revendique la prise d'un village près de Bakhmout

La Russie a affirmé mercredi avoir pris un village près de Bakhmout, dans l'Est de l'Ukraine, une zone ravagée par les combats où les armées russe et ukrainienne s'affrontent depuis plus d'un an. Les horaires sont affichés en temps universel. 

Partager
Image
Bakhmout

Des soldats ukrainiens passent devant un bus touché par un drone russe près de Bakhmout, dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 23 novembre 2023. @Shandyba Mykyta, 10e Brigade de montagne « Edelweiss », via AP.

10
nouvelle(s) publication(s)
19h41
Frontières

L'Estonie peut-elle fermer sa frontière avec la Russie ?

L'Estonie assure qu'elle est "prête" à fermer sa frontière avec la Russie à la suite d'une mesure similaire prise par la Finlande. Tallinn évoque une menace potentielle de la part de son voisin russe. Le ministre estonien des Affaires étrangères, Margus Tsahkna, déclare que la situation à la frontière finlandaise, qui a connu un accroissement du nombre de migrants sans papiers au cours des dernières semaines, est "une attaque hybride flagrante menée par la Russie".

Margus Tsahkna ajoute que l'État balte est "prêt à fermer sa frontière avec la Russie et à se défendre contre toute attaque hybride". L'Estonie, ancienne république soviétique, est aujourd'hui un fervent défenseur de l'Ukraine, à la suite de l'invasion russe.

19h10

La Pologne boycottera la réunion de l'OSCE en raison de la présence de Lavrov

La Pologne annonce qu'elle ne participerait pas à la réunion ministérielle de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), cette semaine à Skopje en raison de la présence attendue du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Le ministre polonais des Affaires étrangères Szymon Szynkowski vel Sek a déclaré à la presse qu'il ne participerait pas à cette rencontre qui commence jeudi et qu'il n'y enverrait pas de vice-ministre. "Nous ne pouvons pas ignorer le fait que le ministre russe des Affaires étrangères sera présent à la table de l'Organisation qui est supposée construire la paix et la sécurité en Europe", souligne le chef de la diplomatie polonaise. Qualifiant d'"inacceptable" la présence de Sergueï Lavrov à ce forum, Szymon Szynkowski vel Sek ajoute que la Pologne partageait le point de vue des Pays baltes qui ont annoncé plus tôt qu'ils boycotteraient la réunion de l'OSCE en raison de la présence de M. Lavrov.

14h52
Énergie

L'AIEA estime que les dangers "se multiplient" autour du nucléaire ukrainien

Les dangers se multiplient autour des centrales nucléaires ukrainiennes du fait de la proximité des combats et des coupures d'électricité, s'est inquiété mercredi le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi. "Il y a un tas de dangers qui se multiplient et qui sont là jusqu'à la fin du conflit", déclare Rafael Grossi devant la presse, en marge d'une visite du site prévu pour l'enfouissement de déchets radioactifs à Bure (Meuse), dans l'est de la France.

La centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, reste aux mains des Russes depuis l'invasion du pays au début de 2022. "Les actions militaires ont augmenté, et dans notre mission d'experts permanente, que nous avons à Zaporijjia et aussi dans les autres centrales ukrainiennes, on voit une multiplication des attaques aux alentours" des centrales, a relevé Rafael Grossi. "Ça nous préoccupe énormément".

16h41
Frontières

Les contrôles des camions ukrainiens retournant en Ukraine intensifiés par la Pologne

La Pologne annonce des "contrôles renforcés" des camions ukrainiens retournant en Ukraine pour tenter de calmer la colère des routiers polonais qui protestent contre une "concurrence déloyale" de leurs collègues ukrainiens. "Il s'agira d'inspections complètes destinées à vérifier le respect de toutes les réglementations s'appliquant aux transporteurs ukrainiens", affirme le ministre polonais des Infrastructures Alvin Gajadhur, à l'issue d'une rencontre avec des routiers polonais. Selon lui, ces derniers disent envisager atténuer leur mouvement de protestation si les contrôles "donnent des résultats".

16h38
Conflit armé

Ukraine : la bataille d'Avdiivka

À Avdiivka, ville industrielle de l'est de l'Ukraine, les combats incessants et les températures hivernales rendent la vie des civils et des soldats difficile. Les assauts russes, que les troupes ukrainiennes ont du mal à repousser, se multiplient depuis plusieurs semaines.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
12H59

Bakhmout, une zone ravagée par les combats

La Russie a affirmé mercredi avoir pris un village près de Bakhmout, dans l'est de l'Ukraine, une zone ravagée par les combats où les armées russe et ukrainienne s'affrontent depuis plus d'un an.

"Soutenues par l'aviation et l'artillerie", des unités russes "ont libéré la localité d'Artiomovskoïe", dans la région de Donetsk, a affirmé le ministère de la Défense dans un communiqué, utilisant le nom russe de la localité de Khromove.

L'AFP n'était pas en mesure de vérifier ces affirmations de manière indépendante.

 

11H52
Soutien américain

"Nous devons continuer à soutenir l'Ukraine et nous le ferons", affirme Blinken

Les États-Unis et leurs alliés continueront à soutenir l'Ukraine, a martelé mercredi le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken depuis le siège de l'Otan à Bruxelles.
"La réponse est claire, nous devons continuer à soutenir l'Ukraine et nous le ferons", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse.

Blinken

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken donne une conférence de presse au siège de l'OTAN à Bruxelles, en Belgique, le mercredi 29 novembre 2023. @Saul Loeb/Photo via AP.

10H42
Bataille d'Avdiïvka

Les Russes intensifient les attaques sur Avdiïvka, selon Kiev

L'Ukraine a déclaré mercredi que les forces russes avaient intensifié leurs attaques contre Avdiïvka, ville de l'est de l'Ukraine devenue la cible de la principale offensive du Kremlin en cours dans le secteur.

Cette cité industrielle presque encerclée mais encore desservie par une route asphaltée, fait face aux attaques incessantes des forces de Moscou, qui cherchent à s'en emparer depuis des années.

"L'ennemi ces derniers jours a considérablement accru son activité. Il utilise des véhicules blindés", a déclaré Oleksandre Tarnavsky, commandant ukrainien responsable de la zone.

Selon lui, les forces russes ont mené près de 20 frappes aériennes, tiré quatre missiles et plus de 1.000 obus d'artillerie, et lancé 56 vagues d'assaut sur les positions ukrainiennes.

Il a toutefois affirmé que les forces ukrainiennes "tenaient fermement la ligne le long du front d'Avdiïvka", ce que l'AFP n'a pas pu vérifier de manière indépendante.


 

9H38
Déclaration de Kiev

A l'Otan, l'Ukraine martèle qu'elle "ne cédera pas" face à la Russie

L'Ukraine "ne cédera pas", pour elle-même et pour la sécurité de toute l'Alliance atlantique, a affirmé mercredi à l'Otan le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba.
"Nous devons continuer à nous battre, l'Ukraine ne cédera pas", a-t-il affirmé devant la presse au siège de l'Alliance à Bruxelles avant une réunion du Conseil Ukraine-Otan.
"Notre objectif stratégique", une Ukraine dans ses frontières de 1991, incluant aussi la Crimée annexée par Moscou en 2014, "reste inchangé", a-t-il ajouté.
Il en va non seulement de la sécurité de l'Ukraine, mais aussi de "la sécurité de toute la région euro-atlantique", a-t-il souligné.

OTAN

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, lors d'une conférence de presse au siège de l'OTAN à Bruxelles, le mercredi 29 novembre 2023. @Photo AP/Virginie Mayo.

Dmytro Kuleba a aussi rappelé que l'Ukraine ne demandait pas un engagement des Américains ou des Européens sur le champ de bataille, mais leur aide pour battre la Russie.
"Notre accord est très simple, vous nous donnez ce dont nous avons besoin, et nous on s'occupe de se battre. Nous ne vous demandons pas de sacrifier vos vies", a-t-il encore affirmé.
 

7H53
Attaques russes

Attaques aériennes nocturnes lancées par la Russie

L'armée de l'air ukrainienne a annoncé mercredi avoir abattu 21 drones durant des attaques aériennes nocturnes lancées par la Russie à travers le pays.
"Au total, les frappes ont impliqué 21 drones Shahed-136/131 et trois missiles X-59", a-t-elle précisé sur les réseaux sociaux, affirmant avoir abattu tous les drones et deux des missiles.

Les autorités ukrainiennes accusent les forces russes de mener une campagne de frappes systématiques sur les infrastructures d'énergie du pays à l'approche de l'hiver.

ukraine

Des soldats des gardes-frontières ukrainiens se reposent sur une position militaire dans la région de Soumy, en Ukraine, le vendredi 24 novembre 2023. @Photo AP/Hanna Arhirova.

L'armée de l'air ukrainienne a précisé avoir fait usage d'avions de combat, d'unités anti-aériennes et d'unités mobiles de défense anti-aérienne dans les régions du Sud et du centre de l'Ukraine.
Le troisième missile, qui n'a pas été abattu, n'a pas atteint sa cible, a-t-elle ajouté.
Aucun commentaire n'était disponible dans l'immédiat du côté russe.
 

Qui anime ce direct ?

AFP