DIRECT DÉMARRÉ LE 29 DÉCEMBRE À 06H

DIRECT : le Hamas attendu au Caire pour parler cessez-le-feu, les bombardements continuent sur le sud de Gaza

L'armée israélienne bombarde vendredi 29 décembre le sud de la bande de Gaza, notamment Rafah. Une délégation du Hamas est attendue au Caire pour discuter d'un plan égyptien en trois étapes qui prévoit des trêves renouvelables, des libérations échelonnées d'otages et de prisonniers palestiniens et, à terme, un cessez-le-feu mettant fin aux hostilités.
Les horaires sont donnés en temps universel (TU).
 

Partager
Image
Des Palestiniens déplacés assis dans un camp de tentes de fortune à Rafah

Des Palestiniens déplacés assis dans un camp de tentes de fortune à Rafah, dans la bande de Gaza, jeudi 28 décembre. AP/ Hatem Ali.

12
nouvelle(s) publication(s)
18:46
MENACE D'INFECTIONS A GAZA

Le patron de l'OMS "très préoccupé" par la menace croissante d'infections à Gaza

Le chef de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, se déclare "très préoccupé" par la menace croissante posée par les maladies infectieuses dans la bande de Gaza.

"Alors que les gens continuent d'être massivement déplacés dans le sud de Gaza, avec certaines familles contraintes de déménager à plusieurs reprises et beaucoup s'abritant dans des établissements de santé surpeuplés, mes collègues de l'OMS et moi restons très préoccupés par la menace croissante des maladies infectieuses", détaille-t-il sur son compte X (ex-Twitter).

18:09
L'AFRIQUE DU SUD ACCUSE ISRAËL DE "GÉNOCIDE"

L'Afrique du Sud accuse Israël devant la Cour internationale de justice (CIJ) de se livrer à des "actes de génocide"

Dans sa requête, déposée devant la Cour internationale de justice (CIJ) ce vendredi 29 décembre, l'Afrique du Sud affirme que les "actes et omissions d'Israël revêtent un caractère génocidaire, car ils s'accompagnent de l'intention spécifique requise (…) de détruire les Palestiniens de Gaza en tant que partie du groupe national, racial et ethnique plus large des Palestiniens."

Communiqué de presse de la CIJ au sujet de l'instance de l'Afrique du Sud contre Israël

 

L'Afrique du Sud a saisit la Cour internationale de Justice (CIJ) contre l'Etat d'Israël.

© Cour international de Justice

Selon les représentants du pays, "Israël manque aux obligations qui lui incombent au titre de la convention contre le génocide", a précisé la CIJ.

Le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères israélien, Lior Haiat, a répondu à ces accusations sur son compte X (ex-Twitter) : "Israël rejette avec dégoût la diffamation (...) propagée par l'Afrique du Sud et son recours à la Cour internationale de justice."

16:21
UN COUVOI D'AIDE CIBLÉ PAR ISRAËL

Une agence de l'ONU affirme que l'armée israélienne a tiré sur l'un de ses convois à Gaza

L'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) affirme que l'armée israélienne a tiré sur l'un de ses convois d'aide dans la bande de Gaza, sans déplorer de victime. Elle dénonce les conditions d'acheminement de l'aide vers Gaza.

"Des soldats israéliens ont tiré sur un convoi d'aide alors qu'il revenait du nord de Gaza, empruntant un itinéraire désigné par l'armée israélienne. Notre chef de convoi international et son équipe n'ont pas été blessés, mais un véhicule a été endommagé", a indiqué sur X (anciennement Twitter) le directeur de l'Unrwa à Gaza, Thomas White.

Avant d'ajouter : "Les travailleurs humanitaires ne devraient jamais être une cible." Une source à l'Unrwa indique à l'AFP que l'incident aurait eu lieu la veille.

Interrogée par l'AFP, l'armée israélienne indique quant à elle "vérifier" cette information.

 

14h41
ATTAQUE EN CISJORDANIE

Un Palestinien tué par des tirs israéliens après une attaque en Cisjordanie

Un Palestinien, suspecté d'avoir commis une attaque à la voiture-bélier selon l'armée israélienne, a été tué par des tirs de l'armée en Cisjordanie occupée, a indiqué le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne.

"Il y a peu de temps, une attaque au véhicule-bélier a été perpétrée à proximité d'un poste militaire près de la jonction d'Adorayim. Les soldats de l'armée israélienne opérant dans la zone ont neutralisé le terroriste", a indiqué dans un communiqué l'armée. Elle ne précisait pas si l'assaillant était vivant ou mort.

Le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne a ensuite annoncé le décès et l'identité de l'assaillant présumé, Amro Abou Hussein, tué par balle.

La jonction d'Adorayim se trouve dans le sud de la Cisjordanie, entre la grande ville palestinienne de Hébron et la colonie israélienne d'Oteniel.

Les services d'urgence israéliens, Magen David Adom, ont annoncé avoir prodigué sur place des soins à trois personnes légèrement blessées et une quatrième atteinte de blessures "modérées".

11H35
BILAN

Le ministère de la Santé de Gaza annonce un nouveau bilan de 21 507 morts

Le ministère de la Santé à Gaza a annoncé que les opérations militaires israéliennes dans l'enclave palestinienne avaient fait 21 507 morts depuis le début de la guerre, le 7 octobre. Ce bilan comprend 187 personnes tuées lors des 24 dernières heures, a précisé le ministère. Il a également fait état de 55 915 blessés depuis le 7 octobre.

09H33
SOLIDARITÉ

Le Pakistan interdit les célébrations du Nouvel An en solidarité avec Gaza

Le Pakistan a interdit les célébrations publiques du Nouvel An cette année, en solidarité avec les Palestiniens à Gaza, le gouvernement appelant les Pakistanais à marquer l'événement "avec simplicité".

Dans un discours télévisé jeudi soir, le Premier ministre Anwaar-ul-Haq Kakar a annoncé que, compte tenu de la situation dans la bande de Gaza, le gouvernement avait "complètement interdit toute sorte d'événement public pour célébrer la Nouvelle Année".

"La nation pakistanaise tout entière et l'oumma (communauté, ndlr) musulmane sont profondément attristées par le génocide des Palestiniens oppressés, particulièrement le massacre d'enfants innocents, à Gaza et en Cisjordanie", a ajouté le Premier ministre.

09H13
TIRS ISRAÉLIENS

Un convoi d'aide attaqué par Israël, selon l'ONU

L'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens, l'Unrwa, a affirmé qu'un de ses convois d'aide avait été visé par des tirs de l'armée israélienne, sans faire de blessé. Interrogée par l'AFP, l'armée israélienne a indiqué "vérifier" l'information.

Tweet URL
04H45
NÉGOCIATIONS

Discussions pour un cessez-le-feu en Égypte

Une délégation du Hamas est attendue vendredi au Caire pour discuter d'un plan égyptien en trois étapes qui prévoit des trêves renouvelables, des libérations échelonnées d'otages et de prisonniers palestiniens et, à terme, un cessez-le-feu mettant fin aux hostilités.

Au Caire, la délégation du Hamas transmettra aux Égyptiens "la réponse des factions palestiniennes, qui comporte plusieurs observations, à leur plan", a affirmé à l'AFP un responsable du mouvement islamiste requérant l'anonymat.

Ces observations portent notamment "sur les modalités des échanges prévus et le nombre des prisonniers palestiniens qui seront libérés, et sur l'obtention de garanties pour un retrait militaire israélien total de la bande de Gaza", a ajouté ce responsable.

"Nous sommes en contact (avec les médiateurs, ndlr) en ce moment même. Je ne peux pas fournir plus de détails. Nous travaillons à tous les ramener", a de son côté déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d'une rencontre à Tel-Aviv avec des familles d'otages. 

04H42
FRAPPES SUR GAZA

Les bombardements israéliens se poursuivent dans la nuit

Dans la nuit de jeudi 28 à vendredi 29 décembre, les forces israéliennes ont multiplié les frappes dans la bande de Gaza, notamment sur Rafah dans le sud, où des Palestiniens se sont précipités sur des tas de gravats à la recherche de survivants. 

"Nous étions tranquillement assis (à la maison, ndlr) et tout à coup nous avons entendu une forte explosion et des débris ont commencé à nous tomber dessus", a témoigné auprès de l'AFP Tayseer Abou Al-Eish. "L'appartement a été complètement détruit et mes filles criaient. Il y a eu plusieurs victimes (...) nous essayons de sortir les voisins des décombres mais il y a des martyrs".

"Ce qu'Israël fait aux Palestiniens, et principalement à Gaza, est 'la monstruosité de notre siècle'. La complaisance de l'Occident devient de la complicité", a déclaré sur X (ex-Twitter), Francesca Albanese, la rapporteuse de l'ONU sur la situation des droits de l'homme dans les Territoires palestiniens.

L'armée israélienne a aussi de nouveau bombardé des positions du Hezbollah dans le sud du Liban, à proximité de la frontière.

Au sud de Jérusalem, un Palestinien a par ailleurs blessé deux Israéliens dans une attaque au couteau avant d'être abattu, selon la police et les secouristes. Le Hamas a salué une "opération héroïque" menée en "réponse" à la situation à Gaza.

01H32
YÉMEN

La marine américaine abat en mer Rouge un drone et un missile balistique tirés par les Houthis

La marine américaine a abattu dans le sud de la mer Rouge un drone et un missile balistique anti-navire tirés par les rebelles Houthis du Yémen, selon le Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom).

Tweet URL

Depuis le début de la guerre le 7 octobre à Gaza, les Houthis, qui contrôlent une grande partie du Yémen, ont multiplié les attaques en mer Rouge contre des navires qu'ils estiment "liés à Israël", en solidarité avec le territoire palestinien, bombardé et assiégé par Israël.

23H15
KIBBOUTZ DE NIR OZ

Une otage israélo-américaine annoncée morte par son kibboutz

Le kibboutz de Nir Oz en lisière de Gaza a déclaré qu'une otage israélo-américaine était morte lors de son enlèvement le 7 octobre pendant l'attaque du Hamas.

Judith Weinstein Haggai "a été blessée lors du massacre du 7 octobre, et il a maintenant été autorisé de publier qu'elle a été tuée ce samedi-là", ayant succombé à ses blessures, a indiqué le kibboutz dans un communiqué.

Âgée de 70 ans, elle était présentée comme la femme la plus âgée retenue en otage dans la bande de Gaza. Le kibboutz de Nir Oz avait annoncé mercredi la mort de son mari Gadi Haggai, 73 ans, également otage à Gaza, dans les mêmes circonstances.

"Ce développement tragique fait très mal", a réagi le président américain Joe Biden dans un communiqué, réaffirmant que les États-Unis "n'arrêteront pas de se mobiliser pour ramener (les otages) chez eux" .

Judith Weinstein Haggai avait grandi à Toronto et possédait aussi la citoyenneté canadienne.

Tweet URL
21H42
MANIFESTATION

À New York, un cortège funèbre symbolique pour un cessez-le-feu à Gaza

Vêtus de noir, tenant de faux bébés emmaillotés, des centaines de manifestants ont participé à un cortège funèbre symbolique dans les avenues de New York, pour réclamer un cessez-le-feu et l'arrêt des bombardements israéliens sur Gaza.

Au son de tambours, la procession a suivi en silence une banderole "Cessez-le-feu maintenant" jusqu'à Times Square, l'un des cœurs battants de Manhattan, très fréquenté par les touristes. Des manifestants tenaient aussi des photos représentant des enfants palestiniens morts à Gaza.

Tweet URL

"Nous voulons attirer l'attention sur le fait qu'à ce jour, près de 10.000 enfants, si l'on compte seulement les enfants, ont été tués à Gaza, en raison de ces horribles bombardements et de cet assaut, qui se poursuit sans relâche", a témoigné Grace Lile, une archiviste de 64 ans.

Les manifestants espèrent aussi faire pression sur le gouvernement américain, principal allié d'Israël, qui a opposé son veto au Conseil de sécurité de l'ONU à des résolutions appelant à un "cessez-le-feu" humanitaire à Gaza.

Qui anime ce direct ?

AFP