Direct démarré le 3 avril 2024 à 5H25

DIRECT - Le pape rend hommage à un jeune soldat ukrainien tué au front

Le pape François a rendu hommage mercredi à un jeune soldat ukrainien tué au front en montrant ses effets personnels religieux avant de faire observer un moment de silence pour les victimes de la guerre. Les horaires sont affichés en temps universel.

Partager
Image
pape

Le pape François tient son audience générale hebdomadaire sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le mercredi 3 avril 2024. 

@AP Photo/Alessandra Tarantino
4
nouvelle(s) publication(s)
16h09
soutien militaire

L'Otan veut s'engager sur le long terme aux côtés de l'Ukraine

L'Otan veut s'engager durablement aux côtés de l'Ukraine, en difficulté face aux forces russes, et a commencé à discuter d'un fonds d'aide de 100 milliards d'euros pour mieux soutenir Kiev.

"Nous discutons de la manière d'établir un cadre plus robuste (...) au sein de l'Otan en ce qui concerne notre soutien" à l'Ukraine afin de "le rendre plus prévisible", a déclaré son secrétaire général Jens Stoltenberg, à l'issue d'une réunion à Bruxelles des ministres des Affaires étrangères de l'Alliance.

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg ce soir, 28 novembre, à Bruxelles.

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg ce soir, 28 novembre, à Bruxelles.

© AP Photo/Geert Vanden Wijngaer

Interrogé sur cette idée d'un fonds de 100 milliards d'euros, il s'est refusé à donner des détails, expliquant que les discussions ne faisaient que commencer en vue de trouver un "consensus" chez les 32 pays de l'Otan avant leur sommet en juillet à Washington.

9H24
Déclaration de Jens Stoltenberg

L'Otan doit assurer une aide militaire "prévisible" sur le long terme pour l'Ukraine

L'Otan doit être en mesure d'offrir une aide "prévisible" sur le long terme pour l'Ukraine face à l'agression russe, a déclaré mercredi à Bruxelles son secrétaire général Jens Stoltenberg.
"Nous devons assurer une assistance militaire fiable, prévisible et à long terme pour l'Ukraine", a déclaré Jens Stoltenberg à Bruxelles, peu avant une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Alliance qui devraient discuter d'une proposition de la la création d'un fonds de 100 milliards d'euros sur cinq ans pour aider Kiev.

Jens stoltenberg

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, présente le rapport annuel 2023 de l'OTAN lors d'une conférence de presse au siège de l'OTAN à Bruxelles, le jeudi 14 mars 2024. 

@AP Photo/Virginia Mayo


 

9H19
Hommage

"La guerre détruit toujours. Pensons à eux et prions"

Le pape François a rendu hommage mercredi à un jeune soldat ukrainien tué au front en montrant ses effets personnels religieux avant de faire observer un moment de silence pour les victimes de la guerre.
"Ce garçon s'appelait Olexandre, 23 ans (...) Il est mort à Avdiïvka, sur le front en laissant une vie qu'il avait devant lui", a expliqué le pape à la fin de son audience générale sur la place Saint-Pierre. Il tenait à la main un chapelet et un exemplaire du Nouveau Testament ayant appartenu au soldat.

pape

Le mercredi 3 avril 2024, le pape François a montré aux pèlerins le chapelet et le livret de l'Évangile que l'Ukrainien Olexandre, 23 ans, avait avec lui lorsqu'il a été tué pendant la guerre en Ukraine. 

@AP Photo/Alessandra Tarantino


Après des mois de combats acharnés, l'armée ukrainienne s'est retirée en février de la ville-forteresse d'Avdiïvka, située dans l'Est du pays en guerre, concédant à Moscou une importante victoire symbolique.
François a ensuite invité les milliers de fidèles à se recueillir quelques instants en silence.
"Je voudrais que tout le monde fasse silence un moment, en pensant à ce garçon et à tous les autres qui, comme lui, sont morts dans cette folie de la guerre", a déclaré le jésuite âgé de 87 ans en tenant le petit livre à la couverture en camouflage militaire.
"La guerre détruit toujours. Pensons à eux et prions", a-t-il ajouté.

(Re)voir aussi Ukraine : frappes massives russes

Guerre en Ukraine : attaques sur Kiev
 

5H34
Déclaration du gouverneur régional de Dnipro

"Parmi les 12 personnes hospitalisées, cinq sont des enfants"

"Dnipro, déjà 18 blessés. Parmi les 12 personnes hospitalisées, cinq sont des enfants", a déclaré Serguiï Lyssak sur Telegram, précisant que leur vie n'est pas en danger.
 

Selon les services de secours, une entreprise, un jardin d'enfants et un établissement d'enseignement supérieur ont été "détruits" dans cette attaque. "Un incendie qui s'est étendu sur 150 mètres carrés s'est déclaré sur le site de l'entreprise", ont-ils affirmé sur Telegram, soulignant qu'il a "déjà été éteint par les pompiers".

(Re)voir aussi Guerre en Ukraine : À Dnipro, le supplice des enfants survivants de Kramatorsk

DIRECT-Ukraine : le bilan du bombardement de Dnipro grimpe à 36 morts, le Kremlin nie être responsable

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a quant à lui promis dans son message quotidien par vidéo qu'il y aurait une réponse à cette attaque. "Les répliques seront de plus en plus importantes à chaque fois", a-t-il averti.
 

Il a également une nouvelle fois appelé les alliés occidentaux de l'Ukraine à lui livrer davantage de systèmes de défense antiaérienne, afin de "sauver des milliers de vies".


 

Qui anime ce direct ?

AFP